L'OEIL ET LA MAIN

01 mars 2015

DU BOIS DONT ON FAIT LES JOLIES CHINES !

Ce malicieux février nous fait entrer en mars avant même que nous en ayons conscience. Il est plus que temps de vous montrer mes "prises" de février !

PHOTOfunSTUDIO1051

Chinés à Montsoreau et qui expliquent le choix du titre de ce message.

PHOTOfunSTUDIO1052

Trois cornets à dés qui, contrairement à ce que suggère la photo, ne sont pas purement cylindriques, mais bien coniques. Il faut vraiment que je me penche sur les réglages de profondeur de vue de mon appareil, si tant est qu'il en aie.

PHOTOfunSTUDIO1053

Une patère pour la cuisine.

PHOTOfunSTUDIO1054

Un petit fauteuil années 50, à consolider et rafraichir. Non mais regardez-moi l'aérodynamisme de ses accoudoirs, quelle ligne !

Soins en cours mais entre les aléas météo (poncage à l'extérieur), mari grippé à l'intérieur (ne supporte pas l'odeur de certains produits), les vacances scolaires (arrivage de soeurs en provenance de la première zone) et les bricoles du quotidien, un petit délai est à prévoir pour les ultimes finitions. D'autant plus que cette semaine, j'aide une de mes soeurs à déménager.

PHOTOfunSTUDIO1055

Un peu de bois à Chinon aussi, le dimanche suivant, mais pas que !

PHOTOfunSTUDIO1056

Des  chaussures pour le petit bébé qui attend toujours une culotte !!

PHOTOfunSTUDIO1057

Des quilles "lutins" ayant presque toutes conservé leur visages.

PHOTOfunSTUDIO1058

Un cornet à dé, en cuir celui-ci. Vendu avec une série de dés dépareillés, heureux hasard ! Quand j'avais trouvé les autres cornets la semaine passée, je m'étais enquise de dés auprès de la vendeuse qui n'en avait pas amené. Huit jours après sans demander, en voilà ! 4 cornets, 8 dés, nous sommes parés.

PHOTOfunSTUDIO1059

Une loupe de poche dans son étui en cuir. Son format réduit va me permettre de l'emmener partout

PHOTOfunSTUDIO1060

Une verseuse parfaite pour le thé des soirées fraiches. C'est une Christofle en métal argenté de belle facture. Années 30, elle est superbement "carénée" et mérite d'être bichonnée avant de reprendre du service.

PHOTOfunSTUDIO1061

Légère déception, les souliers sont un peu juste pour le bébé. Tant pis, ils vont participer à une de mes bricoles. A voir pluuuuuuuuuus tard.

PHOTOfunSTUDIO1062

Patère en place, impeccable.

PHOTOfunSTUDIO1063

Quillons en attente sous la garde des Bobbies de Mireille, et des Horses Guards.

Première chine de mars ce matin, et de nombreuses raisons de me réjouir, je vous raconterai, promis.

Un grand merci à ceux et celles qui me suivent courageusement, sans attendre de cadeaux ou de récompenses et ont la gentillesse de s'intéresser suffisamment à ces pages pour parfois s'abonner.

Belle fin de journée.

Posté par Florencecholet à 17:34 - Commentaires [21] - Permalien [#]

21 février 2015

VITE, UNE INFO

Pour les curieuses et amatrices de chine, demain Dimanche 22 février, sur France 3 aux alentours de 13h50 vous pourrez voir l'émission " Jour de brocante" tournée en janvier à Chinon.

Dommage qu'ils aient choisi le mois le plus pourri de l'année pour venir. Faites abstraction du froid et du gris, augmentez le nombre de stands d'une bonne moitié et vous aurez une image assez fidèle de ce que nous trouvons sur les bords de Vienne tous les troisièmes dimanche de chaque mois.

Bon week-end.

Posté par Florencecholet à 11:00 - Commentaires [13] - Permalien [#]
20 février 2015

UN JARDIN EN HIVER

Tel est le thème choisi par Mamylor pour notre rendez-vous du 20.

Qu'est-ce qu'un jardin en hiver ?

