L'OEIL ET LA MAIN

23 avril 2017

JARDIN ET PLANTES

A deux jours de Pâques, j'ai eu le bonheur de retourner à Pithivers pour aider l'association des Amis d'André Eve à préparer le jardin aux visites. Ce fut à nouveau une belle journée de partage et d'enthousiasme.

Le jardin prend son essor et devient de plus en plus beau. Regardez !

PHOTOfunSTUDIO180

PHOTOfunSTUDIO181

PHOTOfunSTUDIO182

PHOTOfunSTUDIO183

PHOTOfunSTUDIO187

PHOTOfunSTUDIO188

PHOTOfunSTUDIO189

PHOTOfunSTUDIO190

PHOTOfunSTUDIO191

PHOTOfunSTUDIO192

PHOTOfunSTUDIO193

PHOTOfunSTUDIO194

J'y retourne le 5 mai pour la dernière charrette avant les visites. Travail et plaisir en perspective. Peut-être pour vous aussi si vous le voulez ? Allez faire un petit tour sur le site de l'association si le coeur vous en dit.

Commencé sous le signe du jardin ce week-end pascal s'achevait par des retrouvailles avec Maryse et son époux à Montlouis, au château de la Bourdaisière, à l'occasion de la fête des plantes et des poules. En leur charmante compagnie, nous fîmes le tour des stands et s'ils se laissèrent séduire à très juste titre par les fougères "d'écoute s'il pleut", ce que la sécheresse et le manque d'ombre de mon terrain m'interdit, nous avons tous craqué sur le stand de Sylvatica Plantes qui cultive près de Blois, à Suèvres, des plantes peu courantes, en extérieur, sans engrais ni pesticides.

PHOTOfunSTUDIO195

Deux plantes et quelques décos s'ajoutaient ensuite à mon panier.

PHOTOfunSTUDIO196

Une crassula sarcocaulis et une sempervirens Ketas me permettront avec les jourbarbes de Carine et quelques sedums de créer un paysage sec qui devrait tenir toute l'année.

PHOTOfunSTUDIO197

Donc, chez Sylvatica Plantes, je tombais sous le charme d'un berbéris et d'un fusain pour leur jolies feuilles longues, leur développement moyen et leur capacité à prospérer chez moi. Ce n'est qu'ensuite que je découvrais l'ampleur de leur charme.

PHOTOfunSTUDIO199

Berberis insignis ssp. incrassata

PHOTOfunSTUDIO198

Euonymus cornutus var. quinquecornutus

Car tous deux cachaient sous leur beau feuillage d'adorables floraisons !

Ayant déniché de tels trésors, je me rendais le samedi suivant au "Printemps des Jardins" organisé dans ma commune sans attente particulière, et trouvais néanmoins de quoi agrémenter encore mon jardin.

PHOTOfunSTUDIO200

PHOTOfunSTUDIO201

Une spirée cantoniensis flore pleno toute en grâce et en légèreté,

PHOTOfunSTUDIO202

un géranium "Orkney cherry" plein de peps,

PHOTOfunSTUDIO203

une sauge "Berggarten", une valériane officinale et un géranium "Stéphanie" d'un bleu hallucinant,

PHOTOfunSTUDIO204

et un rosier 'Yolande d'Aragon' dont le coloris et le parfum me réjouissent particulièrement.

Je vous les montrerai en situation dans quelques jours, le temps de vous préparer un petit topo sur les progrès du jardin pendant cette seconde partie du mois.

Belle semaine, à très vite.

Posté par Florencecholet à 23:06 - Commentaires [12] - Permalien [#]

20 avril 2017

HAPPY DEFI DU 20

Marie-Paule nous propose pour ce nouveau défi de parler anniversaires. On se demande bien pourquoi !

Dans notre famille, qu'on pourrait qualifier de tribu, nous sommes relativement nombreux. Mes parents, mes soeurs, moi-même, nos conjoints, enfants, mari, fiancée, de deux d'entre eux, et l'unique exemplaire pour le moment de la génération suivante réunis, nous sommes 27. Forcément plusieurs sont nés le même mois, un petit pack en février, un gros lot en mai notamment. Seules ma mère et ma fille sont nées un mois où personne d'autre n'est arrivé.

Mieux, mon père et mon fils sont du même jour ainsi que mon petit-neveu. Mon fils est le premier petit-fils de mon père, mon petit-neveu, son premier arrière petit-fils. Le 1 juillet est donc triplement fêté.

Nous apprécions donc les anniversaires que nous fêtons groupés et qui nous permettent de nous réunir. Si ce n'est le jour J, coup de fils, sms...s'échangent parfois avec un léger décalage dont personne ne tient rigueur à personne. Et bien sûr chacun a sa fête dans sa propre famille.

Je fais partie du lot de mai et j'aime bien que la fête ait lieu chez moi, mais ce n'est pas toujours possible. Nous profitons du jardin autour d'un buffet informel quand c'est le cas. Mais avec gâteau et bougies pour chacun. Ce gâteau a été réalisé pour son fils par ma grande filleule qui est comme moi une fille de mai. A chaque fois, chorale mal concertée et concours de versions de "joyeux anniversaire" en autant de langues que possible, parfois suivies de versions très improvisées.

