L'OEIL ET LA MAIN

20 mai 2018

MOTS DE MAI, MOTS DOUX ?

Soène a choisi pour animer ce défi de nous faire parler de Mai.

« Mots de Mai, écrivez-les sur tous les tons…
en dictons, expressions, chansons, etc. »

 

MAI

Ivre de fêtes

Et de muguet

Quel secret

Cachent tes clochettes ?

Par le sort muselée

Ta fleur est muette ! *

PHOTOfunSTUDIO536

 

MAI

Clameurs sous les pavés

La plage découverte.

A bas les lois qu'on décrète !

Vive la liberté !

Images pour bricoler

Images pour bricoler1

 

Acceptez cette courte pirouette

Car aujourd'hui je suis née.

Entre deux coupettes,

Peu de temps pour rédiger

au doux mois de MAI,

Une tendre odelette.

 

* Le muguet comme le lys, la violette, le lilas, le chèvrefeuille, la pivoine, l'oeillet, la jacinthe ou le freesia est dit fleur muette car il est impossible d'en extraire le parfum que les artisans doivent restituer artificiellement.

Autres mots de MAI à cueillir chez les participants au défi du 20 dont vous trouverez les noms chez Soène. Le thème du 20 juin sera proposé par Mamylor. Rejoignez-nous si le coeur vous en dit.

Très bon week-end

Posté par Florencecholet à 07:05 - Commentaires [16] - Permalien [#]

14 mai 2018

LE GRAND JOUR APPROCHE

Le 19 mai, retenez la date, ouvrent les portes du jardin d'André Eve, son jardin privé de Pithiviers.

Toute la belle saison vous aurez accès les samedis, dimanche et lundi à ce paradis des roses, que vous trouverez accompagnées d'une pléiade de vivaces et graminées.

Grâce au travail énorme et passionné de l'Association des Amis d'André Eve, le jardin retrouve la beauté et la générosité qu'il affichait du temps où son jardinier le choyait quotidiennement.

Déjà fin avril, les premières roses s'accrochaient comme autant d'étoiles au creux des feuillages ; arbustes, grimpants et lianes sertis dans leurs riches écrins végétaux portaient une inimaginable quantité de boutons floraux.

Jardin André Eve 26-04

Jardin André Eve 26-041

Jardin André Eve 26-042

Jardin André Eve 26-043

Jardin André Eve 26-045

Jardin André Eve 26-044

Jardin André Eve 26-046

Croyez-moi, le spectacle va être grandiose, l'émotion au rendez-vous.

Les renseignements pratiques se trouvent ici : Association des amis des amis d'André Eve.

Belle semaine.

 

Posté par Florencecholet à 23:49 - Commentaires [15] - Permalien [#]
10 mai 2018

EN-COURS EXTERIEURS

La combinaison du retour du beau temps et la présence continue de mon mari en retraite ont sérieusement nui à l'avancement de mes en-cours tricot-couture.

La majeure partie de nos journées s'est partagée entre promenades et pour moi jardinage. Depuis le temps que le nettoyage de printemps était plus ou moins au point mort pour cause de pluie et conséquemment de terre impraticable, il y avait du rattrapage dans l'air.

PHOTOfunSTUDIO525

Les contours des massifs sont redessinés après nettoyage, cette opération touche à sa fin.

PHOTOfunSTUDIO526

Le matériel ressort, le ponton de la rivière sèche est remis en place, reste à installer le petit banc.

PHOTOfunSTUDIO528

Des supports sont montés et installés pour les rosiers de l'allée des lierres. Le montage avec la visseuse, ça va presque tout seul, mais enfoncer les 4 pieds de chaque arceau entre les cailloux, c'est sportif !

PHOTOfunSTUDIO529

La petite déco aussi reprend place petit à petit. Qui vit ici d'après vous ?

PHOTOfunSTUDIO530

Le liane 'Neige d'avril" a également reçu un nouveau double support, le précédent n'y suffisait plus. Le panier de la dame-jeanne a été nettoyé traité et recueille les petites branches en attente de compostage.

PHOTOfunSTUDIO531

Une des cloches prend l'air.

