L'OEIL ET LA MAIN

20 décembre 2014

J'AIME, JE N'AIME PAS...

Noël. Tel est le thème que nous propose Soène pour le dernier défi du 20 de 2014.

Je vous l'avoue d'emblée, j'aime Noël.

Parce que c'est une fête.

PHOTOfunSTUDIO988

Parce qu'elle symbolise un espoir de renouveau, même s'il est vite mis à mal. Parce qu'elle redonne de la force et de l'élan pour soutenir cet espoir, tenter de le concrétiser.

PHOTOfunSTUDIO989

Parce qu'un certain nombre de personnes sont un peu plus attentives à ceux qui les entourent.

Parce qu'elle nous appelle à nous tourner vers autrui, oublier notre nombril, relativiser nos problèmes, voir plus grand, plus haut humainement parlant.

PHOTOfunSTUDIO990

Parce qu'elle parle de paix et d'amour.

PHOTOfunSTUDIO991

Je n'aime pas ce Noël commercial.

Qui creuse les inégalités, pointe les différences, accroît la solitude, prône une gaieté factice et quasi-obligatoire. Remplit des kilomètres de linéaires d'aliments inaccessibles pour certains, d'objets ineptes, de must-have si vite dépassés, invite à une surconsommation qui me répugne.

Qui commence le 15 octobre sur les ondes.

Qui ne sait plus différencier ce qui a trait à la religion et ce qui n'a aucun rapport avec, entrainant des querelles idiotes et stériles.

J'aime Noël parce que j'ai la chance de n'en avoir que de bons souvenirs, parce que je suis sûre à cette période de voir toute ma famille. Parce que nos enfants rassemblés se créent aussi de jolis souvenirs qui consolident leurs liens.

J'aime Noël parce que je peux me baigner dans cette chaleur familiale si vitale, retrouver cette complicité qui nous vaut de si bons fous-rires, faire mieux connaissances avec mes neveux et nièces, les voir évoluer, grandir, goûter leur humour et leur façon d'être. Attention, pas de guimauve, nous ne sommes pas les bisounours, mais comme nous sommes nombreux, les fâcheries avec l'un n'empêche pas les bons rapports avec les autres et jusqu'à ce jour, rien ne nous a paru suffisamment important pour valoir une vraie brouille.

PHOTOfunSTUDIO992

J'aime Noël enfin parce qu'on prépare de jolis paquets, de bons plats pour faire plaisir à ceux qu'on aime, que c'est une occasion supplémentaire de les gâter, parce qu'on met la maison en tenue de fête.

PHOTOfunSTUDIO993

Que c'est un bon moment pour faire preuve de créativité.

Qu'on peut se lâcher sur des choses différentes et mettre plein de lumières partout au coeur d'une saison parfois bien morne.

PHOTOfunSTUDIO995

Alors je vais souhaiter à toutes celles qui aiment Noël d'en profiter le mieux possible, à celles qui n'aiment pas de passer le cap en douceur et je vous retrouve après les fêtes.

PHOTOfunSTUDIO996

Je prendrai tout de même le temps d'aller voir les billets des copines, adresses chez Soène, tout comme le thème du prochain défi.

PHOTOfunSTUDIO997

 

***JOYEUX NOËL***

Posté par Florencecholet à 07:06 - Commentaires [9] - Permalien [#]

18 décembre 2014

INTERMEDE

L'an dernier j'avais participé au match de la rentrée littéraire Priceminister-Rakuten et j'ai à nouveau la chance de faire partie des lecteurs d'un des dix ouvrages sélectionnés pour ce nouveau match de la rentrée littéraire 2014 Priceminister-Rakuten.

Mon choix dans la liste des titres, tous tentants, s'est porté sur l'ouvrage de Bertrand Guillot, "Sous les couvertures", aux éditions rue Fromentin.

 

PHOTOfunSTUDIO994

Lectrice impénitente, j'avais hâte de savoir ce que vivaient les livres hors des mains des écrivains qui les mettent au monde, de ceux qui les vendent, du regard de ceux qui les  lisent. Quelle vie, l'auteur leur avait-il prêtée ? Au reste avaient-ils une vie ?

Si l'on en croit Bertrand Guillot, la vie des ouvrages n'est pas une sinécure. Fini le temps où ils pouvaient à loisir, garnir les rayons des librairies et attendre des mois d'être choisi par un lecteur. La production littéraire s'est emballée, au point que ce terme de littéraire même prête à débats et qu'elle dévore ses enfants. Dans la librairie de quartier, l'inquiétude est grande, la rentrée littéraire va envoyer au pilon les invendus.

La porte de la boutique fermée, les livres s'animent, ils parlent, échangent, se querellent, ont leurs vedettes, chefs de files, rituels, traditions...Une vie.

Leurs caractères, réactions, philosophies, tiennent à la fois de ceux de leurs auteurs et de leurs intrigues et personnages. Et ce soir là, une révolte secoue la librairie avec un seul but pour ceux qui y sont promis, échapper à l'issue fatale. La microsociété des ouvrages offre alors un pastiche caustique de notre société, entre résignés, indignés, passionnés, défaitites...Tous les points de vue s'affrontent, les personnalités se dévoilent au point de laisser transparaitre celles de littérateurs et écrivains de toute plume dans une réjouissante satire.

Si l'heure est grave, les joutes sont avant tout verbales et l'occasion d'une réflexion  nécessaire, sur la littérature, l'acte d'écriture, l'écrivain, son essence, ses mobiles, le livre lui-même, le rôle du lecteur. Bagarre des anciens et des nouveaux, des classiques quasi oubliés aux autobiographies de célébrités météoriques, des livres papiers à la liseuse électronique, le choc sera aussi physique et il y a aura mort d'ouvrage !

Si vous voulez savoir si les livres promis au pilon y échappent, si les auteurs fraternisent, si la librairie résiste au net, allez voir "sous les couvertures".

Vous y trouverez à la fois de quoi passer un très agréable moment et de quoi réfléchir.

