L'OEIL ET LA MAIN

30 avril 2021

TOME DEUX ?

Quand j'ai intitulé mon message de mars, 50 nuances de verts, je ne pensais pas pouvoir l'utiliser un mois plus tard. Pourtant...

PHOTOfunSTUDIO107

Il reste d'actualité, ce mois d'avril ayant fait tout ce qu'il pouvait pour freiner une végétation prête à prendre le mors aux dents. Dans le Grand Massif, le physocarpus et le berbéris ont tenté une diversion colorée pour faire oublier le ratage complet de l'amélanchier qui n'a pas su allumer ses douces chandelles.

PHOTOfunSTUDIO106

spirée prunifolia 'Plena' et cinerea 'Grefsheim'

Dans la haie, par contre, le passage de relais s'est parfaitement synchronisé entre les différentes spirées,

PHOTOfunSTUDIO123

l'hélianthème assurant la couverture au sol.

PHOTOfunSTUDIO128

Le dessin raffiné des feuilles du mahonia se déroulant me fascine toujours.

PHOTOfunSTUDIO114

Malus 'Evereste' et 'Prairie Fire'

Les malus ont jeté leurs jeunes forces dans la bataille et parfaitement résisté aux manoeuvres d'intimidation des gelées.

PHOTOfunSTUDIO124

L'hydrangea grimpant est passé allègrement et étonnamment entre les fourches caudines du chaud et froid.

PHOTOfunSTUDIO125

L'eléagnus s'est paré d'une tenue métallique.

PHOTOfunSTUDIO129

Il a fallu que le Cercis siliquastrum intervienne pour qu'enfin la couleur change.

PHOTOfunSTUDIO116

Berberis 'Red Dream', insignis ssp 'Incrassata 'et  'Atropurpurea'

Ainsi encouragés, les berbéris se sont mis à fleurir,

PHOTOfunSTUDIO113

Chaenomeles speciosa 'Kinshiden'

et le cognassier.

PHOTOfunSTUDIO108

Pyrus salicifolia 'Pendula'

Même le tout jeune et encore frêle poirier pleureur a éclot ces trois corolles aux délicieuses étamines pourpres.

PHOTOfunSTUDIO112

Les arbustes faisaient le plein de feuilles, au rez-de-chaussée, l'on se posait moins de questions et les pétales se multipliaient à qui mieux mieux,

PHOTOfunSTUDIO115

Phlox subulata 'G.F.Wilson'

comme chez le phlox nain qui s'étalait en véritable nappe,

PHOTOfunSTUDIO110

Epimèdium 'Pink Elf'

les épimèdes délicats,

PHOTOfunSTUDIO111

Epimedium 'Stellulatum', x versicolor 'Sulphureum', 'Amber Queen' et 'Royal Purple'

aux charmants bonnets étoilés.

PHOTOfunSTUDIO109

Moins de finesse chez les bergenias mais une belle ardeur.

PHOTOfunSTUDIO119

Pour l'effet vaporeux, on attendra le cotinus qui panse quelques plaies hivernales.

PHOTOfunSTUDIO118

Au bord de la terrasse les thyms s'en donnent à coeur joie

PHOTOfunSTUDIO117

Iris pumila "Cherry Garden'

 

et compensent la faible performance des iris nains, deux fleurs !

PHOTOfunSTUDIO120

Fagus sylvatica 'Rohan Weeping'

Le petit hêtre déploie doucement sa parure annuelle après avoir laissé la vedette aux érodiums, lesquels n'hésiteront pas à la lui ravir ultérieurement en refleurissant.

PHOTOfunSTUDIO121

Les trois championnes de cette année ont proposé leur premières roses juste avant la fin du mois, il s'en est fallu de très peu que le podium soit vide. "Ornement des bosquets" a ouvert un bal sans prétendantes, le tout léger pimpinellifolia s'est dévoué pour faire suite avec quelques églantines toutes fraiches et l'élégante "Thérèse Bugnet" est venue les rejoindre avec ses beaux boutons effilés, à présent épanouis.

PHOTOfunSTUDIO126

Les suivantes se laissent désirer.

