L'OEIL ET LA MAIN

24 juin 2016

DERNIERES CHINES DE PRINTEMPS

Pensez-vous que que toute cette eau tombée depuis le début du mois m'a empêchée de chiner ? Pas vraiment. Les "spots" du mois : Benais et Chinon.

A Benais, une totale jardin, avec des plantes, oui, je chine aussi des plantes (iris, bergenia, phlox vieux rose dixit le vendeur, pourvu que ce soit le cas, et quelque chose qui est peut-être une sauge d'après les feuilles) et sur un autre stand, ces photophores, que je vide régulièrement de leur eau, au lieu d'y mettre des lumignons,

PHOTOfunSTUDIO2182

et ce petit lapin en métal. C'est de la déco récente mais tout à fait dans le ton du jardin. Alors, pourquoi pas ?

PHOTOfunSTUDIO2183

A Chinon, chez les pros, après une première partie mains dans les poches, coup de coeur improbable !

PHOTOfunSTUDIO2184

Orange 70, ça troue les yeux ! Mais je pense que cette boite de cireur pourrait convenir pour ranger mon bazar de petits outils et attaches, étiquettes...du jardin. Un seul rangement compact, tout sous la main me faciliterait la vie. Affaire à suivre. Pour le moment après nettoyage, j'attends que l'antirouille sèche pour appliquer une couleur moins voyante.

PHOTOfunSTUDIO2185

Il reste même un bout de la règle qui permettait de mesurer les lacets vendus à la longueur !

PHOTOfunSTUDIO2186

Ensuite retour à mes amours régulières.

PHOTOfunSTUDIO2187

Un joli moule, bien sale,

PHOTOfunSTUDIO2188

complètement démontable.

PHOTOfunSTUDIO2189

et un petit jouet allemand des années 20-30. Cette balance est identique sur ses deux faces et présente une particularité très mignonne. Regardez :

PHOTOfunSTUDIO2190

les yeux du personnage central bougent quand on pèse quelque chose.

PHOTOfunSTUDIO2191

Pour accompagner le bureau rouge, que trouver de mieux qu'un tableau noir...vert !

PHOTOfunSTUDIO2192

Enfin, un petit fauve qui ne fera peur à personne avec sa drôle de bouille très fait maison.

PHOTOfunSTUDIO2193

Pour celles que cela inquiète, je suis en train de faire du tri pour préparer le vide-grenier auquel je dois participer en juillet (pourvu que la météo soit avec nous, il devait se tenir dimanche dernier, terrain inondé), ces objets ne feront pas exploser les murs de la maison !

Je vous souhaite un très bon week-end

Posté par Florencecholet à 18:34 - Commentaires [14] - Permalien [#]

20 juin 2016

C'EST LE CIRQUE !

Mamylor nous invite à parler cirque en ce beau ! premier jour d'été.

N'ayant pas à ce jour eu affaire à ces splendides cirques dont la nature nous gratifie, je m'en tiendrais au Cirque, celui qui né des jeux romains s'est vu étalonner par la chambrière des premiers artistes y opérant : les dresseurs équestres.

La piste et ses gradins ont fait irruption dans ma vie par l'intermédiaire du petit écran avec la série d'animation "Kiri le clown" créée par Jean Image. Diffusée à partir de 1966 sur la première chaine de l'Ortf, j'ai commencé à la regarder sur la seconde chaine couleur quand elle passait dans l'émission "Colorix".

Cirque

Kiri, Laura l'écuyère, Pip'lette la perruche savante, au fond la roulotte.

Cirque1

Cette fripouille de Ratibus, chat malicieux qui adorait faire tourner la pauvre pip'lette en bourrique. Il y avait aussi le chien Néron, détective, et Bianca la jument qui en plus de ses numéros avec Laura tirait la roulotte de ville en ville. J'adorais ces rangées de spectateurs et en fabriquait parfois.

La télé a fait des progrès, j'ai grandi. L'émission existait déjà quand "Kiri" passait mais il a fallu que j'attende pour avoir accès à la "Piste aux étoiles". Présentée à l'époque par Roger Lanzac l'émission proposait entre autres animations, des numéros enregistrés le plus souvent au Cirque d'hiver de Paris ou au Cirque Pinder.

La plupart du temps je n'aimais pas les clowns, sensible à ce qui me paraissait être vexatoire ou humiliant pour l'Auguste dans son rapport avec le Clown blanc.

Cirque2

A l'école, je croisais le poème d'Apollinaire, indissociable de ce tableau de Seurat ou de ceux de Picasso, Chagall.

Cirque16

Images pour bricoler5

Images pour bricoler6

 

Les saltimbanques

Guillaume Apollinaire

Dans la plaine les baladins
S’éloignent au long des jardins
Devant l’huis des auberges grises
Par les villages sans églises.

Et les enfants s’en vont devant
Les autres suivent en rêvant
Chaque arbre fruitier se résigne
Quand de très loin ils lui font signe.

Ils ont des poids ronds ou carrés
Des tambours, des cerceaux dorés
L’ours et le singe, animaux sages
Quêtent des sous sur leur passage.

Guillaume Apollinaire, Alcools

Encore quelques années et c'était un tout autre cirque qui apparaissait dans ma vie : "Le grand Cirque", ouvrage de Pierre Clostermann paru en 1948, récit des combats aériens auxquels il prit part en tant que pilote de chasse au long de la seconde guerre mondiale. Fascinée par l'ouvrage et l'homme je l'ai même lu plusieurs fois.

Cirque6

Je fis plus tard d'autres découvertes en obtenant l'autorisation de regarder le cinéma de minuit.

Vinrent à moi Gelsomina et Zampano, les vissicitudes foraines, la vie si rude, la jalousie et cette inoubliable trompette sur la musique de Nino Rota. Film de Federico Fellini, 1954.

Cirque10

"La monstrueuse parade", film culte de Tod Browning, 1932, qui démontre sans ambage que le plus monstrueux n'est pas celui qu'on imagine, que l'apparence ne fait rien à l'affaire. "Elephant Man" est dans la droite ligne de ce film cruel et poignant.