Je remercie les organisateurs des matchs littéraires de la rentrée 2014 Priceminister-Rakuten pour m'avoir permis de le découvrir, et proposé de faire suivre l'ouvrage à un lecteur ou une lectrice qui n'a pas eu la chance d'être une des 800 premières personnes à répondre à leur invitation à y prendre part.

Bonne journée, Bonne lecture

 

Posté par Florencecholet à 16:01 - Commentaires [3] - Permalien [#]
15 décembre 2014

NOVEMBRE S'EST FINALEMENT AVERE,

être un très bon cru côté chine.

Après les trouvailles de Richelieu, Montsoreau et l'Île-Bouchard, deux dates figuraient encore au calendrier.

La pluie vint jouer les trouble-fête concernant la première et la plupart des exposants du vide-grenier de Restigné renonçaient à déballer leurs marchandises. J'en repartis donc bredouille, mais le temps d'effectuer le trajet de retour, les éclaircies pointaient. Restait à éviter boue et flaques pour avoir le plaisir de dénicher ceci.

PHOTOfunSTUDIO962

Et cela.

PHOTOfunSTUDIO963

En détail : des bobèches toutes simples et peu anciennes mais faciles à "mettre à toutes les sauces".

PHOTOfunSTUDIO964

Trois ornements anciens qui méritent une bonne toilette, parties esseulées de quels objets ?

PHOTOfunSTUDIO965

Un petit sécateur, qui malgré son aspect est parfaitement opérationnel,

PHOTOfunSTUDIO966

une lampe dont j'ai vu ce week-end la jumelle, transformée en tête de robot !

PHOTOfunSTUDIO967

Ce petit wagon pullman de chez Jep à remplir de voyages imaginaires,

PHOTOfunSTUDIO968

et un troupeau "surprise" de moutons !

PHOTOfunSTUDIO969

Un des vendeurs de Montsoreau m'avait dit qu'il en amènerait. J'attendais donc a priori le second dimanche de décembre, soit hier, en espérant qu'il n'oublie pas. Je ne pensais pas en croiser trois semaines avant. Sachant comme toute chineuse, qu'une belle occasion peut ne pas se représenter de sitôt, et découvrant que le marchand était prêt à me proposer un prix nettement plus raisonnable que tout ce que j'avais pu voir ailleurs, la décision fût vite prise.

PHOTOfunSTUDIO970

Je fis mon choix dans le troupeau : untrio au corps en plâtre et pattes de bois, un quatuor de même fabrication que ceux de mes parents dans deux tailles différentes, et le dernier que je soupçonne être en plastique bien qu'ancien,mais après tout, ces matières datent déjà de nombreuses dizaines d'années. Puis je trouvais sa bouille si mignonne...

Enfin, n'oublions pas le socle sans globe. Qui participe aux décors de Noël, comme vous avez pu le voir.

Novembre s'achevait sur un net rafraichissement et la dernière "brocante de l'île" de l'année à Azay. Chine assez ludique.

PHOTOfunSTUDIO971

Une nouvelle corde à sauter. J'en ai déjà deux mais celle-ci m'a plu pour les petites têtes des bonshommes même s'ils n'en reste que les traces.

PHOTOfunSTUDIO972

Une seconde série de petits embellisements à disperser dans la maison.

PHOTOfunSTUDIO973

La trouvaille du jour.

PHOTOfunSTUDIO974

J'aime beaucoup ces boites publicitaires représentant des objets. J'ai un globe-boite de biscuits dans la bibliothèque de mon bureau. Mais elles déchainent les passions des collectionneurs et deviennent souvent inabordables pour mon porte-monnaie de dillettante. Peut-être est-ce son couvercle piqué qui lui a valu la possibilité d'afficher un tarif sensé et de sauter dans mon sac ? J'aime tous ces détails, dessins des courroies, de la fermeture...

PHOTOfunSTUDIO975

Si Casiez, ne vous dit rien, cet autre nom, en bas écrit tout petit devrait vous rappeller bien des choses.

PHOTOfunSTUDIO976

A l'issue de nombreuses tentatives, je n'ai pu obtenir de meilleurs clichés pour vous montrer ce petit jeu, de divination probablement, au vu de la pythonisse qui l'habite. Je suppose que l'on pouvait "déduire" des choses d'après les chiffres tirés par les dés, qui roulent toujours dans leur étroit habitacle.

PHOTOfunSTUDIO977

Dernier jeu que je n'ai pas encore eu le temps de tester, un peu prise par les préparatifs de fêtes. Cela ne saurait tarder cependant, j'ai le sachet de billes d'argiles qui conviennent.

PHOTOfunSTUDIO978

Contrairement à mes habitudes, je n'ai pas tout de suite mis mes nouveaux trésors en situation puisque la maison prend sa tenue de fête. Disposés ça et là, je les retrouverai avec bonheur dans un janvier que la météo pourrait rendre tristounet. J'ensoleillerai ces journées en m'en occupant.

Je vous souhaite une très belle journée et vous retrouve pour l'amical défi du 20 chez Soène.

 

 

 

Posté par Florencecholet à 12:07 - Commentaires [20] - Permalien [#]
10 décembre 2014

EN-COURS AU TRES LONG COURS

Bonjour, nous voici arrivés au 10 décembre, le moment de faire le point sur les en-cours que j'essaie de terminer grâce aux encouragements de Passiflore. Kriss a vidé sa corbeille, je rêve d'en faire autant !

Le mois dernier, je vous ai présenté la tapisserie de ma grand-mère que je compte terminer dès que possible.

PHOTOfunSTUDIO979

Après avoir trié les couleurs et conservé celles qu'elle utilisait, je me suis lancée.

PHOTOfunSTUDIO980

J'ai tout de suite retrouvé la manière d'enchainer les points

PHOTOfunSTUDIO981

pour obtenir cet envers particulier.

PHOTOfunSTUDIO982

J'ai cependant beaucoup moins avancé que prévu, des difficultés se sont fait jour.

Je me suis rendue compte que ma grand-mère avait "interprété" certaines couleurs. Il a donc fallu que je découvre sans modèle et sans références les ajustements auxquels elle avait procédé pour ne pas dénaturer l'ouvrage.