C'est un jardin qui change de visage, dont les couleurs s'estompent, les graines noircissent, les têtes brunissent, les graminées ressemblent à des fontaines figées ; l'ambiance se fait plus feutrée.

PHOTOfunSTUDIO1042

PHOTOfunSTUDIO1039

Où la lumière prend toute son importance.

PHOTOfunSTUDIO1040

PHOTOfunSTUDIO1043

C''est un jardin qui s'ensommeille, abandonne ses ornements habituels, laisse paraitre sa structure, ses forces et ses faiblesses, dévoile d'autres beautés. c'est un jardin qui subit les gifles du vent, la brûlure du gel, les trop-pleins de la pluie, parfois se tapit sous un gros duvet de neige.

PHOTOfunSTUDIO1041

Mais il ne dort que d'un oeil et pour peu que vous offriez gite et couvert, vous le verrez s'animer du vol froufroutant des mésanges, des cabrioles des merles, des rondes des moineaux...Vous retrouverez des visiteurs qui s'étaient faits discrets aux heures plus chaudes, verdiers, chardonnerets, pinsons, pics...sont de retour.

Si la promenade est souvent interdite par les intempéries au début de l'hiver, depuis quelques jours les marques d'une activité timide sont visibles depuis les fenêtres.

PHOTOfunSTUDIO1044

PHOTOfunSTUDIO1045

PHOTOfunSTUDIO1046

Le jardin reprend des forces et prépare le printemps, c'est de sa survie qu'il s'agit. Les bourgeons enflent, les feuilles des bulbes pointent. C'est dans ce dernier mois d'hiver que se joue la belle saison. Mars sera-t'il cruel ou laissera-t'il ce mauvais rôle au parfois perfide avril ?

PHOTOfunSTUDIO1047

Un jardin en hiver c'est aussi celui dont on rêve et sur lequel on travaille en imaginant de nouveaux lieux, de nouvelles associations, des atmosphères...en cherchant l'inspiration sur le net, dans les catalogues, les magazines, dans les jardins d'ailleurs.

PHOTOfunSTUDIO1048

C'est celui que l'on fait entrer dans la maison pour en goûter les plaisirs même s'ils ne sont pas de saison.

PHOTOfunSTUDIO1049

Un jardin en hiver c'est de l'attention, de la nostalgie, du rêve et de l'espoir.

Retrouvez les autres participantes au défi du 20 chez Mamylor ainsi que le thème du prochain rendez-vous. Peut-être y serez-vous ?

Belle journée.

Posté par Florencecholet à 10:37 - Commentaires [19] - Permalien [#]
14 février 2015

EN JANVIER

J'ai aussi un petit peu chiné.

PHOTOfunSTUDIO1022

Vous voulez voir de près ?

PHOTOfunSTUDIO1023

Voilà !

PHOTOfunSTUDIO1024

Vue parfois sur internet mais à des prix me paraissant astronomiques, j'ai enfin trouvé l'exemplaire qui me convient.

PHOTOfunSTUDIO1025

Vous imaginez bien pourquoi j'ai chiné ces cubes, les dessins étaient vraiment trop craquants.

PHOTOfunSTUDIO1026

Il manque juste le modéle pour les oursons.

PHOTOfunSTUDIO1027

Egalement dans la catégorie petits jeux, ce clown au drôle de nez. En déchiffrant les lettres peintes sur le chapeau pointu j'ai immédiatement pensé à un objet publicitaire. Bingo ! L.S.K.C.S.KI est une accroche imaginée en 1911 pour la firme Elesca SA à Paris, Compagnie française du lait sec par...Sacha Guitry !

PHOTOfunSTUDIO1028

Voici quelques objets en vente sur le net concernant la même société. Je n'ai trouvé qu'un seul autre exemplaire de mon clown et il n'est pas complet. D'autres objets, porte-clés, sel-poivre ont été édités ainsi que des boites collector de différentes capacités.

PHOTOfunSTUDIO1038

Enfin, j'ai failli l'oublier tant elle s'est naturellement intégrée dans la pièce, la table basse au tonique plateau vert qui accueille le beau mimosa offert par les sisters. Quel plaisir ce parfum dans la maison !

Je vous souhaite un  très bon dimanche.