PHOTOfunSTUDIO127

Je vous souhaite un beau premier mai, avec le seul et unique brin de muguet du jardin. Il en existe un second mais si petit que je ne saurais vous l'offrir.

PHOTOfunSTUDIO122

Très bon week-end.

 

Posté par Florencecholet à 19:51 - Commentaires [13] - Permalien [#]

20 avril 2021

DEFI DU 20 : LETTRE O

Ce 20 avril est, entre autre, le jour où le Défi du 20 se pose sur la lettre O.

defi du 20

Mamylor nous propose de jouer avec les mots "Ocean" et "Optimisme".

Ce ne peut être un pur hasard, je rêve de nager dans un océan d'optimisme. Encore que la natation ne soit pas mon sport préféré. Non, je ferai la planche tranquillement sur l'eau calme, les yeux mi-clos, à contempler les nuages fugaces, à me laisser bercer par les vagues légères, soulevée en douceur par le mouvement de l'eau, bercée par un doux soleil.

Trébeurden 21-7-99

Il n'y aurait pas de continent de plastique, de pollution aux hydrocarbures ou autre, pas de poissons en voie de disparition, de coraux à l'asphyxie, de chasse aux baleines...

L'air serait respirable, les hommes moins avides, et respectueux de ce qui les entoure, du monde vivant. Car, de la pandémie, on aurait tiré les leçons. "La folie, c'est se comporter de la même manière et s'attendre à un résultat différent." disait Albert Einstein.

Ou bien continuerons nous comme les Shadocks à pomper car :

DSCN4331

Vous trouverez chez Mamylor les liens des participantes et participants au défi chez Mamylor. Vous pouvez nous rejoindre à votre guise l'un ou l'autre mois, le fonctionnement du défi ici chez Claude et les mots de mai chez Patricia.

Belle semaine.

Et bon anniversaire ma chère Marie-Paule !

 

Posté par Florencecholet à 08:13 - Commentaires [20] - Permalien [#]
14 avril 2021

LE JARDIN DES DIETZS : JARDIN EMOUVANT

Dans les vallonnements du Sancerrois, se blottit un jardin rare.

Les Dietzs

Un jardin d'artiste et d'artistes, Nicole Delange créatrice inspirée et céramiste émérite, accueille et met en scène les oeuvres de ses amis dans un écrin façonné avec amour et inventivité au fil des ans. Ses réalisations nimbent l'espace d'une poésie et d'une fantaisie qui se lient intimement au végétal.

Les Dietzs1

Les Dietzs5

Les Dietzs6

Les Dietzs3

Les Dietzs4

Les Dietzs8

Les Dietzs2

Les Dietzs7

Les Dietzs9

Le jardin s'emplit du bruissement d'histoires chuchotées. Le vent murmure et les plantes racontent. Le temps inscrit sa marque dans un univers rêveur.

Les Dietzs10

Les Dietzs11

Les Dietzs12

Des rires d'enfants se faufilent entre les feuilles, est-ce un jardin imaginaire ?

Les Dietzs16

Les Dietzs17

Les Dietzs18

Les Dietzs14

Le jardin des Dietzs.

Les Dietzs15

Nous en avons été les derniers visiteurs, Nicole Delange ayant eu la générosité de nous recevoir en plein déménagement.

Quel merveilleux cadeau !

Belle semaine.

Posté par Florencecholet à 22:54 - Commentaires [14] - Permalien [#]
10 avril 2021

LES EN-COURS AVANCENT

Comme chaque mois, la question arrive : qu'ai-je fait depuis le 10 du mois précédent ? Le rendez-vous avec les camarades imaginé par Passiflore permet de faire le point et de constater avancées ou stagnation.

S'il est un domaine où j'ai beaucoup progressé, c'est dans le jardin.

PHOTOfunSTUDIO100

En panne de peinture verte, j'ai attaqué la série "Myrtille". Réparé le banc de carriole, et l'ai repeint ainsi que la table et les chaises. Le grand banc avait besoin d'une assise neuve qu'il a reçu, la peinture est en cours. A voir le mois prochain. Vivement qu'il y ait du monde bientôt pour profiter des sièges et du jardin !