La toile a été fragilisée et il arrive qu'un fil craque. Les couleurs se sont estompées par endroits et continuent à se détacher en minuscules petits bouts. De plus la météo très grise par moments m'a beaucoup gênée car à la lumière électrique certaines nuances sont très difficiles à différencier. Pour compléter le tableau, ma main droite renâcle à l'ouvrage. Alors mon idée première d'en faire un petit cadeau surprise à Noël va certainement tomber à l'eau, mais je ne renonce pas à en venir à bout. D'autant plus que j'ai encore un en-cours en attente. Ensuite, je pourrais annoncer fièrement que j'en ai fini avec eux puisque je n'aurai plus que des "à-faire".

En attendant que mon majeur récupère une meilleure mobilité, je suis passée à une occupation de saison et nécessitant moins de "préhension fine ".

PHOTOfunSTUDIO986

Il y a quelque chose d'étrange à installer des décorations de Noël alors que les géraniums sont encore en fleurs. Les gelées nocturnes de ces dernières nuits ne les ont même pas fanés !

PHOTOfunSTUDIO983

L'ambiance est, cette année encore, très simple et nature.

PHOTOfunSTUDIO984

Vert sapin, blanc neige,

PHOTOfunSTUDIO985

givre argenté, et lumière dorée.

PHOTOfunSTUDIO987

La suite dans quelques jours.

Passez une belle journée.

Posté par Florencecholet à 10:00 - Commentaires [16] - Permalien [#]
02 décembre 2014

UN DERNIER PETIT TOUR AU JARDIN ?

Pour sortir un peu de la grisaille sans prendre froid, je vous propose une promenade rétrospective en suivant le cours de ce mois de novembre doux et humide qui vient  de s'achever.

Même si les températures ont régulièrement atteint les 15° l'après-midi, la pelouse est souvent restée humide toute la journée et l'automne a fait son chemin dans le jardin.

4 novembre

PHOTOfunSTUDIO927

Toilletage de la haie, une agréable après-midi au soleil

PHOTOfunSTUDIO928

En rangeant les meubles en rotin, je découvre ceci. Qu'est-ce ??? J'ai eu la réponse quelques jours plus tard, je vous le dis en fin de message.

PHOTOfunSTUDIO929

Plantes fin prêtes pour le troc auquel m'a convié Marie-Noëlle. Encore mille merci pour ce bon moment !

PHOTOfunSTUDIO930

Contrastes de couleurs.

PHOTOfunSTUDIO931

PHOTOfunSTUDIO932

Un peu de pluie, pas trop, du vent, le massif reste attractif.

PHOTOfunSTUDIO933

Quelques fleurs, 'Blush Noisette', mon doux rosier, et mon narcisse précoce.

PHOTOfunSTUDIO934

Le géranium 'rothbury red' tente une approche délicate de l'épimède. Dernière scabieuse ?

10 novembre

PHOTOfunSTUDIO935

Les plantes reçues lors du troc viennent enrichir les massifs. Myosotis, muguet, scabieuse alpina, camomille, lamier, knautia, anémone du japon blanche, violettes,

PHOTOfunSTUDIO937

stachys laineux qui complètent ceux que j'ai et apportent leur lumière argentée, physostégia, géranium rose. Je n'ai vu aucune de ces plantes en fleurs, j'en connais certaines mais n'ayant aucun nom de variété, j'attends de jolies surprises au printemps.

PHOTOfunSTUDIO936

Les macules du berberis 'Rosy glow' virent au framboise, les églantines de 'Chinensis mutabilis' sont très pâles. Dernière fleur de 'Lavander dream' débordant d'étamines dorées.

PHOTOfunSTUDIO938

Geranium phaeum 'Calligrapher'.

PHOTOfunSTUDIO939

L'amélanchier et le prunus sont complètement déplumés, la saison avance dicrètement mais sûrement. Je me demande pourquoi cette stipe blonde est toujours de travers, je viens d'avoir la réponse. Un affreux machin noir et tout poilu s'assied dedans ! Zazou sort de ma plante ! Evidemment, le coupable a filé avant que je ne puisse faire la preuve par la photo !

PHOTOfunSTUDIO940

Jaunissement au coeur du massif, la sève, malgré la douceur ambiante, descend. Tant mieux, les plantes souffriront moins de l'arrivée du froid.

13 novembre

PHOTOfunSTUDIO941

Surprise, le fusain de la haie donne une branche panachée ! Le contraire je l'ai souvent vu, ces panachures sont parfois mal fixées et les plantes retournent à l'espèce. Panachure sur vert, du jamais vu. L'arbuste était peut-être panaché quand on l'a planté, mais comme je l'ai trouvé tout vert haut de plusieurs mètres en achetant la maison, je ne le saurais pas.

PHOTOfunSTUDIO942

Itea 'Henry garnet' qui garde ses feuilles longtemps cette année, son déplacement au printemps dernier semble lui être vraiment propice. Clin d'oeil fleuri du lilas microphylla.

PHOTOfunSTUDIO943

Marie-Noëlle vient voir le jardin et m'amène un morceau de sa belle grande herbe que son mari a eu la gentillesse de sortir pour moi. Quel beau cadeau, visite et plante, je suis comblée ! Regardez l'animation qu'elle met dans le jardin.

PHOTOfunSTUDIO944

Un joli point focal.

18 novembre

PHOTOfunSTUDIO945

Contre-champ, le grand cornus brunit, les forthysias au fond commencent à se dévêtir très discrètement.

20 novembre

PHOTOfunSTUDIO946

Partie chez Jardiland avec Maman à la recherche de décos de Noël, je reviens avec cette splendide sauge, vue dans les magazines 'Violette de Loire'. Hop dans le massif devant l'entrée, elle trouve un écrin digne de la couleur profonde de ses fleurs, avec le feuillage des bugles.

21 novembre

PHOTOfunSTUDIO947

Le nandina fleurit, l'itea rougit, et...Crime de lèse-jardinière, la tondeuse est passée dans mes plantes, argh ! Les roses trémières s'en remettront probablement, mais les stipes ? L'humidité hivernale risque de les faire pourrir puisque leurs feuilles ne les protègent plus. scrogneugneu.