Anniv 1 juillet Veigné

Mon gâteau préféré est tout simple, et de saison, c'est une tarte aux...

PHOTOfunSTUDIO179

L'après-midi s'étire en rires, en jeu, en gags...

Crémaillère 01-05

Pas très facile d'organiser une fête surprise puisque nous savons que nous nous verrons, mais les cadeaux, eux, peuvent l'être. Chacun y va de son  attention, selon ses capacités.

anniv mai-juillet

Personne ne m'a jamais organisé de fête surprise par contre j'ai parfois reçu des cadeaux qui m'ont surprise, étonnée par ce qu'ils montraient de ce que les personnes qui me les ont offert, percevait de moi.

Mes proches connaissent bien mes goûts et savent que s'ils n'ont pas trouvé quelque chose pour le jour J, une petite cagnotte pour chiner me fera forcément plaisir. C'est ainsi que ce petit salon de jardin tout en métal est arrivé chez moi l'an dernier.

PHOTOfunSTUDIO178

Sinon, le végétal marche bien aussi. Mon arbre de Judée est un cadeau d'anniversaire qui me réjouit depuis plusieurs années.

PHOTOfunSTUDIO177

J'aime trouver le cadeau qui correspond exactement à la personne qui le reçoit. Et si un voeu a été exprimé et que je "l'exauce", mais j'ajoute un petit quelque chose de mon cru.

Si nos anniversaires de naissance sont donc chaleureusement fêtés et parfois à plusieurs reprises selon les disponibilités des uns et des autres, nous ne fêtons jamais nos anniversaires de mariage, ni celui de notre rencontre. Nous sommes ensemble simplement.

Voilà, chez nous anniversaire rime avec fous-rires et plein d'amour.

Et c'est avec beaucoup de plaisir que je te souhaite Marie-Paule, un très heureux anniversaire.

Avril

Liste des participants et participantes à ce défi du 20 ouvert à tous, chez Marie-Paule, thème du 20 mai chez Passiflore.

Belle journée.

 

 

 

Posté par Florencecholet à 07:34 - Commentaires [17] - Permalien [#]
15 avril 2017

POINT JARDIN

Tout va si vite qu'à nouveau, je vous propose un point jardin au mi-temps du mois. Si j'attends la fin, mon message sera interminable !

PHOTOfunSTUDIO148

Désherbage terminé, y compris la nouvelle "allée des lierres", 25 mètres sur deux. Et plein de graines de "mauvaises herbes" qui n'attendaient que de ne plus avoir les lauriers palmes au-dessus de la tête pour pousser.

PHOTOfunSTUDIO167

Après les rosiers et les arbustes, les conifères ont eu droit à leur taille.

PHOTOfunSTUDIO176

Cette année, c'est celui du cerisier qui a eu droit à une nouvelle tête. Comme il avait formé plusieurs troncs, il est devenu "Maman et Bébé". Une petite et une grosse tête pour un unique corps.

PHOTOfunSTUDIO172

Le redécoupage des bordures est pratiquement terminé.

Pendant ce temps là, le jardin suit son petit bonhomme de chemin, chaque jour amenant ses plaisirs. Comme toutes ces nuances si subtiles et différentes dans les feuilles naissantes !

PHOTOfunSTUDIO154

Les primevères se trouvent de beaux parasols.

PHOTOfunSTUDIO134

Elles multiplient leurs corolles

PHOTOfunSTUDIO143

tendres

PHOTOfunSTUDIO150

ou vives.

PHOTOfunSTUDIO151

Les narcisses embaument.

PHOTOfunSTUDIO142

Les pulmonaires tutoient le ciel.

PHOTOfunSTUDIO145

Les fritillaires haussent leurs jolies têtes.

PHOTOfunSTUDIO152

Et les anémones pulsatilles n'ont jamais été aussi fleuries.

PHOTOfunSTUDIO144

Les géranium phaeum font écho à la profondeur de leur coloris.

PHOTOfunSTUDIO170

Au milieu du massif, l'heptacodium déploie ses feuilles avec une grâce infinie.

PHOTOfunSTUDIO171

La clématite recta purpurea dont j'avais trouvé la présence anecdotique l'an dernier semble décidée à me prouver que j'ai eu raison de l'inviter au jardin.

PHOTOfunSTUDIO147

A l'extrémité du grand massif, le spectacle du cognassier me ravit.

PHOTOfunSTUDIO133

PHOTOfunSTUDIO146

PHOTOfunSTUDIO149

Je suis complètement sous le charme.

PHOTOfunSTUDIO157

A côté, un autre joli plaisir m'attend avec la tournure prise par le coin "Sambucus".

PHOTOfunSTUDIO164

Toutes jeunes qu'elles soient, les plantes font déjà preuve d'une belle présence.

PHOTOfunSTUDIO159

Le noisetier pourpre récemment ajouté à leur suite, déplie doucement ses feuilles, étire ses chatons avec beaucoup de délicatesse.