PHOTOfunSTUDIO101

Réussir à partager un week-end avec des amis et aller à un marché aux  plantes a des conséquences : il faut installer les végétaux pour lesquels on a craqué et les boutures si gentiment offertes !

PHOTOfunSTUDIO102

Et puisque tout pousse, finir le nettoyage des massifs (enlever quelques adventices, tailler les sauges à petites feuilles, perowskia et penstemons qui passent mieux l'hiver avec leurs rameaux entiers même fanés) pour que les fleurs aient un cadre qui les mette en valeur, et marquer les bordures avant que la tondeuse ne sévisse et tranche tout ce qui dépasse.

PHOTOfunSTUDIO103

Soleil aidant malgré les fraicheurs matinales, l'envie de rester dehors incite à vider le cabanon et chercher de nouvelles dispositions pour les objets. Les grandes persiennes et l'échelle sont casées, le reste est en cours de cogitation. Le buis panaché et le conifère rond, à l'étroit ont élu domicile dans les grands pots chinés récemment. Le sophora nain, (si il y a une plante dans le pot du premier plan !) a remplacé le fuchsia rustique quant à lui intégré dans un massif après avoir forci un an dans ce même pot.

PHOTOfunSTUDIO104

Ma broderie n'est toujours pas finie mais de petits détails se sont ajoutés sur les grandes feuilles et une nouvelle plante a fait son apparition. Plus que trois pots à garnir. Si ce rendez-vous n'existait pas je n'aurais pas touché la toile ce mois-ci.

PHOTOfunSTUDIO105

Car je me suis décidée à m'occuper de lister mes plantes de manière plus rationnelle. Il y a du monde à présent dans les massifs, parfois un nom m'échappe, je connais mieux certains groupes que d'autres. C'est l'occasion de faire le point, chercher des infos botaniques, apprendre des choses sur les familles de fleurs, essayer d'identifier les inconnues...Un travail de longue haleine mais intéressant qui donne lieu à des découvertes. Ainsi j'ai été étonnée de me rendre compte que j'avais une cinquantaine d'asters différents. Une petite photo-portrait sera associée à chaque nom. Je trie les photos du jardin en parallèle pour retrouver  facilement dans mes archives ce que je cherche, l'évolution d'un massif ou d'une plante, le souvenir d'une association réussie, l'allure d'un végétal les années passées, l'époque de sa floraison...Partie de 2009 en fin d'année dernière pour les photos, je suis sur le point de terminer 2017. Je fais des centaines de photos chaque mois. Une fois à jour, je n'aurai qu'à alimenter les fichiers au fur et à mesure. Arbres, arbustes, rosiers, graminées, bulbes sont répertoriés. Pour les vivaces, je suis parvenue aux sauges qui vont me demander quelques recherches car j'ai un cerrtain nombre de celles à petites feuilles qui sont souvent mal ou pas identifiées. C'est bien d'avoir un nom à fournir quand on propose une bouture ou qu'on veut remplacer un végétal perdu. Cette liste combine les deux précédentes, une liste générale et une liste par massif.

Pour le moment, je vais aller admirer les en-cours des participantes Passiflore, Mamylor, Cléo, Marie-Paule, Patricia, Soène, Un grain de sable et Catichou et vous invite à faire de même. Ainsi qu'à nous rejoindre si le coeur vous en dit.

Beau week-end.

Posté par Florencecholet à 08:30 - Commentaires [20] - Permalien [#]
02 avril 2021

50 NUANCES DE VERT...

...plus fleurettes si affinités.

PHOTOfunSTUDIO90

Le règne exclusif des persistants s'achève. Touffettes au sol et feuilles parties à l'assaut des branches s'emparent du jardin.

PHOTOfunSTUDIO91

Dans le Grand Massif, le petit prunus, affiche une mine resplendissante, relèguant au second plan les confettis pourpres du berbéris. La fin du mois verra ce dernier prendre une revanche éclatante.

PHOTOfunSTUDIO92

Les primevères à l'apogée d'un épatant show à ciel ouvert lancent un éblouissant final.