PHOTOfunSTUDIO948

Geranium annuel de deux ans, hiberné dehors tel quel l'an dernier, en pleine forme.

PHOTOfunSTUDIO949

Et berberis 'Rosy glow' qui a décidé de se parer d'un arc-en-ciel de nuances automnales.

PHOTOfunSTUDIO950

De l'intérêt des plantes à feuillage lumineux !

26 novembre

PHOTOfunSTUDIO951

'Calligrapher' toujours là

PHOTOfunSTUDIO952

Cornus controversa tout nu.

PHOTOfunSTUDIO953

Les forthysias n'ent sont pas loin, leurs feuilles vont protéger les plantes qui vivent à leur pied. Narcisse au bord de la floraison.

PHOTOfunSTUDIO954

Le physocarpus pourpre tourne au lie-de-vin, doux chiffons de 'Chinenesis mutabilis' et petites étoiles du géranium lancastriense.

28 novembre

PHOTOfunSTUDIO955

Je me pousse à la jardinerie locale pour dénicher quelques petites plantes pour mes jardinières. Il est temps de remplacer les bidens ...bien qu'ils soient encore fleuris. Cependant je ne les jette pas, je les stocke dans un coin abrité au cas où l'hiver ne serait pas très méchant. L'an dernier j'ai ainsi gardé presque tous mes géraniums...Et avec l'arrière-pensée d'y trouver un Callipcarpa dont les baies me font envie.

Bingo !

PHOTOfunSTUDIO958

Non seulement je trouve le Callicarpa, mais aussi ce Céanothe, pour lequel la jardinerie a réinventé la géométrie ! Panaché, très lumineux sans être jaune, persistant et résistant à -15°, fleurissant en bleu doux, il avait tout pour me plaire.

PHOTOfunSTUDIO956

Je les ai laissé ensemble pour qu'ils ne se sentent pas trop perdus ! Ils sont mes dernières plantations de l'année. Cette année, j'ai planté, défriché, amélioré, du moins je l'espère. J'ai hâte de voir le résultat l'an prochain.

PHOTOfunSTUDIO957

Les arrosoirs ont été vidés, ainsi rangés, devinez à quoi ils me font penser ? La marche des éléphants du Livre de la jungle version Disney. Les outils vont être aussi nettoyés et rangés.

30 novembre

PHOTOfunSTUDIO959

Quelques fruits et fleurs pour dire au-revoir au jardin qui va dormir bientôt.

PHOTOfunSTUDIO960

En apparence du moins, car ce grand calme languissant nous prépare bien des bonheurs.

Je n'oublie pas la clé du mystère. La chose montrée au début de la balade, est-ce un champignon, un cocon ?

Eh bien, j'ai découvert tout à fait par hasard que la responsable était cette mante religieuse.

PHOTOfunSTUDIO961

Ma fille voulant ranger ses baskets qui séchaient dehors, dans sa valise, eut la surprise, désagréable ; elle déteste les insectes ; de trouver cette dame scotchée sous la semelle et sécretant un liquide visqueux, épais et blanc. La croyant d'abord blessée, j'ai réalisé qu'elle était tout simplement en train de pondre, et que l'objet mystère était le résultat du travail qu'elle fournissait. La sécrétion s'accumulait formant un gros oeuf dans lequel des rayons abritaient des larves, bien rangées et protégées. Ce que j'avais trouvé collé sous un meuble en rotin était un "nid" de mante religieuse !

Faites-vous souvent des découvertes intriguantes dans vos jardins ? Moi je suis toujours épatée par ce que fait la nature, même si ce n'est pas toujours sympa pour nous !

Très belle journée.

 

Posté par Florencecholet à 13:35 - Commentaires [19] - Permalien [#]


20 novembre 2014

CHÂTEAU, CHÂTEAUX...

Pour ce rendez-vous du 20, Sophie nous propose de parler château.

N'étant pas du genre à bâtir des châteaux en Espagne, et rarement des châteaux de cartes, trop éphémères avec leur côté château-branlant, peu tentée par la vie de château sauf à pouvoir les doter d'un minimum de confort moderne, j'apprécie néanmoins le côté esthétique, historique des châteaux, et les à-côtés non négligeables qu'ils peuvent présenter : mobilier, jardins, parcs, sites naturels dans lesquels ils s'inscrivent...

Je vous propose un petit florilège de quelques bâtisses de tous styles et de toutes époques que j'ai eu l'occasion de visiter et admirer. Je ne peux pas tous vous les montrer car je me suis rendue compte que j'en ai vu beaucoup. J'aime, quand je vais quelque part, faire connaissance avec la région, aller au devant de son histoire et sa culture. Tout m'intéresse et rien qu'en France, les châteaux grands ou petits pulullent !

Château

Tonquédec. Château breton qui fût à plusieurs reprises, détruit...avant d'être terminé !

Château1

Rosanbô. Autre breton au bel intérieur, dôté d'un intéressant jardin à la française.

Château4

La roche-Jagu abrite des expo et possède de beaux jardins variés et modernes ainsi qu'un superbe potager.

Château5

Collioure. Un château sans cheminées, je n'en suis pas encore revenue, même si on est dans le sud !

Château6

Là, je pense que tout le monde aura reconnu Carcassonne.

Château17

Celui-ci se mérite si vous venez d'en bas : Beynac.

Château13

Cet abord un peu austère, infranchissable propose un revers beaucoup plus riant et de très jolis jardins : Ainay-le-Vieil.

Château8

Celui-ci se trouve dans mon ancien chez moi : Compiègne. Cette énième version a abrité Napoléon, les précédentes ont vu passer Louis XIV entre autre, le premier château de la ville datant de Charles le chauve.

Château14

Celui-ci est la forteresse de mon nouveau chez moi. Quand j'ai emménagé à Chinon, c'était un château, depuis les travaux c'est une forteresse. Montée en grade ?

Depuis, j'ai découvert dans un rayon de quinze à vingt minutes autour de chez moi, une incroyable série de ... châteaux. Nous sommes tout près de la confluence de la Vienne et la Loire, près de l'Indre aussi. Les cours d'eau ont toujours attiré les populations sur leurs rives, prospérité et convoitise se sont alliées  pour nous offrir tous ces petits bijoux.