PHOTOfunSTUDIO534

Le germoir a été installé dans ma petite "guinguette" de "Ré" avec une guirlande lumineuse à l'intérieur pour éclairer tout en douceur les soirées douces. Oui, on en aura !

PHOTOfunSTUDIO532

La réparation du banc est toujours en cours car l'hivernage extérieur a causé de nouveaux dégâts. Il aurait dû rentrer dans le garage mais la place était prise par le cabanon que nous n'avaons pas pu monter dans le jardin en début d'hiver, les voisins n'ayant toujours pas fait enlever leurs bambous ni chez eux ni chez nous. Même si on s'y attaquait de notre côté, cela ne servirait à rien tant qu'il en reste de leur côté au ras de la clôture mitoyenne. Mon banc a donc passé l'hiver sous la pluie, une seconde latte est à changer ainsi que la petite planche du dossier, ce qui sera fait très bientôt.

PHOTOfunSTUDIO533

Mon pull est à présent doté d'une manche entière et d'un demi-devant. Il faut que j'accélère, j'ai une commande spéciale à honorer ensuite, je vous montrerai.

PHOTOfunSTUDIO535

Enfin, j'ai terminé l'ajustement du haut de ma robe "Festival de Cannes" et chiné la petite veste façon astrakan, rose doux, bouton couture qui va bien pour faire sa star d'un jour.

Je dois filer à présent mais vous allez voir les copines qui ont certainement mieux avancé que moi : Passiflore et Mamylor.

Et je vous rappelle qu'il vous est toujours possible de vous joindre à nous pour ce rendez-vous amical et informel.

Très bonne journée.

 

Posté par Florencecholet à 12:19 - Commentaires [14] - Permalien [#]
03 mai 2018

QUELQUES CHINES D'AVRIL

Les trouvailles du mois se sont partagées entre le très grand et le très petit, je vous montre.

PHOTOfunSTUDIO506

L'objet le plus imposant et le premier chiné, ce n'est pas une blague, le premier avril. Heureusement que la dame-Jeanne n'y était plus, je n'aurais jamais pu la transporter. Ni y mettre le second encombrant du jour,

Avril1

une girouette, on ne peut plus artisanale.

La suite s'est avérée pouvoir tenir dans mon sac, c'est tellement plus pratique.

PHOTOfunSTUDIO509

Le petit cadre souvenir sera probablement amené à subir des transformations mais rien en vue pour le moment. J'ai bien aimé le format mini. Quant au jeu vous savez combien je les aime et comme j'en oublie à chaque fois le nom.

PHOTOfunSTUDIO514

Que fait la grenouille ? Elle gobe les mouches. Hop ! Trop mignon !

PHOTOfunSTUDIO515

Ceci quoique non-siglé est bien un cendrier du rail m'a-t'on assuré. C'est surtout au-delà de l'ingéniosité du système qui permet de le retourner, un son souvenir, de mes années étudiantes pendant lesquelles j'ai pris chaque semaine le train. Les premières années, j'ai connu les wagons dans lesquels n'existait aucune interdiction de fumer. Le claquement caractéristique du couvercle est inscrit dans ma mémoire.

PHOTOfunSTUDIO516

Les chines d'avril se terminent avec cette grande affiche scolaire, la n°1 et 1 bis au verso, de la série Vidal-Lablache éditée de 1899 à 1966.

PHOTOfunSTUDIO517

Elle n'est pas en parfait état, certes, l'eut-elle été, elle n'aurait pas été à portée de mon budget.

PHOTOfunSTUDIO518

Il n'y a ni trou, ni gros manque, c'est l'essentiel.

PHOTOfunSTUDIO519

Je suis fascinée par le style des dessins, le choix des mots et activités dont certaines aujourd'hui réprouvées.

PHOTOfunSTUDIO523

Des infos sur les affiches scolaires ici et .

Le premier mai a été une occasion de chiner en bonne compagnie mais il est trop tôt pour en parler déjà.

Très bon week-end.

 

 

Posté par Florencecholet à 23:04 - Commentaires [17] - Permalien [#]
25 avril 2018

0-30, LE GRAND ECART D'AVRIL

Poisson congelé pour ce premier avril, pare-brise à gratter, un peu inattendu mais nullement anormal. Diner en terrasse à la mi-mois et voir le mercure grimper à 30° l'est plus.