PHOTOfunSTUDIO97

Ondulés, crispés, raides ou frisés, larges, étroits, épais ou légers, les feuillages se déploient, dessinant une infinité de formes.

PHOTOfunSTUDIO93

Dans le Jardin de la Datcha l'hellébore étire de grandes étoiles toutes neuves. Les flammèches du cornus tentent de rivalider avec les grappes tendres du stachyurus.

PHOTOfunSTUDIO95

Les rosiers s'habillent et ont le bon goût d'arborer des livrées variées,

PHOTOfunSTUDIO96

touchées de pourpre ou d'ocre, voire d'orangé.

PHOTOfunSTUDIO94

Dans la Haie, les teintes choisies des abélia, conifère et phormium, le bleu glacier de l'armoise et les glaives pâles des sisyrinchiums feraient presque oublier les narcisses pourtant opulents. La grande spirée ne s'en laisse pas compter, ses adorables fleurettes couvriront l'intégralité du feuillage avec une grâce n'ayant d'égale que sa puissance incoercible.

PHOTOfunSTUDIO98

Ambiance stellaire chez Yin avec une version laciniée xxl pour le magnolia, et mini roses pour les chionodoxas.

PHOTOfunSTUDIO99

Quelques jolies surprises dont le jardin n'est pas avare ont émaillé ce mois, comme la curieuse forme des premières corolles  du teucrium azureum et les très étonnantes pousses rougies du conifère.

Ce début de printemps nous en fait voir de toutes les couleurs !

Beau week-end pascal.

Posté par Florencecholet à 23:44 - Commentaires [15] - Permalien [#]

20 mars 2021

DEFI DU 20 : LETTRE N

Ce mois-ci Lydia nous et vous propose de jouer avec les mots Noisette et Naïveté.

Vous trouverez chez elle, les liens des participants et participantes ainsi que celui des mots du mois prochain.

defi du 20

Petit écureuil encore tout jeune ayant engrangé tout l'automne moultes noisettes fut fort dépité quand l'hiver venu, sa cagnotte pillée, il découvrit. Fustigeant sa naïveté qui l'avait poussé à la crédulité, et penser que tout un chacun respecterait son petit trésor, il troqua ingénuité contre ingéniosité. Dès lors en cent endroits répartit les 3000 noisettes, et autres graines, champignons, et gourmandises qui au long de l'hiver feraient son régal. Allant jusqu'à simuler l'enfouissement de provisions dans quelques cachettes pour détourner l'attention des chapardeurs et garder secret les lieux de réél stockage de ses repas hivernaux.

PHOTOfunSTUDIO89

Car notre vif ami n'hiberne pas. Il lui faut donc prévoir un ravitaillement pour toute la mauvaise saison. Les scientifiques se sont penchés sur son cas et ont découvert qu'il était capable de prendre des repères et se créer une carte mentale de ses multiples réserves. Sa vue large et son odorat très fin lui sont une aide précieuse. La plupart du temps cependant, il ne visite pas toutes ses caches, et c'est ainsi que les pots de fleurs se parent d'hôtes imprévus. Noisetiers qui feront un jour le bonheur des écureuils  et des gourmands amateurs de cette jolie et goûteuse graine, comme moi. Et pourront se déployer en coudraies ombreuses et paisibles offrant baguettes de sourcier et noisettes à volonté. Que de délices en perspective ! Salés, sucrés, praliné, crumble, Pavlova, gâteau creusois...Et surtout pour moi, le must, entières dans un bon chocolat noir.

Très bon week-end, et vive le printemps !

Posté par Florencecholet à 07:57 - Commentaires [17] - Permalien [#]
10 mars 2021

LES EN-COURS PROGRESSENT

ou pas. Point du jour avec le rendez-vous initié par Passiflore qui nous motive.

Le retour des gelées, assez fortes puisque nous sommes descendus jusqu'à -7°, température oubliée depuis quelques années, m'avait ramenée à ma broderie. Qui a connu une avancée de courte durée. La pluie annoncée prochainement m'aidera à poursuivre.