Août 2005 Candes et Montsoreau

Sur la Loire, Montsoreau.

Château12

A sa droite, Saumur.

Château10

A sa gauche, Langeais.

Château11

En face ou presque sur l'Indre : Rigny-Ussé

Château2

Azay-le-rideau,

Château3

La Chatonnière et ses magnifiques jardins à thème.

D'autres encore dont je n'ai pas tiré le portrait récemment, en espérant me rattrapper l'an prochain, l'Islette, Villandry...Puis ceux qui, plus dans les terres, ne sont pas loin non plus : Brézé, Richelieu, Le coudray-Montpensier, Montreuil-Bellay...

Château16

Plus loin en remontant le fil de la Loire, admirer Amboise, et succomber au charme de Chaumont-sur-Loire,

Château9

pousser jusqu"à Blois et garder pour plus tard les "grands ainés" plus célèbres et plus lointains, Chambord, Cheverny...Sur le Cher, encore à rencontrer, Chenonceaux, Valençay..

Château18

Retrouver l'Indre et Loches dont la citadelle peut s'enorgueillir de deux châteaux.

Château19

Ici, le plus ancien avec son formidable donjon au pied duquel se love un charmant jardin médiéval.

Château15

Enfin, je termine avec mon voisin préféré : Le Rivau dont je vous ai parlé à maintes reprises. Et peux vous avouer également un goût prononcé pour les châteaux d'eau, mais là, pas de photos.

Maintenant je vais aller voir ce que le sujet a inspiré aux participantes au défi du 20, liste chez Sophie et le prochain thème.

Bonne soirée.

 

Posté par Florencecholet à 18:53 - Commentaires [17] - Permalien [#]
15 novembre 2014

PLUS DE CHINE

Equation parfaite : week-end + jours fériés = deux fois plus de brocantes.

Imaginez à quel point cela me réjouit, d'autant que de jolies trouvailles sont à la clé.

PHOTOfunSTUDIO904

Chinés le premier novembre à Richelieu,

PHOTOfunSTUDIO905

ce tout petit bébé, avec une idée derrière la tête, moi, pas lui, et pourquoi cette expression "derrière..." au lieu de "dans" la tête ? Il va falloir que je me renseigne sur cette bizarrerie.

PHOTOfunSTUDIO906

Gros coup de coeur pour ce dessin. Je suis vraiment tombée sous le charme de cette jolie bouille mais n'ai pas réussi à trouver de renseignements sur l'auteur. J'aurais aimé en savoir plus.

PHOTOfunSTUDIO907

Enfin sur l'antepénultième stand, ce présentoir en très bon état hormis quelques manques de peinture. Repeint de frais, il officie à présent sur l'évier de la cuisine.

C'est après ce dernier achat du jour que je me suis rendue compte que je me trouvais dans le champ d'une caméra anglaise. Renseignements pris, se tournait un épisode d'un jeu-concours dans lequel 4 personnes disposant d'un budget de plusieurs centaines d'euros font des achats en brocante dans je ne sais quel but. Ils devaient le lendemain se rendre à Angers. L'émission passe ou passera sur Channel 4. La connaissez-vous ?

PHOTOfunSTUDIO909

Trouvés à Montsoreau, quelques jours plus tard, cette carcasse de radiateur, ventilateur ...?

PHOTOfunSTUDIO910

Dont la grosse tête ronde et le pied en métal et bois m'ont bien plû.

PHOTOfunSTUDIO911

Un petit chameau pour les décos de fêtes,

PHOTOfunSTUDIO912

et un de ces petits jeux dont j'ai encore oublié le nom.

PHOTOfunSTUDIO913

Enfin, c'est à l'Île-Bouchard, le 11 novembre que je dénichais ces quelques affaires.

PHOTOfunSTUDIO914

Un grand et lourd casier d'imprimerie. J'en avais déjà croisé mais cette fois a été la bonne.

PHOTOfunSTUDIO915

Un panier de dinette,

PHOTOfunSTUDIO916

un bureau d'écolier pour poupées,

PHOTOfunSTUDIO917

une édition chic du Diamino. A ce stade, je me sentais très gâtée quand je tombais sur cet objet, longtemps attendu, espéré,

PHOTOfunSTUDIO918

un cueille-fruit ! J'en parlais dans mon dernier message à propos de chine, et Cécile qui venait d'en trouver un sur le net, me souhaitait bonne chance. Quelle efficacité ! Merci Luciole.

La plupart de ces nouvelles petites choses ne demandaient qu'un peu de nettoyage et ont, comme celles du mois dernier, pris place facilement dans la maison.

PHOTOfunSTUDIO908

Rassurez-vous, j'ai enlevé l'étiquette mais je me suis d'abord dépêchée de prendre le cliché pour profiter de la lumière qui devient très changeante en ce moment.

PHOTOfunSTUDIO919

J'ai mis un peu de peinture noire mate sur le couvercle de l'étui,

PHOTOfunSTUDIO920

trouvé les soucoupes que je voulais pour mes moules,

PHOTOfunSTUDIO925

suspendu mon cadre en métal argenté, mais il faut que je lui déniche une jolie pince.

PHOTOfunSTUDIO922

Le jeu est à portée de main dans la bibliothèque mais je pense ne jamais réussir à caser les perles dans les trous,

PHOTOfunSTUDIO923

le cueille-fruit va passer la mauvaise saison à l'intérieur.

PHOTOfunSTUDIO926

Quant au panier, il s'est révélé idéal pour acueillir une pelote de ficelle.

Me reste à dépoussierer le diamino,

PHOTOfunSTUDIO921

vêtir mon petit navigateur d'un maillot de bain à l'ancienne, il faut que je déniche un bout de jersey rayé, il faudrait également que je songe à coudre une culotte au petit poupon toujours à moitié nu dans sa poussette. Ensuite je n'aurais plus qu'à m'occuper de ma future lampe, du petit bureau et de mon casier.

Et peut-être, trouverais-je autre chose demain.