 

Posté par Florencecholet à 21:19 - Commentaires [17] - Permalien [#]
10 février 2015

QUELQUES AVANCEES

Déjà le 10 février. J'ai vécu dans un certain brouillard depuis le mois dernier mais réussi à concrétiser quelques petits projets, que voici.

PHOTOfunSTUDIO1029

Peut-être avez-vous un vague souvenir de mes chaises de cuisine chinées sur le bon coin ? Je leur avait confectionné de jolies housses en tissu gris et à pois figue. Les pauvres ont tellement souffert de l'usage qu'en font certains membres de la famille que j'ai décidé de passer à autre chose.

PHOTOfunSTUDIO1030

Dans un marché de créateurs, avant les fêtes, j'avais repéré quelqu'un qui customisait les sièges avec du papier ou du tissu sur lequel elle appliquait de la résine. Un beau travail, durable mais à 80 euros pièce pour des chaises payées 3, complètement disproportionné. J'ai donc cherché une solution que je puisse mettre en oeuvre moi-même. Après enquête sur le net, j'ai opté pour du papier peint sur lequel j'ai appliqué un imperméabilisant et que j'ai ensuite fixé à la colle en bombe. J'ai effectué un essai pour voir si le papier réagissait correctement aux produits, puis suis passée à l'attaque. J'en ai un peu bavé, il faut beaucoup de minutie dans la découpe des morceaux pour ne pas avoir à recouper une fois collé, d'autant plus que je n'ai pas pu dévisser les assises et dossiers, les têtes de vis étant trop fatiguées pour supporter l'opération. Cela m'aurait beaucoup facilité l'exercice mais au final je ne regrette pas le temps passé à cet habillage, encore en état à ce jour.

PHOTOfunSTUDIO1031

Beaucoup plus simple et plus rapide, j'ai transformé un petit sac brodé depuis longtemps en coussin fleuri. J'aimais beaucoup ce motif mais n'utilisant pas le sac, n'en profitais pas. J'ai démonté les anses de sangle grise, cousu une petite housse remplie d'ouate que j'ai glissée dans l'ex-sac, ensuite refermé. Mon coussin tout neuf a tout de suite trouvé sa place.

PHOTOfunSTUDIO1032

C'est ensuite mon fauteuil d'enfant qui a enfin reçu l'attention dont il avait besoin. Je l'avais nettoyé, poncé, verni juste après son achat mais avait remis à plus tard la confection du nouveau dessus qu'il lui fallait. Il me restait d'un autre bricolage un peu de contreplaqué qui faisait presque la bonne taille. Je l'ai donc découpé pour qu'il colle au mieux à la forme du siège et ai repris le motif que je lui avait choisi auparavant. Maintenant on peut l'utiliser sans risquer de passer à travers.

PHOTOfunSTUDIO1033

J'ai monté les deux pendentifs achetés à Orléans en colliers.

PHOTOfunSTUDIO1034

Les petits papiers sont prêts à être pliés, j'espère vous montrer le résultat bientôt.

PHOTOfunSTUDIO1035

Les journées grises s'étant succédées pendant un certain temps, ma tapisserie n'a pas beaucoup avancé mais elle n'est quand même pas restée en panne. J'ai posé une pièce pour pouvoir avancer dans cette partie de l'ouvrage. Je pense que le travail à cet endroit sera un peu compliqué mais tiendra en place finalement. J'ai avancé sur les couleurs claires, écru, vert acidulé et j'espère finir les 5 fleurs restantes demain. Par contre je me suis cassée le nez sur la porte de la mercerie où j'espérais me procurer la couleur manquante pour les troncs. Je ferai une nouvelle tentative bientôt.

PHOTOfunSTUDIO1036

Je vais voir si Passiflore a avancé sur ses en-cours et vous rapelle que vous pouvez vous joindre à nous pour ce rendez-vous motivant que nous nous donnons tous les 10 du mois pour montrer nos avancées et vider nos corbeilles et ateliers des en-cours qui les encombrent.

PHOTOfunSTUDIO1037

Très bonne journée.

Posté par Florencecholet à 10:00 - Commentaires [22] - Permalien [#]


05 février 2015

AU SALON

Comment terminer agréablement un mois de janvier mal engagé ? En allant faire un tour au Salon des Loisirs Créatifs d'Orléans.