Cirque7

Cirque8

Cirque9

Enfin, je me trouvais entrainée "Sous le plus grand Chapiteau du monde" où toutes les émotions, les sentiments se mêlent et se croisent. Amour, haine, loyauté, trahison, où les hommes et les éléments se déchainent, où les passions s'entrechoquent. Charlton Heston, Betty Hutton, Cornel Wilde, James Stewart, Dorothy Lamour, Gloria Graham se déchirent et s'affrontent sous l'objectif de Cécil B. de Mille. Film de 1952.

Cirque11

Un jour j'ai fini par mettre les pieds dans un vrai cirque. Pinder distribuait des billets, un gratuit pour deux achetés, et je souhaitais que mes enfants pour cette "première fois" assistent à un spectacle de qualité. Ce cirque fondé en 1854 au Royaume-Uni sous le nom de Cirque Britania, est installé en France depuis 1904. Jean Richard en fut propriétaire de 1972 à 1983. Date à laquelle Gilbert Edelstein reprenait le cirque. Nous sortimes tous trois enchantés de notre après-midi, les yeux pleins d'étoiles. Chacun avait sa préférence parmi les numéros qui se succédaient et nous y avions tous trouvé notre bonheur.

Cirque3

Ils étaient encore jeunes quand nous avons eu l'occasion de les emmener voir un spectacle mariant cirque et piscine, dans lequel évoluait la championne de natation Muriel Hermine. Crescend'O (1999-2001) Moment de trac quand mon fils fut invité à donner la réplique à l'un des personnages. Il s'en tira comme un chef et vécut une soirée de rêve. Le spectacle y portait. Costumes, sensations, tout était onirique.

Cirque4

Je me demande si l'esprit du Nouveau Cirque de la rue Saint-Honoré, créé en 1886 et qui fut actif jusqu'en 1926, conjuguant lui aussi cirque et piscine, était le même.

Cirque5

Aujourd'hui le cirque n'est plus la seule affaire des familles traditionnellement circassiennes. Le débat se pousuit entre tenants du classicisme et partisans du Nouveau Cirque. Des écoles ont été créées, d'autres formes ou types de spectacles ont vu le jour, la piste ronde elle -même, le circus n'est pas toujours au rendez-vous.

D'autres troupes, compagnies, ont vu le jour pour le plus grand bonheur des spectateurs ébahis et conquis. Comme le Cirque du Soleil,

Cirque12

Cirque13

le Cirque Plume,

Cirque14

dont j'espère un jour voir les spectacles.

Cirque15

Les cirques sont sans limites, se jouant de celles des frontières et du langage, comme des lois de la pesanteur.

Demeurent le rêve, la grâce, l'inspiration et le travail invisible qui nous transportent loin au-delà de nous-mêmes et du quotidien.

Vive le Cirque !

D'autres histoires de cirque à dénicher chez les copinautes en passant prendre les adresses chez Mamylor. Thème du défi du mois prochain chez Jacou.

Belle journée à tous.

Posté par Florencecholet à 16:39 - Commentaires [11] - Permalien [#]
10 juin 2016

LA FÊTE DES JARDINS, C'EST MAGIQUE

Répondant à l'invitation de Maryse, je les ai retrouvés, elle, son époux, des amis et un jeune couple de "jardiniers blogueurs", pour un périple jardins que ce  premier week-end de juin mettait à l"honneur.

Rendez-vous était pris à Saint-Cyr pour visiter "Le Clos des Cèdres". Ce jardin d'artiste, mené sous la triple contrainte d'une pente raide, de l'ombre de grands et anciens cèdres et d'une terre argileuse, a été dès l'origine conçu comme un tableau aux multiples scènes, un tableau habité, vivant, nourri de culture et de sentiments. Plantes et objets ont chacun leur histoire et leur raison d'être. Là.

Fête des jardins 4-06-16

Fête des jardins 4-06-161

Fête des jardins 4-06-162

Fête des jardins 4-06-163

Après cette première visite qui prouve avec talent qu'un jardin peut-être magnifique et "parlant" même sans fleurs, ou presque, nous sommes allés pique-niquer chez nos hôtes.

Où j'ai eu le bonheur de découvrir "en vrai" cet endroit, l'oeuvre partagée du couple, que j'admire sur la toile depuis un bon moment en me délectant de la plume et l'humour de Maryse.

Ouvert sur le monde et sur son environnement, le jardin est pourtant intimiste. Au fil d'associations subtiles, les ambiances se succèdent en douceur, d'impressions en sensations. Un jardin d'âme.

Fête des jardins 4-06-164

Fête des jardins 4-06-165

Fête des jardins 4-06-166

Fête des jardins 4-06-167

Fête des jardins 4-06-168

Fête des jardins 4-06-169

Fête des jardins 4-06-1610

Fête des jardins 4-06-1611

Fête des jardins 4-06-1612

Fête des jardins 4-06-1613

Le ciel a daigné s'éclaircir et nous avons repris la route pour "le Jardin de Mireille" où nous avons rejoint Alex et sa compagne à Channay-sur-Lathan. Une boule d'énergie faite femme y mène à son inspiration 8000 m². Deux parcs, une roseraie, plusieurs jardins évoquant ses voyages et la région sont nés de son travail et de son imagination. Elle a installé de fabuleuses collections d'hostas et d'heuchères, d'hydrangeas...Et ce n'est pas fini ! Cerise sur le gâteau, le jardin se visite jusqu'au 30 mai. Profitez-en.

Fête des jardins 4-06-1614

Fête des jardins 4-06-1615

Fête des jardins 4-06-1616

Fête des jardins 4-06-1617

Fête des jardins 4-06-1618

Fête des jardins 4-06-1619

Fête des jardins 4-06-1620

Fête des jardins 4-06-1621

Fête des jardins 4-06-1622

Fête des jardins 4-06-1623

Fête des jardins 4-06-1624

Fête des jardins 4-06-1625

Fête des jardins 4-06-1626

Un énorme merci à vous, Maryse et Jean-Luc pour votre charmante compagnie, votre accueil, votre gentillesse, votre simplicité. Pour m'avoir fait rencontrer de très sympathiques jardiniers et visiter des jardins formidables. Une vraie journée de fête !

Bon week-end à tous et toutes.

 

Posté par Florencecholet à 23:30 - Commentaires [16] - Permalien [#]
27 mai 2016

DRÔLE DE MAI !

Avril s'était terminé dans la fraicheur et mai semblait prêt à prendre le même chemin. Divine surprise, conviée à passer cette première journée du mois avec Marie-Noëlle, notre chine matinale se déroulait sous un bon soleil qui finit par nous réchauffer.