Très bon dimanche.

Posté par Florencecholet à 18:44 - Commentaires [17] - Permalien [#]
09 novembre 2014

ENCORE UN 10

Donc, petit bilan, à l'initiative de Kriss et Passiflore, des en-cours, si possible terminés, le but étant de diminuer les piles et files d'attente.

Le tour va être très rapide pour moi. Une bonne chose, j'ai fini ma jupe porte-feuille. Moins bien, il faudra attendre l'an prochain pour la porter, ça m'apprendra à me dépêcher !

PHOTOfunSTUDIO895

Après avoir monté le dos et les devants, j'ai dû me rendre à l'évidence, il fallait une doublure. Mon tissu à pois est un peu trop transparent à mon goût. Je sors donc de mes réserves ce tissu gris tout fin et tout doux, coupe trois nouveaux morceaux, les assemble et coud les pinces.

PHOTOfunSTUDIO896

Je décide d'assembler dessus et dessous par le haut, puis les côtés en rabattant le dessus sur l'intérieur et en fermant avec une couture invisible, tout en laissant les bas libres. Puis je passe aux finitions. Après avoir fouillé dans mes tiroirs, j'ai choisi d'utiliser un reste de tissu qui m'avait servi l'an dernier pour confectionner un sac. Son vert anis, mal restitué par les photos, me semblait idéal pour égayer le fond taupe et s'assortir aux pois. J'ai ensuite cogité un moment et testé différentes formules avant d'arrêter mon choix sur cette version.

PHOTOfunSTUDIO897

La voici portée mais pas repassée ce qui explique les quelques plis et tiraillements que vous voyez. J'y ai passé du temps mais elle est correctement ajustée en fait. Pas de photographe sous la main. Séance acrobatique, ne se voit pas mais je suis perchée sur un petit banc.

PHOTOfunSTUDIO900

J'ai aussi cousu un emballage cadeau réutilisable que je peux vous montrer puisque la destinataire l'a reçu.

PHOTOfunSTUDIO898

Quant à la tapisserie, elle n'a pas bougé mais je m'en suis occuppée. C'est un ouvrage que ma grand-mère avait commencé avant son décès. Il est resté longtemps rangé jusqu'à ce que Maman le ressorte avec l'idée d'en habiller une chaise Louis XIII, à charge pour moi de la terminer. Celà fait deux ou trois ans qu'elle attend gentiment, il était plus que temps que je m'y mette. Ce rendez-vous du 10 va me permettre d'en honorer un trop longtemps différé.

Je n'ai encore posé aucun point mais j'ai trié toute la boite d'écheveaux dont j'ai hérité en même temps que la broderie. Il me semble que j'ai plus de couleurs de laine qu'il n'en faut pour l'ouvrage.

PHOTOfunSTUDIO902

La prochaine étape qui suivra dès aujourd'hui sera donc de vérifier à la lumière du jour les teintes nécessaires et de retrouver la technique de petit point utilisée par ma grand-mère, qu'elle m'avait apprise et que j'ai oublié faute de pratique. Mais je crois que je vais vite y arriver, mes mains devraient s'en souvenir. Ensuite, je n'aurais plus qu'à avancer en espérant trouver les laines manquantes, le cas échéant, pour terminer.

PHOTOfunSTUDIO899

Voilà tout ce que j'ai réussi à avancer depuis le 10 octobre car il y a eu les vacances scolaires dont nous profitons pour nous voir avec mes soeurs et leurs famille. Puis j'ai passé du temps à travailler dehors, à revoir mes massifs ou les compléter, ainsi qu'à préparer le troc de plantes auquel Marie-Noëlle a eu la gentillesse de me convier. Si vous ne connaissez pas son blog, allez-y vite. Vous découvrirez les merveilles qui naissent de ses doigts habiles de brodeuse.

PHOTOfunSTUDIO901

Encore merci à Toi, j'ai passé une excellente après-midi.

PHOTOfunSTUDIO903

Je vous souhaite un très beau début de journée.

Posté par Florencecholet à 20:54 - Commentaires [13] - Permalien [#]
02 novembre 2014

Bouts de métal et autres bricoles

Deux dimanche de chine seulement pour octobre, mais pas sans intérêt. Place aux images.

PHOTOfunSTUDIO876

Deux manifestations le premier week-end du mois dans mon périmètre de "chasse". De la première j'attendais plus, de la seconde rien. Au final, je suis contente de mes trouvailles.

PHOTOfunSTUDIO877

Je commençais mes emplettes avec ces trois petits moules à sorbet en bon état, rouille exceptée.

PHOTOfunSTUDIO879

Poursuivais avec cette pelle tout simple. J'apprécie la justesse et la sobriété de ces ustensiles quotidiens.

PHOTOfunSTUDIO880

Enfin, je tombais sur cet étui peu courant. La vendeuse m'expliqua qu'il avait été fabriqué par un plombier zingeur qui aimait concevoir ce genre d'objets pour changer de ses gouttières. Plusieurs modèles étaient disponibles, je choisi celui-ci car...

PHOTOfunSTUDIO881

il était le seul dont le couvercle portait cette belle étoile !

PHOTOfunSTUDIO878

A Saint-Mexme, je terminais mes acquisitions avec ce bocal qui méritait un peu d'attention.

Le week-end suivant, la pluie menaçait et je décidais de me rendre à Maillé où je constatais, assez dépitée que la moitié des exposants habituels s'étaient désistés. Je remontais dans la voiture les mains vides au moment où les premières gouttes s'écrasaient au sol.

Le soleil était de retour le dimanche suivant pour m'accompagner sur les bords de Vienne.

PHOTOfunSTUDIO882

Quel plaisir de baguenauder au fil des stands dans un air si doux et dénicher des bricoles pour presque rien.

PHOTOfunSTUDIO883

Ce taille-crayon rapellera sans doute des souvenirs à beaucoup d'entre vous.