PHOTOfunSTUDIO158

Devant l'entrée, la clématite armandii arbore une guirlande virginale qui n'offre pas la somptuosité des années précédentes.

PHOTOfunSTUDIO138

La réfection de l'allée à ses pieds lui aurait-t'elle nuit ? Privée de son opulence habituelle, je la trouve d'autant plus émouvante. Et son parfum, lui, est intact !

PHOTOfunSTUDIO140

PHOTOfunSTUDIO161

PHOTOfunSTUDIO173

PHOTOfunSTUDIO163

PHOTOfunSTUDIO165

Le malus 'Prairie Fire', sévèrement taillé à sa plantation l'an dernier sur les conseils du pépiniériste, est ravissant.

PHOTOfunSTUDIO156

PHOTOfunSTUDIO135

Entre le cerisier, le loropetalum, le magnolia et l'arbre de Judée, ce début de mois est une fête. Les toutes petites ne sont pas en reste. Comme les phlox

PHOTOfunSTUDIO168

ou les anémones 'Vestal' qui m'ont fait la joie de réapparaitre.

PHOTOfunSTUDIO169

Dans l'angle, tout le monde a bien supporté l'hiver.

PHOTOfunSTUDIO155

Les dernières corolles du chèvrefeuille régalent les butineurs.

PHOTOfunSTUDIO136

La forte taille à laquelle j'ai dû soumettre la haie, ne permet pas encore aux arbustes de nous isoler de la rue. Je me retiens pour ne pas aller peindre le lampadaire en noir afin de le faire disparaitre du paysage de mon jardin.

PHOTOfunSTUDIO160

Le remplacement de ces spirées par des betulifolia est à l'étude. J'attends de voir comment se comporte celle de l'allée des lierres. Ces 'goldflame' se sont révélées aussi intensément jaunes que les forsythias cette année, trop pour moi.

PHOTOfunSTUDIO166

Voilà qui est mieux ! Cette force de la nature se dissimule sous des apparences d'une douceur et d'une légèreté incroyables !

PHOTOfunSTUDIO153

Qui n'atteignent cependant pas celles des adorables fleurettes de la spirée prunifolia. J'en suis béate d'admiration !

PHOTOfunSTUDIO137

Quel début de saison !

Je vous souhaite un très beau week-end.

PHOTOfunSTUDIO175

JOYEUSES PÂQUES

 

 

 

Posté par Florencecholet à 22:37 - Commentaires [15] - Permalien [#]
10 avril 2017

COURT EN-COURS

Voici venu le 10 avril. Comme chaque mois, rendez-vous avec les copines Passiflore, Mamylor, Cléo, et qui veut, pour faire le point sur nos en-cours respectifs et leur évolution.

Pour ma part, j'ai mis le point final, point arrière, aux trois "psycho cats qui aiment la neige".

PHOTOfunSTUDIO129

Griffes, moustaches, tout est complet.

PHOTOfunSTUDIO130

C'est un peu court en un mois me direz-vous. Mais, s'il n'y avait ce rendez-vous, merci les filles, mes chats ne seraient pas encore terminés !

Printemps arrivant et météo aidant, j'ai troqué mes aiguilles et ciseaux pour la fourche et le sécateur. Et profité des dalles en bon état récupérées de l'ancienne terrasse, ainsi que des épais plastiques des ex-jardinières (celles que j'ai démontées pour en faire des bancs) pour créer un plancher à mon abri de jardin à ciel ouvert, que j'ai vidé, trié, rangé.

PHOTOfunSTUDIO131

Puis mon mari est en vacances, alors nous nous baladons. Je vous garde quelques photos pour bientôt.

Le mois prochain, j'espère vous retrouver avec ce joli petit sac tout neuf, un cabas, et d'autres choses encore.

PHOTOfunSTUDIO132

Très bonne semaine.

Posté par Florencecholet à 07:19 - Commentaires [13] - Permalien [#]
02 avril 2017

LES CHINES D'HIVER

Deux mois depuis mes dernières trouvailles. Bilan en demi-teinte : déception de voir la météo, pluie et fort vent, gâcher la première grande manifestation de la saison début mars, satisfaction d'avoir déniché ensuite quelques objets sympas.

PHOTOfunSTUDIO122

Un chouette if tout plat !

PHOTOfunSTUDIO123

Douze crochets sur huit rangs, je vais pouvoir en caser des bricoles !

PHOTOfunSTUDIO128

Je pense qu'il va rester dans ce coin de jardin, le petit rond en profitera pour rentrer comme je l'avais initialement prévu.

PHOTOfunSTUDIO124

Quelques stands plus loin...

Il était dit que ce serait une journée grille et métal !

PHOTOfunSTUDIO127

Elles sont pour le moment installées en frise du côté de l'entrée. Leur voyage ici ne fait que commencer.

PHOTOfunSTUDIO125

La semaine passée, ce sont un arrosoir, celui de droite en métal étamé, et un énième flotteur qui ont sauté dans mon sac.