Jardin et jardinière ont profité de ce qu'il leur était accordé et savouré chaque jour, salué chaque éclosion et découverte.

Au fil du mois :

PHOTOfunSTUDIO446

PHOTOfunSTUDIO447

Les fleurettes des spirées et euphorbes ont permis d'attendre les feuillages nouveaux qui tardaient.

PHOTOfunSTUDIO448

Les tiges des carex s'occupent en jouant les mikados. Une découverte.

PHOTOfunSTUDIO459

Les muscaris au top pendant un grand mois.

PHOTOfunSTUDIO460

PHOTOfunSTUDIO462

PHOTOfunSTUDIO461

La viorne et l'amélanchier ont joué le ton sur ton jusqu'à l'éclosion pleine du second.

PHOTOfunSTUDIO463

Un flot de lumière pétillante s'est posé sur la haie.

PHOTOfunSTUDIO465

Devant la cuisine, les narcisses ont enfin déployé leurs corolles.

PHOTOfunSTUDIO466

Grâce à Marie-Paule, je fais connaissance avec l'ériostemon aux charmantes étoiles dont les feuilles sentent si bon l'orange dès qu'on les touche.

PHOTOfunSTUDIO468

Enfin, berberis et physocarpus se parent de couleurs qui chatoient sur fond de gris buddleia, rose giroflée et verts divers.

PHOTOfunSTUDIO469

Tulipes, myosotis, geranium phaeum, le jardin fait le plein de pétales. Et ça lui va si bien !

PHOTOfunSTUDIO470

Tout récemment adopté, le nandina "Twilight" est venu tenir compagnie à 'Thalia remontant'.

PHOTOfunSTUDIO473

Plus haut dans l'allée des lierres, les petites boutures prospèrent. Le pari de planter le cornus "Satomi" ne semble plus si fou.

PHOTOfunSTUDIO474

PHOTOfunSTUDIO475

Oubliées les pluies incessantes, "Yin-Yang" brille de mille feux.

PHOTOfunSTUDIO476

Le cerisier couronne le tout d'une auréole virginale dont la vue me transporte. Que ces jours sont doux et palpitants !

PHOTOfunSTUDIO477

La rivière sèche et la bordure du fond s'apprivoisent tranquillement.

PHOTOfunSTUDIO480

Surprise : des tulipes n'ayant pas donné signe de vie depuis deux ou trois ans refont surface entre les dernières plantées !

Le deutzia de Taïwan qui avait tant souffert de la chaleur l'an dernier s'est mué en énorme bouquet.

PHOTOfunSTUDIO488

PHOTOfunSTUDIO489

Je comprends enfin pourquoi cette jolie lavande s'est vue affubler du nom un peu étonnant pour une plante de "Blonde platinum".

PHOTOfunSTUDIO490

Nouvelle belle surprise, le géranium phaeum discret les années précédentes, offre une très jolie touffe. J'en rêvais depuis que j'avais découvert leur opulence dans le jardin du Petit Bordeaux.

PHOTOfunSTUDIO491

Les épimèdes qui m'inquiétaient sont finalement au rendez-vous avec prestance et élégance.

PHOTOfunSTUDIO492

Les persicaires ont toutes réapparu et les nouvelles plantes installées au bord de la rivière l'automne dernier pointent le bout de leur nez l'une après l'autre.

PHOTOfunSTUDIO493

Lilas, anémone Vestal, renoncule double à feuilles d'aconit apportent leur fraicheur ici et là.

PHOTOfunSTUDIO496

Les bugles dressent leurs chandelles qui ont l'art de s'entendre avec tout le monde, brunnera, deutzias et mini phlox notamment.

PHOTOfunSTUDIO500

Délicieuses "Angéliques" !

PHOTOfunSTUDIO505

Pour terminer, le podium des roses se composant selon l'ordre d'apparition des prétendantes : bronze "Mutabilis chinensis", argent "Neige d'avril" qui pour la première fois depuis qu'il est au jardin de la chineuse, fleurit effectivement en avril, et or "Apollon moss".