J'y allais dans l'idée de trouver quelques tissus et galons sympa, je suis revenue avec tout autre chose.

PHOTOfunSTUDIO1015

Un peu de tout ! je vous montre ?

PHOTOfunSTUDIO1016

Des anses de corde et les anneaux pour les arrimer à un futur cabas,

PHOTOfunSTUDIO1017

de jolies attaches pour des boucles et deux pendentifs côté bijoux,

PHOTOfunSTUDIO1018

deux transferts qui trouveront forcément une destination,

PHOTOfunSTUDIO1019

des strass, perles, paillettes pour égayer des tenues sages,

PHOTOfunSTUDIO1020

une pleine poignée de perles de bois chez Comptoir des Fleurettes comme les pendentifs, qui nous a vues arriver et m'a tendu la corbeille en me la présentant comme ma corbeille attitrée. Je crois qu'ils nous a repérées, les sisters et moi, depuis le temps. Une feuille de papier à motif pied-de-poule pour habiller une guirlande façon origami. Oui, je me suis fait contaminer à force d'en voir partout. J'espérais trouver quelques motifs géométriques et colorés...Raté. De beaux papiers romantiques ou japonais sur plusieurs stands mais ce n'est pas ce que je cherchais.

PHOTOfunSTUDIO1021

Enfin, j'ai craqué pour ce kit après avoir bien hésité.Il est rare qu'une création me plaise au point de vouloir la reproduire à l'identique, ça a pourtant été le cas dès que je l'ai vue. Par contre pour le réaliser il faut découper le mannequin avec un outil adapté comportant un fil chauffant, dans une plaque de mousse de polystyrène, et ce matériau et moi ne nous entendons pas très bien. Finalement je vais tenter l'expérience et espère ne pas me louper car le résultat attendu me plait vraiment énormément.

Maintenant YAPLUKA !!!

Belle fin de semaine. Merci d'être là.

Posté par Florencecholet à 18:50 - Commentaires [17] - Permalien [#]
26 janvier 2015

LIEN

Voici le lien qui vous permettra d'accéder directement à la page facebook des puces de Montsoreau.

https://www.facebook.com/pages/les-puces-de-Montsoreau/375749645933216

Bonne fin de journée.

Posté par Florencecholet à 16:39 - Commentaires [3] - Permalien [#]
25 janvier 2015

CHINES DE DECEMBRE

Trois dates au calendrier de ce dernier mois de 2014, un vide-grenier-brocante à Saint-Nicolas de Bourgueil, l'occasion de découvrir la place de l'église refaite à neuf et la fontaine, assez mal venue à mon goût car disproportionnée par rapport à son environnement, représentant une énorme bouteille de vin coulant à fort débit laissant certains spectateurs rêveurs, et les deux brocantes professionnelles rituelles, Montsoreau et Chinon.

Pour celles que cela intéresse, une page facebook consacrée à la brocante de Montsoreau a été créée tout récemment.

Maintenant, place aux trouvailles.

PHOTOfunSTUDIO1002

A Saint-Nicolas, cafetière et radiateur.

PHOTOfunSTUDIO1003

Attirée par le solide bouchon de verre, je pense recouvrir l'anse de raphia. Le petit arrosoir vient des bords de Loire, à ce jour le bébé de la bande, le plus mini de ma collection.

PHOTOfunSTUDIO1004

A domicile, ces deux paniers sur deux stands différents. Je ne sais pas pourquoi je leur résiste mal. Peut-être à cause de la délicatesse du travail que cela représente.

PHOTOfunSTUDIO1005

Un "machin" qui tourne, une pince qui a fait l'objet d'une prospection minutieuse, un mini jeu à billes monté en porte-clé pour se distraire facilement en cas d'attente, voyage...et là, je m'étonne moi même, un tambour. J'aime le son des percussions, les musiques qui vous prennent par le ventre avant l'oreille, aussi, mais pas le vacarme qu'on peut en tirer. Pas de baguettes avec, un jour peut-être. Il a déjà brillament participé aux décos de Noël.

PHOTOfunSTUDIO1006

Celui-ci attend toujours un nettoyage et sa transformation en lampe d'ambiance.