La semaine qui suivit fut belle au point que le dimanche nous trouvait en famille sur la plage de Candes avant d'aller déguster glaces et crèpes à Saumur. Le réveil fut sévère. Dès le lendemain les températures chutaient et la pluie se faisait pressante.

Heureuse d'avoir renoué avec mon jardin et commencé les travaux de printemps, je me trouvais contrainte au repli. Les choses ne se sont pas beaucoup améliorées depuis et cette avant-dernière semaine je n'ai pu  m'occuper du jardin que mardi et samedi, n'y faisant que de courtes promenades le reste du temps. Pourtant il y a beaucoup à voir et sentir !

Alors, je vous embarque. Toutefois je dois vous avertir, comme nombre de jardiniers jardinières, je perds la notion du temps dans le jardin !

D'abord, les travaux et bricoles que j'ai réussi à faire malgré la météo et mes vertèbres peu coopératives. Fixation des mangeoires garnies sur l'échelle et nouveau contenu pour la grande bassine (hosta fortunei aureovariegata, véroniques pedoncularis, oxalis 'Burgundy wine' et lierre panaché)

PHOTOfunSTUDIO2101

Nettoyage des massifs et dressage des bordures.

PHOTOfunSTUDIO2102

Hélas encore en cours pour certains massifs, mais celui-ci est à présent au net.

PHOTOfunSTUDIO2103

Basilic et ciboulette ont rejoint thym, sauge et romarin sous la fenêtre de la cuisine.

PHOTOfunSTUDIO2104

Les semis de cléomes (merci Carine) ont été démariés, installés en pots. Les stipes ont levé (merci Cécile). Par contre rien du côté des linaria, et la douceur fait cruellement défaut aux menthes et perillas des Plantibox.

PHOTOfunSTUDIO2145

Dans le micro-potager, les tomates cerise qui ont levé au chaud, puis ont été mises en pots et les panais semés directement en grands pots démarrent. Me reste à renouveller la terre des fraisiers. Il faudrait un peu de soleil, conjugué à toute cette pluie, les plantes seraient heureuses.

PHOTOfunSTUDIO2146

Dans la haie, les forsythias ont perdu leur éclat trop voyant.

PHOTOfunSTUDIO2105

Viorne-obier, ciste et valérianes prennent le relais en douceur, animés par quelques corolles du wegelia.

PHOTOfunSTUDIO2106

Le jeune massif devant elle prend déjà une assise qui m'étonne. Je craignais un effet disparate, trop d'espèces en trop peu d'exemplaires, certaines loin d'être à taille adulte. Et les plantes sont déjà en train de jouer entre elles, je suis épatée.

PHOTOfunSTUDIO2108

Et ravie de cette première fleur de la pivoine arbustive de Marie-Noëlle.

PHOTOfunSTUDIO2109

Qui n'est pas restée seule très longtemps.

PHOTOfunSTUDIO2177

Dans l'angle, les choses se passent bien aussi.

PHOTOfunSTUDIO2110

En tournant le regard vers le jardin principal qui exclut le jaune, le rosier anglais est masqué et le conifère doré à peine visible. Il faut regarder vers la haie et son massif blanc et jaune pour les voir. La plantation est un peu serrée car le jeu ici fait appel à des plantations étagées tant au niveau des racines que de la végétation. Le conifère grandira à peine, le deutzia nain et le weigelia à fleurs blanches constituent le rez-de-chaussée, au premier, rosier et pittosporum panaché. Au-dessus un léger parasol de lonicera fragrantissima puis tout en haut, une élégantissime et large ombrelle que déploiera dans une paire d'année le beau rosier blanc 'Madame Alfred Carrière'. Si le jardin veut bien. Je propose, lui dispose.

PHOTOfunSTUDIO2178

Rosier anglais 'Golden Celebration'

PHOTOfunSTUDIO2111

Wegelia 'Black and white', deutzia crenata 'Nikko', pittosporum variegata 'Victoria'.

PHOTOfunSTUDIO2112

Sous les fenêtres de la cuisine, les fleurettes des aulx, myosotis, ancolies et campanules accompagnent la viorne et les aromatiques.

PHOTOfunSTUDIO2120

PHOTOfunSTUDIO2175

J'ai fini le nettoyage du massif yin-yang devant l'entrée et dressé la bordure de cette première partie.

PHOTOfunSTUDIO2113

Le massif est bien rempli entre les bugles bleues, les phlox mousses, les brunneras, deutzias et lonicera nitida.

PHOTOfunSTUDIO2114

Un second coup d'oeil après nettoyage permet cependant d'entrevoir des espaces libres.

PHOTOfunSTUDIO2142

Parfaits pour y installer un grand nepeta yunannensis 'Blue Dragon' à grandes feuilles vertes et pointues, une heuchère marbrée dont je n'ai pas le nom et les verbascums de Cécile. Deux violets, deux blancs pour le moment. Un cinquième prend des forces dans un pot à semis avant d'être installé avec ses congénères.

PHOTOfunSTUDIO2143

PHOTOfunSTUDIO2174

La seconde partie du massif attend mes bons soins mais il est évident qu'ici, aucune autre plante ne trouvera plus ses aises.

PHOTOfunSTUDIO2115

Le long de la maison quelques floraisons pour patienter, les roses et pivoines attendant des jours meilleurs. Geranium sanguin et heuchère devant le conifère, tulipe surprise de la plantibox (si quelqu'un a l'identité de cette belle ?), brouillard d'érigeron dans l'allée et larges inflorescences de l'hortensia grimpant.

PHOTOfunSTUDIO2122

Et ce ne sont ni la pivoine ni 'Pierre de Ronsard' qui ont ouvert le bal au pied de l'arceau mais un outsider : Mon presque 'Salet'. Je suis dingue de sa couleur.

PHOTOfunSTUDIO2173

Sous le cerisier, geranium subcaulescens et giroflée récemment installés voisinent gentiment avec l'ancolie qui au vu de la disparité des corolles doit comporter au moins deux pieds différents.

PHOTOfunSTUDIO2116

Dans " la lune" motifs d'agacement et de satisfaction se mélangent.