PHOTOfunSTUDIO126

Enfin, je suis allée chiner dans la jolie boutique d'une copine le poisson qui attend Pâques sagement et quelquechose pour quelqu'un. La belle plaque émaillée c'est un joli cadeau. Merci Valérie !

Belle fin de journée.

Posté par Florencecholet à 15:42 - Commentaires [18] - Permalien [#]

26 mars 2017

EST-IL Là ?

"Est-il là, dis-moi mon jardin, l'as-tu vu ?"  "Mais qui ?" "Le printemps bien entendu !"

PHOTOfunSTUDIO114

"Oui", clament à tue-tête les euphorbes.

PHOTOfunSTUDIO83

PHOTOfunSTUDIO91

"De tous mes yeux, je l'ai vu" confirme l'une d'elle.

PHOTOfunSTUDIO81

"Oui", carillonent les fritillaires.

PHOTOfunSTUDIO86

PHOTOfunSTUDIO87

"Oui, mille fois oui", chantent les primevères.

PHOTOfunSTUDIO88

"Oh, oui" murmure le cerisier.

PHOTOfunSTUDIO80

"Êtes vous sûrs les narcisses ?"

PHOTOfunSTUDIO84

"J'en frémis" souffle le magnolia.

PHOTOfunSTUDIO82

"Sur quel ton le chanter mes jacinthes ?

PHOTOfunSTUDIO89

En jaune doux comme l'épimède,

PHOTOfunSTUDIO90

PHOTOfunSTUDIO94

en bleu pimpant,

PHOTOfunSTUDIO92

PHOTOfunSTUDIO97

en blanc éblouissant,

PHOTOfunSTUDIO93

spirea cinerea 'grefheim', spirea thunbergii

PHOTOfunSTUDIO95

Lonicera fragrantissima, Erodium pelargonii, arabis fernandii-coburgii

en rose charmant ? "

PHOTOfunSTUDIO96

Epimedium 'Pink Elf'

L'amélanchier jette au ciel une poignée d'étoiles,

PHOTOfunSTUDIO121

Le grand cornus allume ses lucioles,

PHOTOfunSTUDIO117

une onde joyeuse effleure les feuilles naissantes, dévoile les parfums. La nouvelle court comme un rire d'enfant. Oui, le printemps est bien arrivé.

Alors la jardinière de planter,

PHOTOfunSTUDIO98

PHOTOfunSTUDIO110

semer, bouturer, nettoyer,

PHOTOfunSTUDIO108

tailler,

PHOTOfunSTUDIO100

PHOTOfunSTUDIO111

construire,

PHOTOfunSTUDIO109

seconde arche en fers à béton

décorer,

PHOTOfunSTUDIO118

Plateau sur pied improvisé avec un support et un paillason métallique

PHOTOfunSTUDIO119

Installation de mon bout de grille chiné

Admirer !

PHOTOfunSTUDIO112

PHOTOfunSTUDIO120

PHOTOfunSTUDIO115

PHOTOfunSTUDIO116

Les compagnons de fin d'hiver vont se retirer sur la pointe des pieds après une dernière révérence au nouveau seigneur des lieux.

PHOTOfunSTUDIO99

PHOTOfunSTUDIO105

PHOTOfunSTUDIO107

Qui accueille déjà de nouveaux sujets.

PHOTOfunSTUDIO103

Stephanandra tanakae, Aster 'Ezo Murasaki', Geranium 'Eva'

Très belle semaine à tous et toutes qui me faites le grand plaisir de me lire...et visiter mon jardin.

Posté par Florencecholet à 22:58 - Commentaires [20] - Permalien [#]
20 mars 2017

QUELLE CONDUITE EN VOITURE ?

Antiblues nous propose pour ce rendez-vous du 20 de parler conduite au volant, ou comportement passager pour ceux qui ne conduisent pas. Voici un sujet à fort potentiel anecdotique et certainement instructif sur nos tempéraments respectifs puisqu'il semble que le véhicule nous isolant dans une bulle, nous rende à nous même en faisant ressortir nos instincts, plutôt endormis ailleurs.

L'aventure automobile, nous en avions parlé une fois a commencé pour moi sous forme de la 4 chevaux maternelle,que j'ai toujours assimilée à un petit tank, s'est poursuivie avec une increvable 4L à l'exception du plancher arrière, est passée par une Ami8 dont les essuie-glaces se sont mis en berne sur le capot un jour de trombes diluviennes et a culminé avec la DS de mon père qui me donne la nausée rien que d'y repenser.

J'ai passé le permis "tard". Je me le suis payé quand j'ai commencé à travailler. Le moniteur m'a donné rendez-vous à un endroit, est descendu de la voiture, m'a dit "bonjour" puis "allons-y". Quand j'ai compris qu'il voulait que je prenne le volant à l'instant, je me suis dit "cet homme est fou". Contrairement à beaucoup de copains et copines, je n'avais jamais tenu un volant. En fait, il s'est révélé excellent professeur et n'a eu au cours de mon apprentissage que deux fois à s'agripper à la poignée de sa portière en murmurant "elle aime me faire peur" !