PHOTOfunSTUDIO884

Au bord de l'eau, quoi de plus normal que de trouver un bateau ? Si vous aviez vu ce stand ! J'ai été très sage, car s'y trouvaient aussi deux roulottes faites maison ; on voyait les inscriptions des cagettes dont elles étaient constituées à l'intérieur ; une grande carriole et un manège malheureusement démonté mais dont toutes les pièces étaient numérotées. J'aurais bien reconstitué le puzzle.

PHOTOfunSTUDIO885

J'eus ensuite la surprise de découvrir ce cordeau tant espéré mais que je n'attendais plus vraiment. Cela me porte à croire que je finirai un jour par trouver un joli cueille-fruit à un prix raisonnable.

PHOTOfunSTUDIO886

Sur le même stand, je craquais pour ce livret.

PHOTOfunSTUDIO887

J'aime beaucoup les jeux de typographie.

PHOTOfunSTUDIO888

Mais encore plus ces illustrations très vivantes.

PHOTOfunSTUDIO889

Elles ont énormément de charme, n'est-ce pas ?

PHOTOfunSTUDIO890

Ce cadre qui avait piteuse mine dans sa caisse s'est révélé être en métal argenté.

PHOTOfunSTUDIO891

Le cordeau a tout naturellement pris place dans la brouette.

PHOTOfunSTUDIO892

Quant aux moules je les ai tout de suite imaginés comme de petites cloches. Je leur adjoindrais des assiettes en verre à motifs transparentes. Je cherche la meilleure solution pour les décorer. J'ai pensé à des ornements de bois doré mais n'ai pas encore trouvé mon bonheur. En attendant, je teste ce que j'ai sous la main !

PHOTOfunSTUDIO894

Le taille-crayon et le livre de lecture ont logiquement rejoint le bureau tandis que les autres objets restaient en stand-by. La période des vacances scolaires ayant ramené mes soeurs, beaux-frères, neveux et nièces dans les parages, j'ai suspendu mes bricolages. A voir bientôt.

Même si la pluie est de retour, je vous souhaite une belle semaine.

 

Posté par Florencecholet à 23:11 - Commentaires [13] - Permalien [#]
28 octobre 2014

BEL OCTOBRE AU JARDIN

En début de mois, les grands asters fatiguent.

PHOTOfunSTUDIO842

Mais avec une couleur aussi intense quelques fleurs suffisent. Qui s'accordent très bien avec le rosier 'Lavander dream' et les feuilles bariolées du berberis 'Rosy glow'.

PHOTOfunSTUDIO843

Les asters à petites fleurs compensent la douceur de leurs teintes par le grand nombre de têtes.

PHOTOfunSTUDIO844

Cordifolius 'Ideal' est magnifique. Le géranium 'Elizabeth Ann' n'a pas fleuri mais ses belles feuilles neuves sont très encourageantes pour l'avenir.

PHOTOfunSTUDIO847

'Lady in black' et 'Pink star' sont toujours somptueux.

PHOTOfunSTUDIO848

Et voici enfin celles que j'attendais : les toutes premières corolles des persicaires conspicua. Toutes petites, toutes douces, toutes belles.

PHOTOfunSTUDIO849

D'un tempérament nettement plus affirmé, les bugles m'ont surprise en pointant leurs "nez" bleus hors saison.

J'hésitais à poursuivre mes travaux dans le grand massif car je ne voulais pas gâcher le plaisir des dernières floraisons. Cependant les conditions météo pouvant se modifier rapidement, et des envies de "patouillage" me titillant de plus en plus, je fis un tour à la jardinerie voisine, puis complétais mes emplettes par une commande au "Clos d'armoise".

PHOTOfunSTUDIO846

En plus des sachets de bulbes de tulipes et d'aulx, j'ai trouvé un beau lespedeza que j'ai mis dans l'espace laissé libre par le cornouiller panaché. Un petit rosier 'Bougainville' suivra.

PHOTOfunSTUDIO841

Ma commande réceptionnée, j'étais parée pour mener à bien le remaniement du massif. J'ai choisi trois sedums spectabile 'Carmen', rose doux, un joli rudbeckia rose vif 'Elton Knight' et trois achillées millefolium 'Apple blossom'.

PHOTOfunSTUDIO845

A l'extrémité droite du massif, j'avais profité de la place laissée libre par l'arrachage du chèvrefeuille pour déplacer la salicaire et le rosier 'Miranda' étouffé par ses anciens voisins. La grande heuchère 'Palace purple' qui comme la plupart des heuchéres s'était déchaussait au fil des ans a été divisée en éclats dont une partie fait une couronne au rosier. Le nepeta 'Dawn to dusk' complète le tableau. Dans la structure j'ai installé une clématite recta purpurea qui sera plus visible, je l'espère en tout cas, l'an prochain. Le chèvrefeuille est allé habiller la terrasse de ma petite soeur qui en voulait un, ce qui tombait on ne peut mieux. A gauche du rosier 'Sibelius' dont on ne voit que les tiges nues, à gauche en haut du cliché, j'ai remplacé le groseiller à fleurs qui prenait de la place sans rien faire d'intéressant par un pittosporum panaché. J'attends de ses petites feuilles rondes, vertes et blanches un peu plus d'animation.

PHOTOfunSTUDIO850

J'ai continué le nettoyage en supprimant les couvre-sols, lysimaques nummularia aurea et bugles pourpres, devenus inutiles ici, en regard du développement des plantes, rajeuni les touffes de lychnis coronaria, déplacé les iris panachés pour leur donner espace et lumière, planté les sedums, les achillées et le rudbeckia. En haut à droite, la plante pourpre est un cerisier arrivé tout seul chez moi qui a passé cinq ans dans la haie devant, sous les arbustes. Le moment est venu de lui donner une place. Ce sera devant le rosier 'Neige d'avril' et je le traiterai en arbuste s'il veut bien me laisser faire. J'ai déjà eu beaucoup de mal à le sortir avec cette racine pivot si longue.

PHOTOfunSTUDIO851

Le lendemain, je passais à la partie gauche du massif où j'eus la surprise de découvrir, malgré toutes les pluies de l'été, un sol incroyablement sec. Il me fallu l'après-midi entière pour seulement déplanter soigneusement ce que je voulais déplacer. Après avoir hésité, je laissais le rosier 'Lavander dream' en place. Je dûs me résoudre à sacrifier le géranium 'thurstonianum' décidément trop imposant pour retrouver une place au jardin. L'armoise argentée 'Powis castle' et le fenouil bronze ont trouvé une place plus appropriée près du rosier 'Ghislaine de Féligonde' devant la haie de l'autre côté du jardin.