PHOTOfunSTUDIO2141

L'avant me parait proche de la cacophonie. Le wegelia que j'avais cantonné au rôle de feuillage pourpre car très peu florifère se réveille et ses fleurs sont, cette année, trop vives et trop nombreuses pour être ignorées. Je crois qu'il va falloir que je le remplace par un petit berbéris, un physocarpus...Autre souci, le géranium 'Elizabeth Ann' repéché in extrémis sous le physocarpus du grand massif, déplacé et maladroitement cassé l'an dernier ne s'entend finalement pas avec 'Marie Pavié'. Nouveau déménagement à prévoir pour lui en espérant que ce soit le dernier. Il est rare qu'une plante mette autant de temps à trouver sa place.

PHOTOfunSTUDIO2118

Sur l'arrière, je suis satisfaite de voir que le jeune hortensia serrata 'fuji-no-taki', à droite, s'installe. Le petit nandina, à gauche, apprécie manifestement la supression de l'hygdrangea 'Annabelle' qui lui prenait air et lumière.

PHOTOfunSTUDIO2117

Je suis rentrée d'une expédition à la pépinière de Joël Robin, Néoflore, avec un nouvel hortensia, involucrata 'Yoraku-tama' qui me semble tout indiqué pour finaliser cet espace. J'espère qu'il pourra se satisfaire de ses nouvelles conditions de vie. Dommage que ma terre ne s'y prête pas plus, la pépinière possède une collection magnifique d'hydrangea et les tentations sont nombreuses. II n'est pas dit que je résiste éternellement au gracieux 'Choco chic' aux tiges noires si graphiques. J'ai complété mon panier avec le nepeta et l'heuchère vus plus haut.

PHOTOfunSTUDIO2119

A courte distance le résultat n'est pas catastrophique mais l'équilibre et l'harmonie que je recherche ne sont pas encore au rendez-vous ici, contrairement à ce que je voyais le mois dernier. Ce qui fonctionnait avec les seuls feuillages, ne marche plus aussi bien avec l'arrivée des premières floraisons. J'attends cependant de voir la suite pour prendre une décision sur l'évolution de cette partie du massif.

PHOTOfunSTUDIO2121

Au bout du grand massif, dans l'espace libéré par le grimpant rouge, les rosiers 'Petit Bonheur' et 'Ornement des bosquets' ouvrent leurs premières corolles sur fond de leycesteria formosa (arbre aux faisans). A leurs pieds, la persicaire cespitata du troc démarre. Derrière, le contenu de la bassine a doublé de volume !

PHOTOfunSTUDIO2128

Elles ne sont pas belles les petites nouvelles ?

PHOTOfunSTUDIO2181

Le massif lui-même progresse à grands pas. Plus une branche nue !

PHOTOfunSTUDIO2125

Les tulipes accompagnent encore quelques jours les premiers géranium et les glaieuls de Byzance qui leur succèdent.

PHOTOfunSTUDIO2123

Les iris nouveaux venus de l'automne dernier pointent leurs premières grosses têtes. Mais pourquoi mon appareil les voit-il aussi bleus ? Je les perçois plus foncés et plus violets. Qui a raison ?

PHOTOfunSTUDIO2127

Les iris panachés, quant à eux, se contentent d'offrir leurs feuilles, ce qui me convient parfaitement, bugles et ancolies assurant la note soutenue.

PHOTOfunSTUDIO2179

PHOTOfunSTUDIO2124

Sur l'arrière, surprise ! La viorne coiffée d'une branche de fusain ailé, s'est dotée d'un étage supplémentaire tout fleuri. J'ai poussé la branche pour vous montrer.

PHOTOfunSTUDIO2126

Et puis, joie, bonheur, dans "Ré" où l'heuchère attend toujours les roses de 'Belle de Crécy', la glycine s'est manifestée. Vous voyez ses feuilles entre les épis des bugles et la lanterne ?

PHOTOfunSTUDIO2129

Malgré le manque de douceur, geranium phaeum ayant ouvert le bal, un certain nombre de ses "confrères" ont suivi le mouvement.

PHOTOfunSTUDIO2131

Ger.cinereum var. subcaulescens, lancastriense, renardii, maculatum 'Beth Chatto', macrorrhizum 'ingwersen', 'Elizabeth Ann', 'Rothbury red'.

PHOTOfunSTUDIO2130

Début timide des aulx que j'aime à tous les stades, fascinée par leurs formes, leur géométrie qui n'exclut pas fantaisie et drôlerie.

PHOTOfunSTUDIO2132

Enfin quelques roses à l'orée de juin. Les toutes premières, mal formées sur certains arbustes, rappellent qu'ils ont eu à souffrir d'un été sec, d'un hiver humide et de quelques gelées tardives. Le tout suivi d'un printemps actuellement bien pluvieux.

PHOTOfunSTUDIO2133

'Sibelius' finalement trouve le bon tempo,

PHOTOfunSTUDIO2137

mon tout beau !

PHOTOfunSTUDIO2180

'Astronomia' garde ses étamines, Marie Pavié retrouve sa grâce habituelle, et Blush Noisette montre un petit chou parfait.

PHOTOfunSTUDIO2138

Mutabilis, en bon sauvageon ne se laisse influencer par rien.

PHOTOfunSTUDIO2134

'Neige d'Avril' , ma merveille, semble tout aussi imperturbable. Entre lui et 'Marie Pavié', ce coin de jardin embaume. D'autant que le céanothe ajoute sa note miellée. Je peux vous dire que malgré la pluie, les amateurs ailés et bourdonnants sont nombreux.

PHOTOfunSTUDIO2135

'Domaine de Courson' courbe sous le poids conjugué de ses têtes pleines et des averses mais garde fière allure.

PHOTOfunSTUDIO2136

'Apollon moss' avec ses touts petits choux ne connait pas ce problème. Et se rapproche enfin du sommet de l'arceau. Il grimpe !

PHOTOfunSTUDIO2169

Puis les grappes des lilas, les tiges des clématites, les fleurettes et les jolis accords mineurs glânés un peu partout...

PHOTOfunSTUDIO2139

Les nouveautés du jour, géranium 'Espresso', sauge 'Violette de Loire', géranium thurstonianum (le retour du monstre...que j'aime beaucoup)

PHOTOfunSTUDIO2170

Et des découvertes intrigantes. Je n'ai pas planté ça moi, c'est quoi ? Si ça fleurissait je saurais peut-être, mais depuis que je les ai trouvé, rien ne se passe !