Après c'est à moi que j'ai fait un peu peur quand il a fallu passer de la petite voiture diesel qui ne calait jamais, à la Ford escort ghia 1,6l de mon cher et tendre qui ont tenu le choc, lui et la voiture car nous nous sommes mariés et la voiture a fonctionné un certain nombre d'années.

Là je suis au regret de vous informer que je suis une conductrice assez prudente et très attentive en ville car j'ai été témoin d'un accident mortel quand j'avais 12 ans. Et le conducteur n'avait commis aucune infraction, l'enfant s'est vraiment jeté sur la route sans regarder.

Ailleurs il m'arrive comme tout le monde d'avoir des instants de distractions et de trouver le temps long quand on roule à la même allure longtemps que ce soit 90 ou 130, alors quand les conditions le permettent j'avoue piquer parfois des "sprints". Sinon voilà le vrai aveu : je râle, je râle au volant mais j'essaie de le faire sans trop m'énerver, si possible avec une pointe d'humour même si je suis seule. Parfois, il y a "lâcher d'andouilles" sur les routes, c'est effarant !

En plus, nous avons ici, deux spécificités. D'abord un nombre important de voiturettes sans permis dans la région, peut-être dû aux spécialités locales. Je déplore souvent que leurs conducteurs n'aient pas le permis certes, mais même pas semble-t'il de notions de code de la route. J'en ai vu une sur le bas-côté de la voie rapide vers Tours (110 km/h donc en principe interdite à ce genre de véhicule) coupée en deux dont ne restait que l'avant nickel. Après tout, j'y ai bien vu aussi un vélo !

D'autre part des croisements à quatre stops. En principe on peut résoudre ça en repartant dans l'ordre d'arrivée aux dits stops, mais gare au distrait ou à l'hésitant !

J'ai, oh joie, bonheur, enchainé les conduites accompagnées de mes deux enfants, et connu à cette occasion quelques émotions. Mais nous sommes toujours rentrés intacts. Et j'en ai profité pour rafraichir mes habitudes de conduite et les améliorer. Ils ont obtenu chacun à leur tour leur permis dès le jour de leurs 18 ans, et j'ai dû alors partager ma polo. Jusqu'au soir où ma fille a voulu éviter une biche et rencontré le talus. Elle n'a heureusement pas été blessée mais la polo ne s'en est jamais remise.

Images pour bricoler3

Quand je suis passagère, je n'interviens pas sauf nécessité vitale, comme je n'apprécie pas qu'un passager se mêle de ma conduite. Il existe un risque de dépôt au bord de la route !  Je déteste qu'un véhicule coupe le passage piéton sur lequel une personne pour qui je me suis arrêtée (je le fais systématiquement) est en train de traverser.

Images pour bricoler2

J'ai, ado, donné un coup de pied dans la portière d'un véhicule dont le conducteur nous a pratiquement roulé sur les pieds, Maman ma grand-mère et moi alors que nous étions engagées sur un passage protégé et le feu rouge pour ce type. Je pense que les gens qui grillent les feux, les stops les priorités sont des irresponsables, et j'aimerais que les gens se servent de leurs clignotants, ça fluidifirait la circulation. Apparemment, beaucoup de voitures sont vendues sans ! C'est d'ailleurs ainsi que j'ai eu deux accidents de mobylette du temps de ma folle jeunesse lycéenne. Le premier s'est produit quand la voiture qui me précédait à tout à coup et sans avertissement préalable entamé un demi-tour entre des haricots, je n'ai pas pu l'éviter. Les gendarmes m'ont très gentiment ramené à la maison avec mon outil abimé. La seconde fois une voiture m'a coupé la route alors que j'étais sur la voie principale et prioritaire. Là aussi pas moyen de passer à côté. Le conducteur sort de sa voiture et me dit "je croyais que vous alliez tourner quand vous m'avez vu" A quoi j'ai rétorqué que si je tournais à chaque fois que je voyais une voiture, je n'étais pas près de rentrer chez moi. M'enfin !

Avec la voiture j'ai conscience d'avoir un engin très pratique mais aussi dangereux entre les mains et à ce jour je n'ai qu'un petit accrochage à déplorer. Aucun Pv, bien que j'aurais pu y avoir parfois droit pour petit excès de vitesse. Il y a quelques années, j'ai eu la surprise d'en recevoir un, de Boulogne-sur-Mer où je n'ai jamais mis ni pied, ni roue. Je constate que l'immatriculation correspond à une lettre près. Je vais à la gendarmerie où la personne qui me reçoit me dit de ne pas payer, de demander la photo pour vérification supplémentaire et d'envoyer un courrier pour m'expliquer. Sur la photo une 405 foncée avec au volant un homme qui ne ressemble à personne de notre connaissance. La gendarmerie de chez moi vérifie ma voiture, à l'époque 405 couleur blanche d'origine et toujours cette lettre différente. Ils me disent que les gendarmes de là-bas ont dû chercher le véhicule le plus approchant et qu'il doit s'agir d'une fausse plaque. Je pense donc ne plus en entendre parler quand je reçois à nouveau le pv avec la lettre non correspondante grossièrement rectifiée ! Là mon sang n'a fait qu'un tour. J'avais scanné et gardé dans mon ordi le pv d'origine et le courrier que j'avais envoyé (un réflexe de juriste). J'en tire un exemplaire et je fonce à la gendarmerie avec le tout. Misère les gendarmes qui font un faux en écriture publique pour 30 et quelques euros ! J'ai demandé au gendarme qui m'a reçue de faire savoir à Boulogne que si jamais j'entendais encore parler de ce pv, je serai obligée d'en faire état. Cette fois-ci j'ai enfin eu la paix.