PHOTOfunSTUDIO1007

Enfin, un objet surprise, doublement. En premier lieu, j'ignorais qu'il en existait de tel, en second lieu que sous cette version, il serait accesible à ma bourse. Se cache sous cette apparence peu engageante, un jeu qui m'obsédait presque, enfant.

PHOTOfunSTUDIO1008

Un jeu de grenouille.

PHOTOfunSTUDIO1009

Ma première rencontre avec l'objet a eu lieu très tôt. J'ai été élève dans une institution religieuse tenue par les ursulines de ma première maternelle à la fin du collège inclue, puis chez les curés jusqu'au bac, mais c'est une autre  histoire. L'établissement était installé sur les "restes" d'une propriété vaste et démantelée, dans les avenues bourgeoises de la ville et comportait encore un parc, et une maison de maitre ainsi qu'un de ces fameux jeux auquel nous n'avions que rarement accès. C'était la version tout d'une pièce, extrèmement lourde et encombrante. Il était pour moi un jeu de château et avait quelque chose du conte de fée avec sa grenouille perchée. Ce pourquoi sans doute, il est resté tapi longtemps dans ma mémoire bien que je ne me sois jamais rêvée princesse ou magicienne.

PHOTOfunSTUDIO1010

Mes tribulations de chineuse m'avait amenée à en croiser récemment deux exemplaires, lourds et chers, parents proches de celui que je connaissais.

Aussi je fus stupéfaite d'en découvrir un dont les pieds étaient démontables, ce qui permettait de le caser dans un coin de la maison. Et tout y était, la grenouille, les ponts, les arceaux, les ailettes ! Un vrai cadeau, le 21 décembre ! Il mérite quelques soins qu'il recevra dès que je pourrai travailler dehors. En attendant il a déjà réjoui mes invités de l'Epiphanie. Même si j'attends encore les palets avec lesquels on joue en principe. Nous avons testé les billes d'argile et de grosses,vieilles pièces de monnaie que mon mari a dans sa collection. Les points qui figuraient sur la façade sont presque effacés, je pense les réécrire en gris pour un rendu un peu "passé", ceux du plateau du dessous par contre ne demanderont qu'un dépoussiérage et une protection douce, genre cire des antiquaires. Pas question de dénaturer mon "trésor".

J'ai bien apprécié aussi la tête du marchand qui après m'avoir vu l'examiner sous toutes les coutures s'est exclamé très surpris "Vous le voulez ?"

Faute d'avoir avancé côté nettoyage et bricolage pour les plus gros objets, j'ai pu prendre soin des plus petits et les intégrer dans la décoration que je devais revoir après le rangement de celles de Noël. Les deux paniers sont arrivés dans la grande niche du vaisselier. Quelques bricoles sorties pour les fêtes sont restées comme les deux cerfs

PHOTOfunSTUDIO1011

Ou une grosse branche. Encore deux mois d'hiver, et des envies de fleurs printanières qui me chatouillent déjà.

PHOTOfunSTUDIO1012

J'ai aussi gardé la couronne d'étoiles chinée toute rouillée, et redorée pour les fêtes.

PHOTOfunSTUDIO1013

La pince a gagné la place qui lui était destinée et colle parfaitement avec ce que j'en attendais. Car croyez-moi, trouver une pince qui aie une ouverture assez large pour bien tenir le cadre et des extrémités dont l'écart permettait de les glisser dans la poignée ducintre n'a pas été une mince affaire. Mais je m'étais mise cette idée d'accrochage en tête et y tenait. C'est fait.

Je vous laisse avec cette étiquette trouvée sur un vêtement de ma fille, qui moi m'a complètement interloquée !

PHOTOfunSTUDIO1014

"Lavez-le quand il est sale". Fallait-il vraiment nous le dire ?????

Bon début de semaine.

 

Posté par Florencecholet à 00:05 - Commentaires [17] - Permalien [#]
20 janvier 2015

DES RÊVES ?

Voilà, çà devait arriver depuis le temps que nous nous lançons nos défis amicaux  : le thème qui coince.