PHOTOfunSTUDIO2140

Pourtant ce n'est pas l'eau qui leur manque ! Qui chiffonne mon jardin et m'empêche d'en profiter plus.

PHOTOfunSTUDIO2144

Et comme si pluie et lumbago très crampon ne suffisaient pas, je m'aperçois le lundi qu'on a vandalisé mes repiquages de cléomes (merci Carine pour les bonnes graines. Au fait sont-ils tous blancs ?) faits avec amour le samedi, noyés par des trombes le dimanche !

Nom d'un petit bonhomme ! Vous voyez ça : les pots vidés, les plantules jetées à droite et à gauche...Les merles !

PHOTOfunSTUDIO2171

J'ai retrouvé 5 plantes pour dix pots malmenés et du coup tout grillagé ! Bande de sauvages !

PHOTOfunSTUDIO2172

Vivement des jours plus doux. Moi j'y crois. Et je file dehors au moindre rayon.

PHOTOfunSTUDIO2147

Un, deux, trois soleil !

Très bon week-end.

 

 

 

Posté par Florencecholet à 18:35 - Commentaires [19] - Permalien [#]
24 mai 2016

CHINES DE MAI, PLAISIRS PARTAGES

Ce mois de mai avait la riche idée d'ouvrir sur un dimanche ! Que Marie-Noëlle m'avait proposé de passer avec elle pour chiner dans un village charmant que je ne connaissais pas : Moncontour.

Ce fut une magnifique journée, la fraicheur matinale cédant rapidement le pas à un doux soleil, idéal pour arpenter les rues de cet endroit aux pierres magnifiques groupées au bord de l'eau, en si agréable compagnie.

De plus je ne suis pas rentrée les mains vides !

PHOTOfunSTUDIO2148

De quoi classer mes plus petites fiches recettes et les sortir facilement,

PHOTOfunSTUDIO2149

un gros entonnoir pour les barriques dont les courbes généreuses m'ont attirée.

PHOTOfunSTUDIO2150

Jeudi le soleil était toujours au rendez-vous, et moi à Richelieu pour la brocante de l'Ascension.

PHOTOfunSTUDIO2151

Dont je revenais avec ce curieux instrument de cuisine. L'aviez-vous déjà vu ?

PHOTOfunSTUDIO2154

Puis, chose rare : de la dinette. Rare car dans sa boite d'origine et complète !

PHOTOfunSTUDIO2155

Il manque un des côtés de la boite et une poignée du rouleau à pâtisserie, le bec de la bouilloire est dessoudé.

PHOTOfunSTUDIO2156

Mais je n'avais encore ni pilon ni fouet, encore moins de ces saladiers. Donc je suis ravie.

PHOTOfunSTUDIO2157

D'autant que je possèdais déjà un exemplaire intact de la bouillote, la preuve en image. Par contre j'ai été un peu étonnée par la disproportion des pièces entre elles, mais elles sont manifestement faites pour être utilisées commodément par les petites filles.

Suivait dimanche la brocante de Montsoreau où je dénichais ce portillon, en bois pour une fois. Taille et couleur m'ont paru devoir trouver place sans problème dans le jardin.

PHOTOfunSTUDIO2158

Puis cette veilleuse toute mignonne et très ingénieuse.

PHOTOfunSTUDIO2152

Elle se démonte complètement peut être posée ou suspendue. Malheureusement elle n'est pas faite pour être utilisée sur le secteur et je vais donc devoir changer douille, fil, interrupteur et prise pour l'utiliser. Mais je vais faire en sorte de coller au plus près à son look actuel.

PHOTOfunSTUDIO2153

Le beau temps a ensuite disparu, les températures ont chuté. Heureusement la puie s'est abstenue ce week-end de mi-mai et j'ai filé à Crissay-sur-Manse, où tout en admirant les ruelles anciennes et maisons fleuries, j'ai chiné cette pile de dix mini-assiettes et le saleron en verre, en parfait état.

PHOTOfunSTUDIO2161

Le cadre, je l'ai trouvé à la brocante de Basses où nous sommes allées l'après-midi du premier mai avec Marie-Noëlle. Le verre est encadré dans la baguette métallique. Avec son petit noeud, je lui trouve beaucoup de charme. Il va falloir que je sois méticuleuse sur sa remise en état.

PHOTOfunSTUDIO2162

A Crissay aussi, je trouvais celle lampe de poche dont le format carré et les accessoires, bouton et verre bombé m'ont bien plu. Un nettoyage à la paille de fer triple 000 lui fera le plus grand bien.

PHOTOfunSTUDIO2163

Avec une version plus grande, nettoyée, elle.

PHOTOfunSTUDIO2164

J'ai dispatché mes nouvelles dinettes et ustensiles dans la cuisine mais bien entendu conservé la boite aux si mignons dessins. Sur le comptoir tout en haut, les moules, sur la grande gazinière la théière, et dans la cuisine en bois, les assiettes, les jattes à crème, et le saleron.

PHOTOfunSTUDIO2165

Dans l'épicerie, le rouleau, le pilon et le fouet, l'écailleur dans les mesures avec les louches et le fouet mécanique. Derrière les poêles bleues, à droite, la grande passoire.

PHOTOfunSTUDIO2166

De retour à Chinon, je traversais rapidement la brocante au bord de la Vienne quand ceci m'arrêta.

PHOTOfunSTUDIO2159

Je résistai mal et peu sachant que mes derniers fauteuils en rotin menaçaient ruine à leur tour. Je devrais garder ces deux chaises et leur drôle de table plus longtemps.

PHOTOfunSTUDIO2160

Ne regardez pas la terrasse, je n'ai pas encore sévi par là !

Pas de chine dimanche dernier, mais de l'eau à ne plus savoir qu'en faire et si l'essence ne fait pas défaut je ne devrais pas être dans le coin pour assister à la brocante d'Azay dimanche prochain. Mais au vu de ce qui précède, vous comprendrez que je n'ai pas de regrets.

PHOTOfunSTUDIO2167

En cours  !

Info. Pour toutes et tous ceux qui aiment tirer l'aiguille ou tout simplement la belle ouvrage, le Salon de Noizay approche !

affiche noizay

 

Save the date !

Je vous souhaite une belle semaine.