Il y a eu aussi cette camionnette qui m'a serrée contre la glissière alors que nous avions deux voies libres et que je m'étais décalée sur la file de gauche pour la laisser entrer sur la voie rapide où elle arrivait  alors que j'y circulais. Alors qu'elle avait touché et rayé ma voiture, elle partait comme si de rien n'était. J'ai tellement klaxonné, fait des appels de phares...qu'elle a fini par s'arrêter. Trois gus sont descendus, le patron-artisan et deux employés qui n'ont pipé mot pendant que le bonhomme m'accusait d'être arrivée subitement, trop vite...ce qui était faux bien sûr, sinon je n'aurais pas cherché à le faire arrêter. Puis il est remonté dans son véhicule et est parti. J'ai noté le nom de la boite, l'immatriculation et suis allée à la gendarmerie le lendemain. Où l'on m'a confirmé que l'immatriculation et l'entreprise correspondaient mais qu'ils ne pouvaient rien faire car le gars s'était arrêté ! A bon entendeur !

Depuis que mes enfants ont leurs propres véhicules, je ne prête plus le mien. Quand ma fille a occis ma polo, nous l'avons remplacée par mon véhicule actuel, une 206 break, il me faut un coffre pour mes chines ! Sinon, tout ce que je demande à une voiture est d'avoir suffisamment la pêche pour que je double sans problème n'importe quel camion ou obstacle. Je me suis rendue compte qu'il m'arrive parfois d'être en apnée dans ces moments là, et mieux vaut que ça ne dure pas trop longtemps ! C'est d'autant plus curieux que je n'ai pas peur, c'est plutôt de la concentration je crois.

Si mes enfants ont parfois recours au covoiturage ce n'est pas mon cas sauf dans le cadre familial ou amical. Mais il m'arrive de prendre des autostoppeu(rs-ses). Le dernier en date avait un improbable manteau léopard, une moustache et une barbe à la mousquetaire, plein de bijoux...trop rigolo comme look et très sympa.

Sinon, quoi d'autre...J'aime traverser la forêt de nuit pour rentrer chez moi quand les autres conducteurs n'y sont plus. Une dizaine de minutes suspendues dans une sorte de magie. Il faut être attentif quand il n'y a presque plus de circulation, les animaux ressortent mais c'est cela qui est précieux. Une bonne musique et la chance d'apercevoir un peu de cette faune sauvage...

J'aime conduire, je n'ai pas envie d'avoir un véhicule entièrement automatisé, je préfère être conducteur que passager. Je ne dédaigne pas pour autant les transports en commun même s'ils me jouent parfois des tours. La dernière fois que j'ai voulu prendre le train à Chinon, il était remplacé par un bus à moitié vide et qui mettait deux fois plus de temps.

Images pour bricoler1

Et quand j'ai laissé ma voiture au départ de la ligne de tram à Joué pour aller en centre-ville, j'ai failli retourner la récupérer en taxi, la ligne ayant été suspendue momentanément sans savoir jusqu'à quand pour cause d'incident à la Gare.

Images pour bricoler

S'il y a...

Pour découvrir les autres conducteurs du défi passez chez Antiblues, et chez Marie-Paule vous trouverez le thème du prochain défi auquel vous êtes tous et toutes conviés à participer.

Bonne semaine.

Posté par Florencecholet à 07:06 - Commentaires [16] - Permalien [#]
12 mars 2017

VALSE-HESITATION

Hiver ou printemps, beau ou mauvais temps ? Entre les deux, mars balance mais le mouvement est amorcé.

PHOTOfunSTUDIO47

Fin février, je profitais de cette vue "sur viorne" depuis mon fauteuil favori. Après le passage des intempéries du week-end dernier, la douceur et le soleil retrouvés, le jardin m'appelait.

PHOTOfunSTUDIO50

La viorne pomponnait à qui mieux mieux, tandis que l'hellébore déployait ses tutus pleins de frous-frous. Un tel élan suscitait l'émulation.

PHOTOfunSTUDIO48

Chez les violettes, dont je finis par constater qu'elles offrent à elles toutes, un camaïeu délicat.

PHOTOfunSTUDIO54

Chez les primevères, si jolies alors qu'elles ne sont pas encore à leur apogée.

PHOTOfunSTUDIO55

Elles s'entendent à composer des scènes charmantes quelles que soient leurs compagnes.