PHOTOfunSTUDIO87

 Ayant reçu une offre de réduction, j'ai mis la dernière main à un fichier jardin qui retrace les phases de son installation, l'arrivée des végétaux au fil des ans, et regroupe mes principales photos tirées du blog. Celà me permet d'avoir sous la main, les jolis moments, un pense-bête pour m'aider à réfléchir quand je projette d'ajouter ou enlever une plante, vérifier des associations éventuelles...C'est plus pratique que d'aller à la pêche dans les fichiers photos et l'ordi. Celà donne un bouquin de 153 pages pour onze années de jardinage après de bonnes heures de sélection et de mise en page.

PHOTOfunSTUDIO88

Une douceur inespérée m'a ensuite précipitée dehors. Je voulais profiter de la conjonction de cette météo favorable et du fait que je puisse me procurer anti-rouille et peinture pour m'occuper du matériel du jardin. L'an dernier j'avais loupé le coche, pas question de réitérer. J'ai donc passé une protection sur toute les grilles, puis peint une partie d'entre elles.

PHOTOfunSTUDIO81

Je leur trouve un aspect un peu trop neuf presque, mais le temps et la pousse des végétaux vont atténuer cet effet assez rapidement.

J'ai ensuite attaqué les fauteuils, la table verte est en-cours. La place étant comptée, les opérations se font par petis lots, c'est un peu long mais agréable à faire.

PHOTOfunSTUDIO86

 

Evidemment pendant ce temps, le jardin a décidé de jouer au printemps. Tout le monde démarre, les rosiers débourrent, il est temps de s'en mêler activement. J'ai donc bouclé les tailles, déplacé les miscanthus trop à l'ombre à présent pour prospérer et divisé des heuchères qui montaient comme des salades en graines.

PHOTOfunSTUDIO82

A droite les heuchères avant division, en haut après. En bas à gauche dans le massif du cerisier (ex) les graminées transférées.

Commencé à revoir la déco dehors pour les objets qui y restent à l'année. Ceux qui sont rangés pour l'hiver sont encore à l'abri.

PHOTOfunSTUDIO84

Et amélioré mon coin pépinière. J'ai posé un treillage sur le côté du cabanon et un claustra entre le toit et le grillage pour que la clématite puisse s'accrocher et habiller l'espace. Combinée avec le lierre qui part du bas et des boutures de lonicera nitida, j'espère pouvoir supprimer dans quelques temps ma toile grise et ôter de ma vue le plastique vert des voisins. J'attends le printemps pour rempoter les boutures qui auront forci pendant l'hiver.

PHOTOfunSTUDIO83

Ensuite, puisqu'il faisait à nouveau un peu froid mais un beau soleil et que tout continuait à vouloir pousser sans attendre, j'ai commencé le désherbage dans les zones assez réssuyées pour le faire et remonté les bordures de plusieurs massifs.

PHOTOfunSTUDIO85

A gauche, le soir après mon passage ; à droite le lendemain matin après le passage des merles que je soupçonne, nombreux et complètement azimutés par la saison des nids. Je suis la Pénélope involontaire des petits cailloux !

Avant d'aller voir quelle surprises m'ont été réservées ce matin, je vais admirer ce qu'on fait de leurs dix doigts mes camarades participant à ce rendez-vous ouvert à tous et toutes, Passiflore, Mamylor, Cléo, Marie-Paule, Patricia, Soène, Un grain de sable et Catichou.

Bonne journée.

Posté par Florencecholet à 09:49 - Commentaires [17] - Permalien [#]
01 mars 2021

EN PLEIN ELAN

Si le mercure flirte  à nouveau avec le degré zéro, si l'ambiance parait encore très dépouillée,

PHOTOfunSTUDIO69

le jardin affiche un irrépressible élan.

Les hellébores tiennent toujours le haut du pavé et multiplient les corolles.

PHOTOfunSTUDIO68

Les persistants et bois colorés se voient accompagnés à nouveau. Les bulbes notamment, déploient de jeunes et enthousiastes feuillages.

PHOTOfunSTUDIO70

Dans les massifs qui semblent encore endormis, de jolies surprises accueillent le regard.

PHOTOfunSTUDIO71

Quand d'autres affolent l'odorat. Les abeilles aiment autant que moi ce chèvrefeuille.