Posté par Florencecholet à 17:46 - Commentaires [15] - Permalien [#]

20 mai 2016

EN CUISINE

Pour ce défi de mai, Soène nous prie de passer en cuisine ou plonger dans nos recettes pour lui faire savoir ainsi qu'à vous tous et toutes, quels mets nous inspirent.

PHOTOfunSTUDIO2096

Aurai-je droit pour mon anniversaire à un joker ? Car j'ai un léger handicap en la matière. J'ai hérité de Maman un certain manque de goût pour la cuisine. J'ai peu de plaisir à cuisiner et le résultat est toujours en dessous de mes espérances. Je ne retrouve pas les saveurs senties pendant la préparation, les plats me paraissent souvent fades. De plus mon dos déteste les séances d'épluchage et découpage, et mes enfants préféraient la mousline à ma purée maison.

Vous commencez à vous dire "mais alors comment mange t'on chez elle?"

Pas si mal que vous pourriez l'imaginer car je me suis tout de même constitué au fil des ans un catalogue de recettes et plats qui plaisent à mon entourage et me sont accessibles.

Quand je tombe sur une nouvelle recette qui me parait sympa, je scanne d'abord la liste des ingrédients et élimine tout ce qui est trop long, trop difficile à trouver. Puis je lis la recette en me représentant les étapes. Si cela me parait incompréhensible, trop compliqué du genre faire 3 ou 4 préparations en même temps...Idem.

J'aime les choses simples et savoureuses. Quand je dis simple, ce doit l'être vraiment.

Je fais un roti de porc aux pommes de terre en cocotte tout simple et qui plait bien, j'adore le goût du thym que j'y mets, tout frais cueilli dans le jardin. Je me débrouille aussi avec la blanquette de veau, carottes toutes fondantes et sauce surtout, j'en fais toujours un peu plus, j'ai des amateurs. Pot-au-feu aussi, et l'osso-bucco. Tiens, ça me fait penser que je n'en ai pas fait depuis un moment. Je me débrouille aussi avec des omelettes, notamment au fromage, avec de la ciboulette fraiche, bien moelleuses.

Dans les simples et classiques, j'ai aussi en rayon, quiche (nature, aux asperges, au saumon...), tarte aux poireaux, gâteau chèvre-courgettes, tarte aux herbes, endives au jambon (avec des qui mangent tout sauf l'endive !) et un truc qui marche à tous les coups : légumes farcis (tomates et poivrons le plus souvent) sur épais matelas de riz. Un petit truc tout simple que mon fils aime faire pour changer de ses steacks-pâtes-purées-oeufs et Mc...Couper en petits morceaux des blancs de poulet, les saisir à la poêle, ajouter de la crème fraiche, assaisonner de curry et piment d'Espelette, laisser réduire à feu doux. C'est à bricoler chacun à son idée en ajoutant herbes...Mais chez moi c'est cette version simple qui plait bien. Pour apéro j'aime bien proposer des crudités, et faire des petits toasts chauds, chèvre-miel-piment d'Espelette, un coup sous le grill et miam.

Côté dessert, mon mari n'aimant pas les fruits j'ai des dizaines de recettes de gâteaux ou tartes au chocolat, mais aussi au café, au sucre, au miel, au fromage blanc, aux noix avec couverture de crème fraiche et noix de coco. J'aime faire du pain d'épices et je fais un fondant tout bête qui marche très bien.

Pour les amateurs de fruits, gâteau frais à l'orange, tarte aux fraises, diverses salades de fruits en fonction des saisons et des idées du moment, oranges, menthe miel par exemple.

PHOTOfunSTUDIO2099

PHOTOfunSTUDIO2100

J'ai un bouquin de recettes de Mr Coffe qui m'aide bien et celui que je préfère est de Madame Pivot. Je crois que ça se voit, encore plus à la page de la recette que je réalise le plus souvent à partir du livre.

PHOTOfunSTUDIO2097

PHOTOfunSTUDIO2098

Sinon, je suis plus poisson que viande mais préfère en manger au restaurant que le cuisiner à la maison.

Enfin, mon dernier régal date de dimanche avec une cuillère de soupe de fruits rouges et un muffin chocolat cuisinés par ma soeur qui, elle, aime, accompagnés d'un verre de vin rouge dont il faut que je demande le nom à mon père. Accord parfait !

Je vous laisse à présent découvrir les délices des autres participantes au défi du 20 dont vous trouverez les noms chez Mamylor, bien plus pointues et concernées que moi par la question.

Très bonne journée.

 

Posté par Florencecholet à 11:38 - Commentaires [15] - Permalien [#]
10 mai 2016

POUR LES EN-COURS, JE COURS

Nous voici le 10 mai et je me demande où est passé avril ?

D'autant que mai qui ne semblait guère prometteur a soudain tourné casaque pour nous offrir une première semaine douce et belle.

C'est donc vers le jardin que je me suis à nouveau tournée.

L'été dernier mon amie Christine m'avait donné deux mangeoires en zinc et j'avais dans l'idée de les associer avec la petite qui me restait en les fixant sur mon échelle pour y installer des sedum et plantes grasses. C'est fait.

PHOTOfunSTUDIO2089

Puis j'ai sorti les chaises d'enfants chinées en décembre que j'avais simplement remisées telles quelles pour les toiletter et rafraichir la peinture. C'est fait.

PHOTOfunSTUDIO2092

Et depuis le temps que j'attendais la conjonction favorable de la météo, de l'état du sol et de mon dos, j'ai commencé à redessiner les contours des massifs. Je ne l'avais pas fait l'an dernier, et peut-être pas beaucoup l'année précédente, ça devenait nécessaire.

PHOTOfunSTUDIO2090

J'étais bien partie, contente de la manière dont ça se passait et du résultat. La haie devant et son massif, Yin-yang devant la porte d'entrée,  le grand massif, celui qui est visible depuis la porte-fenêtre du séjour, et paf ! Revoilà la pluie. Hier toute la journée, aujourd'hui ça crachouille encore.

PHOTOfunSTUDIO2091

Puis, je l'avais promis, je me suis occupée du landau en bois. Il a finalement reçu trois couches de peinture. Incroyable ce que le rose peut- être tenace ! J'avais espéré conserver le tissu d'origine mais il était vraiment trop abimé par endroits. Je suis donc aller fouiner dans mes réserves pour sortir un vieux morceau de drap écru.