PHOTOfunSTUDIO56

De jour en jour de nouvelles plantes les rejoignent. Euphorbes, stachys laineux, pulmonaire...Des bulbes aussi, tulipes, aulx...En enlevant les feuilles mortes qui les ont protégé pendant l'hiver, je constate que les petits cyclamens ont gagné du terrain.

PHOTOfunSTUDIO65

Campanules, asters, géranium vivaces se manifestent également.

PHOTOfunSTUDIO62

Au-dessus de leur tête, on s'active aussi, viorne plicata, physocarpus, rosiers débourrent.

PHOTOfunSTUDIO51

Mais surtout le délicieux cerisier japonais 'Kojo-No-Mai".

PHOTOfunSTUDIO52

Le pied fiché dans les glaïeuls, sur fond de campanules, une ode au printemps !

PHOTOfunSTUDIO53

Du côté de "Ré", le nandina tient toujours la vedette.

PHOTOfunSTUDIO57

Ce n'est pas du côté végétal qu'il faut chercher la nouveauté.

PHOTOfunSTUDIO58

Mon fils a commencé à concrétiser mon rêve d'arches pour la glycine. Maintenant, elle peut pousser !

PHOTOfunSTUDIO60

Derrière "Lune", l'autre progrès technique de ce début de mois : le composteur.

PHOTOfunSTUDIO67

Sans fleurs, à l'exception des muscaris, ce petit massif prend couleur par ses feuillages. Et ce n'est qu'un début.

PHOTOfunSTUDIO59

Au fond du jardin, l'abeliophyllum s'est fait entièrement déshabiller par les bourrasques furieuses qui l'ont secoué. Le sambucus et les vivaces qui l'accompagnent vont bientôt le relayer.

PHOTOfunSTUDIO61

Au pied du cerisier, c'est la giroflée qui se montre toute guillerette.

PHOTOfunSTUDIO68

Dans "l'allée des lierres", l'euphorbe de Carine, en pleine forme, prépare une première fleur.

PHOTOfunSTUDIO69

Très étonnée, je découvre que le carex de l'entonnoir de barrique est plein d'épis.

PHOTOfunSTUDIO70

Chez "yin", floraisons imminentes.

PHOTOfunSTUDIO76

Chez "yang", l'hellébore argutifolius reste reine.

PHOTOfunSTUDIO71

Sous la fenêtre de la cuisine, ciboulette et persil ont passé l'hiver douilletement, les myosotis se sont ressemés à l'envi.

PHOTOfunSTUDIO66

Le lonicera est toujours plus fleuri et parfumé.

PHOTOfunSTUDIO63

Dans la haie, les forsythias fleurissent mais c'est la spirée thunbergii qui fait mon bonheur.

PHOTOfunSTUDIO64

Des étoiles plein les mirettes !

PHOTOfunSTUDIO77

L'hellébore se cache, peut-être pour échapper aux têtes chercheuses des petites euphorbes.

PHOTOfunSTUDIO74

Un pari ! Je teste deux sanguisorbes à qui je ne suis pas sûre que les conditions de vie offertes par le jardin conviennent. 'Pink Tanna' pour le grand massif, tenuifolia Alba pour "l'allée des lierres".

PHOTOfunSTUDIO72

En attendant de savoir s'il réussira, quelques bonnes surprises déjà. Quand j'ai planté mon cornus 'Ivory Halo' je l'ai raccourci et j'ai mis en terre les tiges coupées autour d'un lierre. Elles sont toutes en train de développer des feuilles. Si les racines suivent, j'aurai plein de petits cornouillers !

PHOTOfunSTUDIO73

Là, ce sont des fritillaires, plantées il y a deux ou trois ans, que je croyais disparues, et qui tout à coup, apparaissent.

PHOTOfunSTUDIO75

Enfin, je découvre trois feuilles sur mon lilas microphylla que je pensais être fichu !

En voilà un beau début de presque printemps ! Vivement la suite.

PHOTOfunSTUDIO79

Il me faudra toutefois être vigilante et sévir car des centaines et des centaines de graines de l'érable voisin, portées par le vent dominant, commencent à germer ; auxquelles s'ajoutent celles des lauriers-palmes à présent exposées à la lumière.

Suite des aventures du jardin de la chineuse dans une paire de semaine,  le temps de laisser le printemps éclore au calendrier.

Belle semaine.

Posté par Florencecholet à 23:13 - Commentaires [14] - Permalien [#]
10 mars 2017

ET DU CÔTE DES EN-COURS ?

On avance. Tranquillement mais sûrement. D'autant qu'entre le 10 février et ce jour, sont arrivées les vacances scolaires. Qui amènent mes soeurs dans les parages. Nous en profitons pour nous voir, tous les ouvrages sont en suspend pour une longue période car nous vivons dans différentes zones scolaires.

Je suis tout de même en mesure de vous montrer ceci, au rayon bricolage :

PHOTOfunSTUDIO41

un composteur en kit que j'ai monté, installé et mis en service. Le nettoyage des massifs, encore à venir, va faire monter le niveau !

Un tout petit peu de couture :

PHOTOfunSTUDIO42

Mes parents ont eu la gentillesse de m'offrir ce coussin de massage pour soulager les tensions de mes cervicales.