PHOTOfunSTUDIO72

Fragiles et conquérantes, les violettes s'ouvrent un chemin dans l'herbe tendre.

PHOTOfunSTUDIO73

Dans le grand massif, l'hellébore a retrouvé sa vigueur intacte, oubliant cette semaine glaciale qui lui avait fait toucher la terre du front à plusieurs reprises. Le patchwork des primevères se densifie plaisamment.

PHOTOfunSTUDIO74

Les derniers arrivés semblent apprécier leur nouvel environnement.

PHOTOfunSTUDIO75

Chamaecypariss "Teddy Bear", Thuya plicata "Whipcord", Nandina domestica "Obsessed"

En face sur le Bord de Loire, l'atmosphère se fait riante sous le soleil retrouvé.

PHOTOfunSTUDIO76

Près du cabanon, salué par la graminée lumineuse, le petit jardin d'hiver prend du caractère, il reçoit son nom : le jardin de la Datcha.

PHOTOfunSTUDIO77

Eragrostis "Elliotii"

Cornus à bois rouge, hellébores, bergénias plantent le décor, soutenus par le nandina et le jeune abéliophyllum en fleurs.

Montages1

Si j'avais la place, un bouleau serait le bienvenu !

PHOTOfunSTUDIO78

Quel bonheur de retrouver mes violettes roses !

PHOTOfunSTUDIO79

et bientôt...

PHOTOfunSTUDIO80

Rien n'arrêtera le jardin dans sa course au printemps !

Belle semaine.

 

 

 

Posté par Florencecholet à 19:40 - Commentaires [15] - Permalien [#]
20 février 2021

DEFI DU 20 : LETTRE M

defi du 20

Aujourd'hui Soène mène le défi et nous propose de jouer avec les mots Mandarine et Malédiction.

"La terre est bleue comme une orange" disait le poète - Eluard-. Quelle malédiction s'est abattue sur nous pour qu'elle se transforme en une petite mandarine pleine de pépins ?

DSCN6197

"Un aigle, sur un rocher, contemple l’horizon béat. Un aigle défend le mouvement des sphères. Couleurs douces de la charité, tristesse, lueurs sur les arbres décharnés, lyre en étoile d’araignée, les hommes qui sous tous les cieux se ressemblent sont aussi bêtes sur la terre qu’au ciel." -Eluard-

Point de malédiction alors, juste l'action de l'homme, des hommes qui bêtement ont abimé leur jolie planète bleue au point qu'elle a fini par leur faire un cadeau empoisonné. Doté d'un air vague de mandarine hérissée de très vilains pépins.

Vous trouverez chez Soène les liens des participants et particpantes au défi du jour et les consignes pour le mois suivant.

Beau week-end.

Posté par Florencecholet à 08:00 - Commentaires [15] - Permalien [#]
10 février 2021

EN-COURS : DU VIEUX, DU NEUF

Quid des en-cours depuis le 10 janvier ?

Passiflore a créé ce rendez-vous afin que nous en venions à bout plus facilement et que nous ne trainions plus ces ouvrages de fond de panier ou autre sur lesquels nous coinçons parfois au point de les oublier. Et il faut louer cette initiative qui nous pousse à agir.

Les enfants repartis, les galettes partagées, j'ai passé quelques jours à enlever les décos de Noël, sortir le sapin, avant de cogiter sur la décoration qui va les remplacer. Laquelle se voit enrichie des cadeaux de mon fils.

PHOTOfunSTUDIO63

Comme cette jolie pyramide,

PHOTOfunSTUDIO64

ou ces cardères, très à la mode, et qui nous rappellent une sortie botanique.

J'ai encore quelques idées à concrétiser pour terminer ce chapitre.

J'ai ensuite ressorti ma broderie qui attendait patiemment.

PHOTOfunSTUDIO65

Cette belle lumière s'est vite évanouie, dommage.

PHOTOfunSTUDIO66

J'ai brodé les pots et commencé la plus grosse plante, qui n'est pas celle qui me donnera forcément le plus de travail. Beaucoup de points sur certains pots.