PHOTOfunSTUDIO504

Cet outsider vient juste d'intégrer le jardin, il sort de sa pépinière plus fleuri qu'il ne devrait. Son parfum est si plaisant que j'ai craqué bien que sachant qu'il me sera plus difficile de l'installer qu'en le plantant cet automne. "Rhapsody in blue".

Cet avril si déstabilisant qu'il se soit montré, a finalement offert une foule  de jolies choses et petits bonheurs au jardin et à sa jardinière.

PHOTOfunSTUDIO486

J'espère ne pas vous avoir trop longtemps retenus, j'avais tellement envie de partager avec vous cette générosité.

Merci de passer ici. Très beau week-end.

 

Posté par Florencecholet à 23:19 - Commentaires [17] - Permalien [#]

20 avril 2018

DEFI DEFOULE

Marie-Paule n'a pas eu peur pour ce nouveau défi de nous proposer un sujet vaste comme l'océan : parler de ce qui nous agace, nous énerve, même nous fait sortir de nos gonds.

Râleuse au long cours, je vais essayer de trier dans tous ces sujets, objets d'irritation, indignation, voire beaucoup plus si non-affinité.

D'une manière générale, je ne supporte pas d'être trahie par la technique. Un appareil en état de marche doit fonctionner. Idem pour le matériel informatique et choses du même acabit. Ces jours-ci, envoyer un message et voir en lieu et place de "votre message a été envoyé", s'afficher "la messagerie est momentanément perturbée, réessayez...", de plus se rendre compte que la fin du message a disparu pendant ce temps là, ça m'agace et me donne furieusement envie de perturber aussi mes règlements.

agace 1

M'agacent toutes ces petites tracasseries qui minent le quotidien au lieu de le simplifier, notamment les objets mal conçus. Pourquoi les cordons d'aspirateurs sont trop courts de moins de 10 cm pour que je fasse le tour de la maison sans brancher-débrancher-rebrancher...Pourquoi cuisinière, four, machine à laver...sont toujours munis de reliefs et recoins difficiles à nettoyer ? Peut-être qu'un jour, celui où les hommes feront autant de ménage que les femmes, on prendra enfin en compte ce genre de choses. Franchement qui ne rêve pas que tout se nettoie facilement afin de passer plus rapidement à quelque chose de plus sympa à faire !

agace 2

A quand les ouvertures faciles qui le sont réellement, la liste bloctel qui empêche effectivement le démarchage téléphonique et la possibilité de mettre la main, téléphoniquement parlant, sur ces commerciaux qui vous raccrochent grossièrement au nez alors que vous ne leur avez jamais demandé d'appeler chez vous.

Sur la route les occasions de s'agacer sont nombreuses également, entre ceux qui sont tellement occupés à autre chose qu'à conduire qu'ils font n'importe quoi devant, zigzaguent, freinent, accélèrent...Ont oublié ou jamais su que la priorié est à droite, que l'usage du clignotant favorise la fluidité de circulation et peut éviter des chocs...se croient seuls sur la route, aux autres de faire ce qu'il faut pour que ça se passe bien, et les squatteurs de la deuxième file sur autoroute bloqués à 120 km/h. Liste non-exhaustive.

agace 4

M'agacent l'humour de répétition, les gens qui se croient drôles en s'en prenant aux autres ou en débitant des chapelets de gros mots, les gens incapables de faire preuve de la moindre politesse ou attention aux autres.

M'énervent les gens qui nous prennent collectivement pour, au choix, des moutons, des andouilles, des ignares...Le langage actuel utilisé par les politiques est effroyablement pauvre, et je ne parle que de l'aspect linguistique. Quant à la teneur des discours, j'aime autant ne rien en dire. M'énervent ces donneurs de leçons et de bons conseils que nous sommes nombreux à ne pas avoir attendu pour agir afin de préserver l'environnement...M'énervent cette manière de moins en moins insidieuse de culpabiliser les consommateurs tout en poussant toujours pour que l'on consomme plus et guère mieux. Ce double-langage perpétuel est insupportable. Et il concerne beaucoup de pans de notre société.

agace 3

Enfin, me mettent vraiment hors de moi, l'injustice en général ainsi que le fait qu'on puisse travailler à plein temps et ne pas pouvoir au bout du compte avoir un toit digne de ce nom et de quoi se nourrir...correctement.