PHOTOfunSTUDIO2093

J'ai fabriqué une housse pour le matelas découpé dans la mousse chinée aux puces des couturières en mars, cousu un tour de lit et cherché un moyen de l'arrimer. L'ancien était purement et simplement punaisé sur le bois de lit et il était hors de question que j'en fasse autant. N'ayant pas de galon pouvant faire l'affaire, je me suis résolue à coudre des accroches sur lesquelles j'ai posé des scratchs. C'est ce qui m'a pris le plus de temps à faire.

PHOTOfunSTUDIO2094

Ensuite j'ai cousu les coussins et les housses. Et c'est hier soir au moment de remplir les coussins que le problème est arrivé. Je n'avais plus la bourre nécessaire dans mon placard, et mon mari étant parti se coucher, impossible de retourner la maison pour en trouver ailleurs. C'est donc ce matin que j'ai terminé vite, vite mes coussins, installé le tout, bébé compris, fait les photos...

PHOTOfunSTUDIO2095

L'histoire du landau est pratiquement finie. Presque parce que, vous le voyez, le tour de lit "godaille" un peu. Je vais arranger ça très vite je pense si l'on en croit les prévisions météorologiques qui sont assez humides.

Passiflore et moi sommes tombées d'accord pour suspendre le rendez-vous des en-cours jusqu'en octobre, ce qui ne nous empêchera pas de nous retrouver autrement. Elle a cependant préparé un joli billet à ne pas manquer. Et vous pouvez voir aussi du côté de Mamylor.

Ma broderie des chats est toujours en attente, ainsi qu'un cabas, une jupe, quelques coussins. Mais dès que le ciel s'égaillera, je retournerai à mes bordures !

Je vous souhaite une belle journée.

Posté par Florencecholet à 10:52 - Commentaires [18] - Permalien [#]
30 avril 2016

SI NOUS RETOURNIONS AU JARDIN ?

Je vous convie, bien à l'abri et au chaud, à une promenade dans le jardin qui s'est trouvé bien arrosé et secoué depuis ce matin. Venez !

PHOTOfunSTUDIO2064

Allons voir du côté du grand massif. Passons le portillon.

PHOTOfunSTUDIO2058

Avez-vous remarqué ? L'idée me titillait depuis un moment. Faute de pouvoir dresser mes bordures, j'ai joué de la cisaille et dessiné quelques vagues dans le conifère, puis conclu avec une petite tête ronde.

PHOTOfunSTUDIO2059

Les feuilles se déplient, s'allongent, les plantes montent vers la lumière.

PHOTOfunSTUDIO2062

Les corolles se déploient. Tulipe Angélique

PHOTOfunSTUDIO2063

Tulipe 'Queen of the night'

 

PHOTOfunSTUDIO2087

De nouvelles couleurs s'affichent. Géranium phaeum 'Samobor'

PHOTOfunSTUDIO2066

D'autres plantes émergent, tirées de leur torpeur hivernale. Sceau de Salomon

PHOTOfunSTUDIO2067

Le massif se remplit.

PHOTOfunSTUDIO2065

Entre le massif "Lune" et le cerisier, j'ai installé deux grilles qui marquent l'entrée dans l'espace tout rond qu'elles enserrent sans le fermer.

PHOTOfunSTUDIO2060

Beaucoup de couleurs avant même la moindre fleur.

PHOTOfunSTUDIO2068

Les jeunes pousses affichent des tonalités de métaux précieux, bronze, or, vermeil...

PHOTOfunSTUDIO2069

Le Printemps des Jardins, puis une visite en pépinière m'ont permis d'ajouter quelques nouvelles beautés dans mon espace. Ici, une seconde sauge verticillée, et un iris nain 'Cherry garden', ainsi qu'un épimède stellulatum.

PHOTOfunSTUDIO2071

Vous auriez peut-être craqué aussi ?

PHOTOfunSTUDIO2073

Ce qui n'était qu'un petit bout de haie en arc-de-cercle commence à prendre tournure

PHOTOfunSTUDIO2072

et personnalité.

PHOTOfunSTUDIO2070

Sous le cerisier, les rosiers ont débourré et se couvrent de boutons.

PHOTOfunSTUDIO2074

Les vivaces ont toutes répondu présentes.

PHOTOfunSTUDIO2075

J'ai ajouté aux côtés de l'érodium pélargonii, un géranium vivace 'Kate Adèle' au beau feuillage empourpré, aux délicates corolles à peine touchées de rose.

PHOTOfunSTUDIO2076

A droite, au pied de l'arceau, rosiers et pivoine préparent de concert leur floraison. Il semblerait que 'Pierre de Ronsard' doive l'emporter d'une courte tête.

PHOTOfunSTUDIO2077

Dans Yin-Yang, côté arbre de Judée, ophiopogons et bugles forment un joyeux méli-mélo.

PHOTOfunSTUDIO2078

L'héllebore est encore fleurie et 'Blush Noisette' offre un tapis dense.

PHOTOfunSTUDIO2079

En face, sous le cornus, les bugles dressent leurs hampes au garde-à-vous tandis que leurs tiges se faufilent subrepticement alentour.

PHOTOfunSTUDIO2080

Elles devront laisser un peu de place pour ces deux anémones némorosa 'Vestal'

PHOTOfunSTUDIO2081

Devant la cuisine, les myosotis se sont ressemés en masse et relaient les narcisses, formant un bel écrin à la viorne.

PHOTOfunSTUDIO2088

Dans la haie, les forsythias flambent un peu moins fort,

PHOTOfunSTUDIO2061

adoucis par les fleurettes blanches des amélanchiers, spirées et ciste.

PHOTOfunSTUDIO2082

Bientôt la viorne-obier les rejoindra. Une veronique spicata incisa, en principe blanche, elle aussi, est venue ajouter son feuillage bleuté.

PHOTOfunSTUDIO2083

Devant elle, le nouveau feuillage de l'épimède cachera bientôt les dernières fleurs, l'euphorbe resplendit, les nepeta blancs s'illuminent.

PHOTOfunSTUDIO2084

Me reste à trouver le meilleur emplacement pour le joli pommier d'ornement 'Prairie Fire'.

PHOTOfunSTUDIO2085

Puis, voici qui tombe à pic, j'ai enfin retrouvé mon muguet noyé dans une grosse touffe de violettes. Ce qui me permet de vous en offrir un brin et vous souhaiter

PHOTOfunSTUDIO2086

un très beau premier mai.