PHOTOfunSTUDIO852

Mes vertèbres protestant copieusement, je me suis résolue à reporter mes plantations au lendemain et ai mis tout le monde en attente, qui en pot, qui dans l'eau.

PHOTOfunSTUDIO855

Le lendemain après-midi, je replantai mon petit prunus 'kojo-no-mai' (à droite), le rosier 'Astronomia' (au milieu), des éclats d'heuchères pourpres (derrière le rosier), les stachys laineux (devant le rosier), les géraniums phaeum et les sauges à petites fleurs violettes (à gauche), les nepetas (à l'extrème gauche)et la stipe arundinacea (derrière le prunus) que j'avais eu la surprise de découvrir en plein forme bien que complètement dissimulée sous ses voisines.

PHOTOfunSTUDIO853

Ce remue-ménage m'a permis de retrouver des plantes que je pensais perdues, victimes de l'expansivité de plantes plus exubérantes, comme le lamier argenté et les campanules persicifolia bleues. N'ayant eu que quelques tiges de fleurs cet été, j'ai été surprise de découvrir de nombreux pieds, que j'ai répartis dans le massif. L'aster horizontalis et la pivoine vont bénéficier, sans bouger, de plus d'espace et de lumière.

PHOTOfunSTUDIO854

On peut maintenant profiter pleinement des nuances automanales du fusain ailé.

PHOTOfunSTUDIO856

Le géranium renardii et l'euphorbe panachée vont également mieux respirer.

PHOTOfunSTUDIO857

Finalement, le massif n'a pas l'air trop chahuté malgré le traitement que je lui ai fait subir. J'espère que ce travail portera de beaux fruits, l'an prochain.

La météo cette année a raccourci les périodes de floraison de toutes les plantes. Il fallait donc que j'introduise des plantes capables de fleurir quand celles que j'ai déjà abandonnent la partie.

PHOTOfunSTUDIO858

Je suis d'ores et déjà très satisfaite des sedum qui complètent parfaitement les asters et répondent bien aux feuillages qui les entourent. De plus, ils attirent les butineuses.

En faisant les courses, je suis tombée sur des buis boules en promotion, qui m'ont paru en bon état. J'en ai donc acheté une paire en me disant que je les caserai bien quelque part.

PHOTOfunSTUDIO859

Ils sont là, matérialisant l'entrée d'une chambre de verdure, sans fermer l'espace.

PHOTOfunSTUDIO860

Je trouve le massif plus attrayant maintenant et les couleurs qui montent sont plus visibles.

PHOTOfunSTUDIO861

Les asters et le fusain forment un ensemble très gai, et le prunus prend de jolies couleurs que les heucheras pourpres et l'amélanchier en arrière-plan soutiennent. Heureusement que je l'ai sorti du berbéris sous lequel il était devenu invisible !

Brusquement la pluie est revenue, tombant dru, abondante, obstinée. Au point que je n'ai pas eu à arroser mes plantations. Les asters en ont fait les frais, mais d'autres plantes ont saisi l'occasion pour offrir une nouvelle floraison ou nouer de jolies associations.

PHOTOfunSTUDIO862

Comme ici : sauge microphylla rose, physocarpus pourpre et rosier 'Chinensis mutabilis'.

PHOTOfunSTUDIO868

Comme 'Sibelius' aussi qui se remet d'une attaque de marsonia.

PHOTOfunSTUDIO863

Ou celle-ci, que je n'attendais pas (clématite armandii).

PHOTOfunSTUDIO865

Dans la haie, devant, les couleurs viennent doucement.

PHOTOfunSTUDIO866

Je crois que toutes les nuances de jaune sont présentes, mélées de rose ou d'orangé.

PHOTOfunSTUDIO867

Seule la viorne obier ose les teintes franches et vives. Pas de flamboiement général cette année.

PHOTOfunSTUDIO871

Les ophiopogons sortent un épi. Je ne verrai sans doute pas cette année leurs fruits colorés, mais l'essentiel est qu'ils s'installent confortablement. Comme la plupart des plantes de mes massifs "yin & yang" devant l'entrée, ils ne sont arrivés ici qu'au printemps.

PHOTOfunSTUDIO872

Ce qui n'empêche pas le jeune 'Blush Noisette' d'offrir une adorable et énergique remontée.

PHOTOfunSTUDIO873

Et encore une surprise de ce côté du jardin : le loropetalum arbore à nouveau quelques pompons à franges.

PHOTOfunSTUDIO870

Contrairement à mes craintes après avoir vu les premières fleurs faner dans la journées, la persicaire s'avère suffisamment florifère. Les corolles se renouvellent régulièrement sur les tiges florales. Elles sont très gracieuses.

PHOTOfunSTUDIO874

Enfin, alors que je désespérais de les voir fleurir cette année, j'ai tout à coup vu les épis du miscanthus jouer dans le soleil. Un bonheur !

La terre a été longue à se réssuyer, d'autant que la rosée matinale est abondante et les journées plus courtes. Depuis quelques jours seulement j'ai pu reprendre le nettoyage du jardin. Un coup de propre avant l'hiver aidera à mieux démarrer au printemps. Hier j'ai taillé la haie devant. Pour la première fois une petite après-midi a suffi. Les arbustes existant à notre arrivée ont retrouvé un second souffle et occupent à peu de choses près le volume que je leur ai dévolu, ceux que j'ai planté commencent avoir vraiment une présence. Moins de travail et un travail qui se fait plus facilement.

Le jardin et moi accordons nos rythmes et nos envies.

Je vous quitte pour aujourd'hui avec cet aperçu des douces couleurs d'octobre dans mon petit lopin.

PHOTOfunSTUDIO875

Très belle journée.

 

 

Posté par Florencecholet à 00:04 - Commentaires [17] - Permalien [#]


Fin »