Ultime aveu, parfois, je m'agace moi-même !

Si vous voulez savoir qui fait bisquer voire rager les copinautes, vous trouverez la liste des participants au défi chez Marie-Paule et le thème du défi du 20 mai chez Soène.

Belle journée, si possible sans nuages.

Posté par Florencecholet à 07:05 - Commentaires [19] - Permalien [#]
14 avril 2018

AU JARDIN D'ANDRE EVE

PHOTOfunSTUDIO425

PHOTOfunSTUDIO429

PHOTOfunSTUDIO433

PHOTOfunSTUDIO435

PHOTOfunSTUDIO440

PHOTOfunSTUDIO441

PHOTOfunSTUDIO445

Le jardin des merveilles prépare sa prochaine représentation. La saison 2018 s'annonce somptueuse.

Beau dimanche.

Posté par Florencecholet à 22:04 - Commentaires [16] - Permalien [#]
10 avril 2018

LES EN-COURS SONT...EN-COURS

Ni les housses de coussins, ni ma broderie n'ont avancé ces jours-ci. De plus, j'ai trouvé le moyen de me créer des en-cours supplémentaires. Cela m'en fera plus à terminer !

Deux choses achevées cependant.

Mes casiers en bois parfaitement secs, j'ai pu les installer dans la cuisine et remanier la déco de cet espace. A gauche, on enlève tout, à droite on remanie le décor.

PHOTOfunSTUDIO404

Le casier métallique a reçu quelques couches de peinture également et remplacé le casier d'imprimeur trop compliqué à épousseter avec les petites bricoles. Il trouvera un autre destin.

PHOTOfunSTUDIO405

Marie-Noëlle a tenu sa promesse et a eu la gentillesse et la patience de commencer à m'apprendre le crochet. Heureusement que l'autre particpante à l'atelier n'était pas novice comme moi. A part de la chainette, je ne savais rien faire avec un crochet. Marie-Noëlle a tout préparé avec les explications des points, et ce qu'il fallait pour crocheter un très mignon petit cadre. C'est très gratifiant de pouvoir très vite confectionner un joli objet, et je te remercie encore Marie pour cette belle après-midi.

PHOTOfunSTUDIO407

J'ai aussi découvert que le crochet pouvait être addictif. Je me suis entrainée pour ne pas oublier tout de suite la technique, j'ai chiné ces bracelets,

PHOTOfunSTUDIO409

cherché des modèles, et voilà.

PHOTOfunSTUDIO422

 

J'ai trouvé ces cotons si agréables à travailler que j'ai décidé de me faire un pull. J'ai donc ressorti les aiguilles et adapté un modèle au corps initialement évasé et aux manches larges pour le rendre plus sobre et moins volumineux tout en conservant le raglan. Le dos est terminé, la première manche en bonne voie d'achèvement. Aiguilles n°3, ça monte moins vite...

PHOTOfunSTUDIO423

 Enfin, je me suis attaquée à la robe que je porterai au mariage de mon neveu en septembre, dress code, festival de Cannes. J'avais trouvé cette robe qui m'allait parfaitement à l'exception du corsage baillant sous les bras. J'ai donc repris le haut en travaillant sur les emmanchures et en modifiant le décolleté croisé assez épaississant. Il me reste les finitions intérieures et quelques points au niveau de la ceinture.

PHOTOfunSTUDIO415

J'hésite à ajouter un galon ou une guirlande de perles fleuries, elle est peut-être mieux sans rien ?

PHOTOfunSTUDIO416

Puis vendredi, Pascal et Sylvie m'ont emmenée à Saint-Jean de Beauregard, réalisant ainsi un de mes rêves de jardinière. Quel plaisir de découvrir le Domaine, rencontrer blogueurs et blogueuses, trouver des pépites végétales, pouvoir dialoguer avec des professionnels passionnés, recevoir des conseils avisés, partager un pique-nique plein de gaieté dans le verger et profiter en prime d'un doux soleil ! Enorme merci à tous les deux.