A sa lecture, je me suis d'abord dis, zut, moi je ne rêve pas. Trop raisonnable, trop sensée, limitée peut-être par mon éducation qui m'a appris à me satisfaire de ce que j'ai, m'évitant au passage regrets et jalousie, manque d'ambition, de courage ... Ou si je rêve, c'est petit, à ma portée, et là, je concrétise. Du coup je ne considère pas cela comme des rêves.

Mais ce grand désir que j'ai eu jeune fille, d'aimer assez fort pour souhaiter me marier, fonder une famille, n'était-ce pas un rêve que j'ai concrétisé et à l'existence duquel je travaille chaque jour ?

Cette petite maison et ce jardin que je bichonne et peaufine à longueur de temps ne sont-ils pas un rêve ? Pas sûr, bien que j'ai conscience que tout le monde n'en aie pas autant ?

Jardin 06-09

Encore que je puisse en trouver un vrai ici. Avoir une vraie belle maison ancienne, grande, avec des dépendances et du terrain. Mais je ne joue même pas au loto ! Pas demain la veille que j'aurai les moyens de concrétiser celui-là. Une autre version serait de devenir décoratrice paysagiste pour assouvir mon goût de la décoration, passer d'un style à l'autre, concrétiser tout ce qui me passe par la tête, faire des choses que je ne peux faire ni dans ma maison ni dans mon jardin faute d'espace et de cohérence.

Un autre "petit rêve" serait d'avoir une couturière qui me fasse une garde-robe complète. Je connais une jeune femme très douée, ses créations sont très proches de ce dont je rêve. Bien sûr la réalité de mon budget me tire au sol, mais si j'arrive à me constituer une cagnotte, je pourrais me faire faire une jolie robe peut-être, à défaut de la garde-robe au complet, çà vaut la peine d'y penser. J'avoue que j'aime les belles matières les formes simples et structurées, l'élégance...qui font souvent défaut dans les boutiques à la portée du commun des mortels.

Je voudrais faire de plus jolies photos pour les partager avec vous. Un bon bouquin et un meilleur appareil pourrait probablement mettre ce modeste rêve à portée de main. Par contre, et cela est de l'ordre du rêve pur, j'adorerais pouvoir mettre directement sur écran ou papier glacé ce que voient mes yeux.

Blois1

J'aimerais avoir un vrai don pour l'écriture et le courage du travail que cela demande, plutôt qu'une simple facilité d'expression. A défaut je rêve d'avoir plusieurs vies pour lire tous ces ouvrages qu'une seule ne permet pas, même à une lectrice assidue. Coté voyage, je ne rêve pas de visiter un pays précis, tout m'intéresse, et passé la porte à deux mètres de chez moi, je suis capable de trouver quelque chose à voir, admirer, contempler, apprendre, qui donne à réfléchir. Du coup, je rêve d'aller partout et tout me va.

Je rêve de savoir sculpter la lumière, l'habiller de papier, de fer et de poésie.

Orléans

Enfin comme beaucoup d'entre nous, je rêve de pouvoir vivre en paix et en toute sérénité dans mon pays et qu'il en aille de même ailleurs. Et je réfléchis à ce que je peux faire à mon modeste niveau. Je me rêve plus tolérante. Pourquoi est-ce que je réagis "mal" devant certaines personnes ou situations, être au clair avec moi-même et mes aspirations. La paix ne peut pas passer par moi si je suis en guerre avec l'autre. Plus active à dire mes convictions. Pourquoi ces jeunes gens qui sont capables de dire non aux adultes à leur parents, enseignants..ne font-ils pas preuve de sens critique devant internet ? Une question parmi tant d'autres. Nous qui souhaitons la paix sommes apparemment nombreux, pourquoi sommes-nous moins entendus que les quelques sanguinaires qui se réclament d'un dieu pour assouvir leurs instincts ? Je rêve au niveau de notre pays d'un système politique qui arrête de nous monter les uns contre les autres et nous permette d'oeuvrer ensemble pour le bien de tous. Vu dimanche dans une émission de télé, Abd Al Malik, auteur, compositeur, poète et réalisateur du film "Qu'Allah bénisse la France". Interviewé place de la République à Paris, il désignait un message au pied de la colonne qui commençait par paix, amour, liberté et se terminait sur ces mots : RESPECT et GENTILLESSE. Et de constater que c'étaient deux mots que l'on n'entendait plus beaucoup et que si nous revenions à ces fondamentaux, notre société vivrait mieux ensemble.