Regarder le jardin sous la pluie a fini par m'y propulser à nouveau entre les averses. Puisqu'il ne faisait pas froid, je suis allée à la serre y chercher de quoi animer le grand massif et me donner une bonne raison de patouiller dehors.

PHOTOfunSTUDIO59

J'ai ramené un nandina avec son beau feuillage coloré, un conifère et deux fougères. Je me suis dit que puisque les cyclamens commençaient à bien s'implanter, je pouvais tenter d'apprivoiser les fougères amatrices d'ombre et de fraicheur. Ce n'est pas parce que les perce-neige refusent de vivre au jardin que je ne dois rien tenter. Cogitations nocturnes aidant, j'y retournais le lendemain pour revenir avec deux autres fougères, un hellébore livide, et un arbuste que vous allez voir.

PHOTOfunSTUDIO60

A gauche le nouveau nandina en situation, à gauche l'hellébore. Comme je vous le disais, la lumière nous a souvent fait défaut. Quelques journées mises à part comme celle où j'ai déplacé cet autre nandina aux feuilles si fines.

PHOTOfunSTUDIO61

 

La sauge à côté de laquelle je l'avais planté à l'origine, a pris une ampleur imprévue et s'obstine à l'engloutir, il fallait faire quelque chose. Devant lui j'ai planté un petit iphéion rose très prématurément fleuri.

Je me suis attaquée à la taille des amélanchiers de la haie côté rue sur laquelle j'avais calé en début d'hiver et ai scié quelques grosses branches anciennes à la base. La difficulté étant d'y accéder car ces petits arbres sont en cépée très serrée. Puis j'ai démêlé les deux rosiers de l'arceau du grand massif, deux griffus qui ne manquent jamais l'occasion de s'agripper.

Enfin j'ai sévi dans le massif Lune pour supprimer les tiges devenues moches des vivaces, remettre en forme le gros abelia, raisonner un peu le rosier liane et planter le grand arbuste panaché que vous voyez devant la toile en fond de massif à droite. C'est pour lui que je suis retournée à la serre ayant tout à coup imaginé qu'il pouvait peut-être remplir l'office des lierres récalcitrant à cet endroit à recouvrir le grillage, alors qu'ailleurs ils progressent gentiment. Je me suis dit qu'en palissant cet arbuste vigoureux et bien poussant, je pourrai peut-être obtenir le même résultat. Si j'y avais pensé la veille ! C'est un photinia 'Pink Marble'.

PHOTOfunSTUDIO62

Marie-Paule me demandait ce qu'il en était de mes chines. Je lui ai promis d'en parler vite, je vous montre donc quelques achats que j'ai pu faire entre les confinements lors de la brocante mensuelle qui se tient dans ma commune. Vide-greniers annulés, je m'en tiens là avant de retourner peut-être à Montsoreau quand virus et météo voudront bien nous laisser faire.

PHOTOfunSTUDIO55

 

Cette pomme de pin en terre ne me demandera que de lui trouver une bonne place,

 

 

PHOTOfunSTUDIO56

tandis que cette pierre est d'emblée venue se loger près du portail.

Montages

Les petits marins-quilles ont tout de suite adopté le dessus du piano, sagement rangés sur leur barette.

Les chines suivantes constitueront des en-cours en ce qu'elles demandent à recevoir anti-rouille et éventuelle peinture quand nous aurons quelques jolies journées.

PHOTOfunSTUDIO58

Encore un appui de fenêtre,

PHOTOfunSTUDIO57

ces deux plots en fonte et un solide mais fatigué pare-feu.

Pas sûre que cet en-cours là soit executé pour le 10 mars, je tâcherai de venir à bout de ma broderie et de mes bricoles décos. A moins d'une envie subite, soudaine et urgente d'autre chose !

Je vous laisse avec ce bouquet de cynorrhodons récolté dans les tailles de rosier.

PHOTOfunSTUDIO67

Allez voir les ouvrages des copines, Passiflore, Mamylor, Cléo, Marie-Paule, Patricia, Soène, Un grain de sable et Catichou.

Belle fin de semaine.

 

Posté par Florencecholet à 07:55 - Commentaires [19] - Permalien [#]