PHOTOfunSTUDIO418

Je me suis ramené du "boulot".

PHOTOfunSTUDIO419

Je vous en parlerai dans le point jardin en fin de mois car là aussi c'est en-cours !

Maintenant je vais aller voir si mes camarades Mamylor et Passiflore, et je n'en doute pas, ont été plus actives que moi. Si vous voulez vous joindre à nous, nous en serons ravies.

Bonne journée.

Posté par Florencecholet à 09:27 - Commentaires [12] - Permalien [#]
04 avril 2018

LES CHINES DE MARS

Malgré les intempéries, j'ai pu ramener de jolies choses à la maison.

PHOTOfunSTUDIO398

Casier en métal à quatre compartiments. Il va sans doute avoir plusieurs vies et usages à la maison.

PHOTOfunSTUDIO399

Un globe tout en hauteur. J'ai une idée pour lui, mais il faut que je la mûrisse et la concrétise tranquillement.

PHOTOfunSTUDIO400

Une plaque en bois toute simple, au charme désuet.

PHOTOfunSTUDIO401

Brocante chez moi.

PHOTOfunSTUDIO402

Petit-pique fleurs pour petites affaires à ranger, et bracelets pour un projet coloré.

PHOTOfunSTUDIO403

Petit médicis et sa colonne qui devraient prendre place au jardin après avoir reçu la protection adéquate, mais rien n'est sûr !

Belle fin de semaine.

Posté par Florencecholet à 16:45 - Commentaires [18] - Permalien [#]
28 mars 2018

MARS AUX QUATRE SAISONS

Mars, dieu féroce, nous en a fait voir de toutes les couleurs.

Dès le premier jour, tout de blanc vêtu, le ton est donné, le printemps va attendre encore un peu !

PHOTOfunSTUDIO365

Pourtant, le jardin avait commençé à montrer des signes précurseurs encourageants.

PHOTOfunSTUDIO377

PHOTOfunSTUDIO389

PHOTOfunSTUDIO380

Quelques corolles nouvelles étaient venues s'ajouter aux primevères, violettes et hellébores.

PHOTOfunSTUDIO372

De gelées en giboulées, de frissons en douceur, de craintes en émerveillements, il a fini par les afficher ces couleurs qu'on attendait tant !

PHOTOfunSTUDIO378

Pas forcément celle du forsythia qui manque tellement de subtilité, mais pallie si opportunément le ciel gris. Mais la seconde édition du chèvrefeuille d'hiver si parfumée,

PHOTOfunSTUDIO391

la délicate clarté des spirées,

PHOTOfunSTUDIO384

la fraicheur du magnolia,

PHOTOfunSTUDIO385

la splendeur du cerisier du Japon.

PHOTOfunSTUDIO382

Aux multiples tons roses des primevères, s'ajoute le jaune tendre du stachyurus, le bleu du muscari, des muscaris. Je les aime tant que j'en ai mis dans tous les massifs et ajouté cet automne des Grape Ice et des latifolium. Les petites anémones me font le bonheur de réapparaitre pour la première fois.

PHOTOfunSTUDIO390

Grappes de stachyurus et chatons de noisetier se répondent.

PHOTOfunSTUDIO386

Les feuillages naissant montent en gamme dans des acidulés et pourpres émouvants.

PHOTOfunSTUDIO394

Si de nombreux arbustes hésitent à se lancer, les rosiers débourrent à tout-va, exposant une incroyable diversité. Le nuancier est impressionnant, comme la subtilité des détails, brillance ou matité, nervures plus ou moins marquées, dentelures, liserés, forme des folioles pointues, arrondies, tronquées, larges, étroites...

PHOTOfunSTUDIO395

Le mois finissant souligne le retard des tulipes et des narcisses, des fritillaires et épimèdes, le silence de l'anémone pulsatille et du loropétalum, le manque d'entrain des berbéris, chaenomeles et physocarpus, la frilosité des amélanchiers et de certaines spirées, toutes choses auxquelles un peu de patience devrait remédier.

PHOTOfunSTUDIO396

Avril sera-t'il beau ?

Bonne semaine.

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par Florencecholet à 23:48 - Commentaires [14] - Permalien [#]