Je rêve que cela ne reste pas un rêve.

Bonne journée.

Pour découvrir les autres participantes et le thème du mois prochain rendez-vous chez Kriss et Mamylor.

Posté par Florencecholet à 13:09 - Commentaires [22] - Permalien [#]
10 janvier 2015

MERCI

Chères copinautes,

exceptionnellement, je souhaite faire une réponse collective à vos commentaires concernant Zazou.

Mon petit chat nous a tenu compagnie bien plus longtemps que la plupart d'entre eux. Sans être considéré comme un enfant, il tenait vraiment sa place dans la famille au point de participer aux conversations même téléphoniques, en miaulant. Oui Kriss, il avait même la parole ! Il était très placide, doux, hyper câlin et en permanence dans nos pieds.

Affaibli par ses problèmes pour s'alimenter, il a contracté une pneumonie que nous n'avons pas réussi à enrayer. J'ai dû me résoudre à le faire endormir avant qu'il ne s'étouffe. Le pauvre vétérinaire a fini par m'avouer qu'il avait dû faire de même avec sa chatte pendant le week-end.

Nous sommes nombreuses à avoir connu cette douleur de perdre nos compagnons. C'est parce que nous les aimons et qu'ils nous le rendent que nous avons tant de peine quand nous nous retrouvons soudain le coeur et les mains vides.

Sachez Carole, Vonnette, Maryline, Jane, CathyRose, Lotus, Marie-Paule, Kiki, Val, Mireille, Monique, Sylvie, Babeth, Passiflore que vos mots m'ont profondément touchée et réconfortée.

Zazou repose dans un petit coin du jardin où il aimait faire la sieste.

Reste à apprivoiser cette année qui commence de manière si chaotique et en faire une belle année quoi que certains veuillent en faire et même si j'ai parfois la sensation que mon coeur "décroche".

Je démarre en honorant le rendez-vous du 10 initié par Passiflore en vous présentant un petit ouvrage, le seul mené à bien depuis le 10 décembre, d'ailleurs. Psst, Claude m'a prévenue qu'elle publierai demain, mais comme mon message était prêt...

Mon petit-neveu, qui vient d'avoir 18 mois a reçu pour Noël une cuisinière. Il adore aider sa Maman à préparer gâteaux et cookies. Mise dans la confidence par le Père Noël, j'ai proposé de lui fournir la tenue adéquate. Il me restait un joli morceau de ce tissu aux macarons dans lequel j'avais taillé une couverture pour un livre de recette. Il m'a paru tout à fait approprié.

PHOTOfunSTUDIO998

Un morceau de drap ancien m'a fourni le tissu de la toque, un grand cercle froncé sur une large bande d'un diamètre légèrement supérieur à la petite tête qui allait la porter, afin qu'il la garde une paire d'années. J'ai cousu un morceau d'élastique à l'arrière, à l'intérieur pour l'ajuster. Ma nièce n'aura qu'à l'enlever quand petite tête aura grossi.

PHOTOfunSTUDIO999

Pour les bretelles, étant donné le jeune âge et la rapidité du cuisinier (une flèche) j'ai opté pour un modèle large qui se ferme avec des scratchs plutôt que de longues et fines brides à nouer. J'ai prévu une longueur de velcro suffisante pour que le tablier suive aussi quelques temps la croissance du pitchounet.

PHOTOfunSTUDIO1000

Je vous montre aussi cette création "familiale" à la réalisation de laquelle je n'ai pas pu participer mais dont je suis à l'origine avec une de mes soeurs et une de mes nièces. Elles ont profité, à la fois du fait de dormir sur place et de l'agitation pré-noëllienne chez mes parents, pour décorer en douce les deux trophées dont mon père a hérité il y a longtemps, et les mettre au goût du jour.

PHOTOfunSTUDIO1001

Encore merci à toutes d'être là, silencieuses ou non.

Bonne journée.

 

 

Posté par Florencecholet à 10:00 - Commentaires [12] - Permalien [#]


Fin »