 

 

Posté par Florencecholet à 23:17 - Commentaires [17] - Permalien [#]
26 avril 2016

CHINER EN AVRIL

Quel plaisir !

A Montsoreau, j'ai involontairement pris un mois d'avance. L'édition des puces de mai est plus spécialement consacrée au jardin. Moi, c'est en ce début d'avril que je l'ai faite, ma chine "jardin".

PHOTOfunSTUDIO2044

Même cette cloche à fromage de petite taille peut servir à l'extérieur !

PHOTOfunSTUDIO2045

Voilà de quoi vous faire une idée de sa taille.

PHOTOfunSTUDIO2046

Ces grilles ne sont pas anciennes mais jolies et parfaites pour concrétiser l'idée qui m'était venue quelques jours plus tôt.

PHOTOfunSTUDIO2047

Je ne m'attendais pas à la mettre à exécution si rapidement.

PHOTOfunSTUDIO2048

Un arrosoir, un de plus me direz-vous mais au long bec emmanché, si long et si bien équilibré que je peux sans même me pencher arroser les semis et plantations récentes, sans faire peiner mon dos.

PHOTOfunSTUDIO2049

Et puisque de semis il est question...quelques pots qui seront rapidement mis à contribution.

PHOTOfunSTUDIO2050

Exceptionnellement chiné sur internet, ce vestiaire de piscine dont je n'ai fait que rafraichir la couleur déjà pimpante. Je remercie Nelly pour sa gentillesse et son efficacité et vous recommande d'aller faire un tour "à l'intérieur de "sa" grange".

PHOTOfunSTUDIO2051

A Chinon, quelques petits bouts de métal.

PHOTOfunSTUDIO2052

Une théière joufflue et bien costaude.

PHOTOfunSTUDIO2053

Ce mignon petit grill, que je n'avais encore jamais vu en format dinette.

PHOTOfunSTUDIO2054

Et une passette qui a rejoint mon matériel de cuisine ancien.

PHOTOfunSTUDIO2055

Puis ce joli lot de verrines de processions. Dans certaines il semble qu'il y ait eu de la résine plutôt que des bougies mais j'ai réussi à les nettoyer. J'aime leur côté "rustique" verre irrégulier, teinté dans la masse qui recèle grains et bulles. Et je ne savais même pas qu'elles existaient...

PHOTOfunSTUDIO2056

Enfin au bric-à-brac de Saint-Louans ce dimanche avec un beau soleil revenu pour quelques heures, j'ai déniché le jumeau de mon mouton, ainsi que cette amusante série de sonnette.

PHOTOfunSTUDIO2057

Dimanche prochain, je ne sais pas si le soleil nous suivra mais je serai en bonne compagnie !

Je vous souhaite un beau début de semaine.

Posté par Florencecholet à 00:18 - Commentaires [11] - Permalien [#]
20 avril 2016

INVITATION AU VOYAGE POUR LE 20

proposée par Maryline, à mon grand embarras.

Car je suis une petite, toute petite voyageuse.

En esprit tout m'est voyage, tout peut être le support d'une divagation sans but le plus souvent, et parfois le voyage même est plus joli que la destination. Quand moyen de transport se transforme en lieu de transports...

RIVAU août

Au Rivau

Tout peut être prétexte à départ.

Rigny Ussé 20-08

A Rigny-Ussé

J'ai la chance de vivre dans une région magnifique où tant de beautés, de sites, de lieux, d'Histoire, de créations naturelles ou humaines se côtoient que je pourrais ne jamais la quitter et tout de même accéder au monde entier.

Candes 12-07

A Candes

 

La plupart de mes voyages m'amènent à découvrir d'autres coins de France. Je ne suis à ce jour jamais allée dans un endroit où rien ne m'a plu. Toujours un paysage, un objet, une personne... a retenu mon attention.

Audierne 17-08 au 26-0843

A Audierne

 

J'ai une préférence pour les espaces ouverts.

Résultats de recherche pour p104042

A Saint-Cado

Je n'aime pas la foule, les gens qui gâchent un lieu ou un moment en ne sachant pas l'apprécier.

Vacances Landaul 10-07 au 24-07 photos Flo

J'aime sentir l'atmosphère de l'endroit, pouvoir me l'approprier ne serait-ce qu'un instant. En goûter l'ambiance en paix.

Ainsi je visiterai volontiers certaines villes comme Barcelone ou Lisbonne s'il existe un moment de l'année où les touristes ne sont pas trop nombreux.

Si les pays froids ont des paysages grandioses et saisissants, et des auteurs que j'apprécie, mon tempérament un peu frileux me porterait plus volontiers vers des endroits comme Bali, Myanmar, Ceylan. J'aimerais de la douceur, le temps de découvrir à mon rythme un pays et ses habitants hors de sentiers battus.

Pourrait aussi me combler un grand tour de jardins de différents pays principalement européens, France inclue. Quoique je sois loin d'avoir découvert ce qui est à ma porte.

Ainay-le vieil 20-061

A Ainay-le -Vieil

La Chatonnière 14-06

A la Chatonnière

Je dois à l'un de mes rares séjours à l'étranger mon souvenir le plus marquant. J'étais lycéenne, c'était à Berlin. Je découvrais le mur et la dychotimie Est-Ouest, le no man's land et les vopos. L'annonce de la chute du mur, les images de cette journée restent un des moments les plus intenses de ma vie. J'aimerai y retourner à présent.

 

Enfin, je garde, entre autre, un très joli et précieux souvenir de notre séjour à Audierne l'été dernier.

Par hasard nous avons découvert l'incroyable Parc Botanique d'Esquibien qui est un tour du Monde à lui seul.

Audierne 17-08 au 26-0844

Au parc Botanique Ar Paeron

 

Et ses passionnés créateurs m'ont fait cet incroyable cadeau de quelques graines.

Avril

Aujourd'hui, j'ai deux Lepechinia salviae chez moi, un petit bout du Chili dans mon jardin...

Le voyage est partout !

Pour trouver les articles des autres "vadrouilleuses" rendez-vous chez Maryline. Pour le thème du défi du 20 mai, si vous voulez vous joindre à nous, voyez chez Soène.

Belle journée.

Posté par Florencecholet à 10:31 - Commentaires [17] - Permalien [#]