PHOTOfunSTUDIO43

Je lui ai cousu une housse toute simple pour l'assortir aux autres coussins du séjour. Un bon thé, le plaid, les coussins, kit parfait pour un moment douillet !

Enfin, Une bonne avancée côté broderie :

PHOTOfunSTUDIO44

Le mois dernier, je devais encore terminer le gros flocon à droite du second chat.

PHOTOfunSTUDIO45

Je crois que je tiens le bon bout pour cette broderie, je vais pouvoir choisir un des modèles trouvés à Montcoutant pour lui succéder. Je pense faire enfin le cabas qui attend depuis un an ou deux. Je m'autoriserai ensuite à faire un des sacs pour lesquels j'ai pris des tissus et accessoires à Orléans. Puis dans 15 jours, ont lieu les puces des couturières en même temps que la brocante mensuelle, peut-être l'occasion de concrétiser de nouvelles idées. Tiens, je tricoterais bien un pull en coton...

Les "en attente, en-cours, à faire" ne sont pas près de s'épuiser ! Mais c'est beaucoup plus amusant de s'y attaquer et s'y tenir, en nous encourageant mutuellement par le biais de ce rendez-vous informel, ouvert à tous, chaque 10 du mois.

Passiflore et Mamylor l'ont initié, j'y suis fidèle car il me pousse à ne pas laisser mes ouvrages au panier trop longtemps, mes idées en friche dans ma tête. Cléo aussi se joint à nous maintenant. Et vous ?

Belle fin de semaine.

 

Posté par Florencecholet à 07:39 - Commentaires [14] - Permalien [#]
04 mars 2017

UNE JOURNEE FORMIDABLE

Pour la seconde fois, je suis allée retrouver l'équipe des Amis d'André Eve à Pithiviers. Et j'ai passé une journée géniale !

PHOTOfunSTUDIO30

Les charrettes précédentes et l'hiver ont contribué à rendre le dessin du jardin plus lisible. On peut admirer l'art consommé avec lequel André Eve a dessiné ces allées, courbes, douces, sinueuses qui allongent la promenade, incitent à la flânerie, gardent des surprises.

PHOTOfunSTUDIO31

C'est une bonne période, alors que les roses ne focalisent pas toute l'attention, pour se rendre compte à quel point les plantations sont variées et les rosiers bien accompagnés.

PHOTOfunSTUDIO32

Une incroyable quantité de bulbes accompagne les grappes de vivaces.

PHOTOfunSTUDIO39

Après avoir travaillé dans un massif devant la cabane en novembre, c'est dans le massif qui en borde le côté gauche que j'ai désherbé, trié, taillé. Le moindre coin de terre regorge de plantes. Un geranium vivace cache un brunnera dans lequel une euphorbe s'est semée, sous la grosse touffe d'iris fétide je déniche un rosier...C'est un heureux jeu de piste, entre plante sans étiquettes, étiquettes sans plantes...

PHOTOfunSTUDIO35

Ce massif-ci est plus large et plus carré que les autres car il est adossé à une pergola donnant sur l'ultime partie du jardin, le potager.

PHOTOfunSTUDIO36

Entre le côté gauche de la pergola et le potager, on traverse un espace à la charmante ambiance de sous-bois, pour découvrir cet endroit douillet et lumineux où fruits et légumes devaient se sentir bien.

PHOTOfunSTUDIO33

Bénédicte, Malo, leurs familles, Patrick et moi, nous sommes dispersés dans le jardin pour nettoyer les massifs, tailler des rosiers...La rénovation de cette pergola n'était pas encore terminée mais il fallait s'occuper de ces rosiers qui ne pouvaient rester pendants dans l'allée, tout comme ceux que l'albizzia mort avait privé de son soutien.

Nous avons aussi fait un certain nombre d'allers et retours à la déchetterie. Quand tout aura été trié, les serres rangées, les végétaux rajeunis, les structures usagées toutes remplacées...qu'il n'y aura plus que le volume normal d'un entretien courant, le problème sera moins crucial et les volumes moins impressionnants.

Un autre "problème" est pratiquement résolu.

PHOTOfunSTUDIO40

Les futurs visiteurs pourront bénéficier d'un élément de confort tout neuf, les toilettes sèches construites par les époux de Malo et Béné.

PHOTOfunSTUDIO34

Patrick, Béné, Isabelle

Le jardin et l'association ont reçu la visite d'Isabelle venue tourner un reportage pour Hortus Focus. Une occasion supplémentaire d'échanges et de partage.

Car la richesse de ces journées ne tient pas seulement au cadre et à la personnalité du créateur du jardin. Elle se trouve aussi dans les discussions que nous avons avec ces passionnés que sont les Amis d'André Eve. Savoirs, expérience, astuces, coups de main...Un vrai bonheur !

PHOTOfunSTUDIO37

Béné, Isabelle, Patrick, Malo

Coup de pouce, coup de main, simple curiosité, allez voir le site de l'association.

Beau dimanche

Posté par Florencecholet à 19:25 - Commentaires [20] - Permalien [#]