Passiflore nous invite pour le défi du jour à voir la vie en rose.

Rose2

Une telle invitation ne se refuse pas ! Le rose est bon pour l'humeur et le teint, et si je ne suis pas fana du coté fifille ou trop chichis qu'on lui donne parfois, j'aime les fleurs.

Rose5

Rose, prénom dont j'ai eu la surprise d'apprendre, que d'origine germanique, il était un prénom masculin avant d'être latiniquement phagocyté et féminisé. Rose, Rosa, Roseline, Rosalinde, Rosine , Rose de Lima sainte révérée, Rose-Marie, Marie-Rose, évoquant hélas certain produit anti petites bêtes qui ne décima pas qu'elles.

Rose, couleur tendre qui peut se faire si puissante. Tant de nuances, de tons..Impossible de ne pas en aimer au moins un. Rose doux, rose chair, rose blush, rose cendré, rose indien, rose pivoine, rose fuschia, rose cyclamen, rose vif...rose émoi.

Rose des sables, concrétions de gypse, rose des vents, 32 axes posés au XVII°.

Rose, rosam, rosis...Brel et les cours de latin, la bibliothèque rose pour petits lecteurs, vite abandonnée, idem pour les romans à l'eau de roses, que je n'apprécie pas, non plus qu'en cuisine, l'eau de rose. Les poèmes, cruel Ronsard qui souligne la brièveté de la joliesse des femmes "Mignonne, allons voir si la rose"...Et Malherbe pour consoler Monsieur du Périer de sa grande perte, "Et rose, elle a vécu ce qu vivent les roses..." Je trouve Verlaine plus réjouissant : "Baiser ! Rose trémière au jardin des caresses".

Rose1

Des chansons aussi, dont certaines célébrissimes, "La vie en rose", "Roses de Picardie", "Mon amie la rose", "J'avais oublié que les roses sont roses", "L'important c'est la rose", qui fut parodiée si vous vous souvenez, la mélodramatique "Roses blanches", et cette chanson ancienne que nous connaissons tous je crois "Vive la rose et le lilas".

Une coquette moins écervelée qu'il y parait a acquis une grande renommée pour avoir cotoyé certain "Petit Prince".

Au cinéma, Rose m'évoque trois films très différents, à commencer par une comédie délirante, de Blake Edwards, la panthère rose, et son inénarrable avatar dessiné. Vient ensuite le très médiéval, monastique et saignant "Nom de la rose", et le gros choc de mes 18 ans "THE ROSE". Bette Midler.

En parlant de panthère, je pensais aux flamants bien roses si les crevettes qu'ils mangent le sont, aux petits cochons, aux éléphants qui parfois parait-il le sont, et après un petit tour sur internet découvris qu'il existait d'autres animaux roses, dont un adorable petit oiseau. Par contre, ne me parlez pas de chat nu ! Cachez cette peau que je ne saurais voir !

Et en parlant de peau, en octobre, ruban rose ! On sauve la sienne en se faisant dépister.

Rose

Bois de rose, rose trémière, rose de Noël...Si d'autres végétaux se parent de son nom, la rose est d'abord et avant tout, pour moi, cette fleur multiple aux formes et couleurs infiniment variées, il y en aurait actuellement plus de 3000 cultivars disponibles, et parfumées. Certaines, le sont, hélas, peu, et c'est pour moi une grave faute de goût. "Rosomanes", "rosophiles", collectionneurs, amateurs, les roses existent quasiment depuis la nuit des temps, on fait état de fossiles en portant traces, remontant à plus de quarante millions d'années, et font tourner la tête des hommes et des femmes depuis toujours.

Rose6

Connue et chantée depuis l'Antiquité, la rose est cultivée, multipliée et hybridée dès la fin du XVIII° siècle. Les rosiers sauvages ou botaniques sont recueillis dans leurs régions d'origine. Les premiers rosiéristes s'installent autour de Paris et Lyon. Des dynasties d'obtenteurs voient le jour : Laffay, Ducher, Guillot, Laperrière, Meilland, Noisette, Cochet jardinier d'Antoine de Bougainville, Vibert dont le prédecesseur Descemet, chargé de l'entretien du jardin des Apothicaires, rue de l'arbalète, charge héritée de son père, et jardinier de Monsieur, frère du roi, est considéré comme le premier obtenteur de roses, Jean Liaubaud... Car les rosiéristes ne sont pas de simples pépiniéristes, il font naitre de nouvelles variétés de roses.

Rose7

Marie-Josèphe Rose de Tascher de la Pagerie, vous aurez reconnu Joséphine de Beauharnais (du nom de son premier époux) adorait les roses et envoyait les botanistes par le monde pour enrichir sa collection de la Malmaison. Au point que le pépiniériste John Kennedy traversait la Manche en plein blocus pour lui fournir ses arbustes préférés.

Rose8

Elle contribua de manière décisive à la fortune des rosiéristes lyonnais et la création de la Roseraie de Lyon par un don issu de sa collection en 1805.

En 1899, Jules Gravereaux créait à l'Hay-les-Roses, la première roseraie "classique" devenue depuis la Roseraie du Val-de-Marne.

En 1867, Jean-Baptiste Guillot obtient le premier "Hybride de thé" : "La France", hybride de thé car né de roses de Chine, voyageant avec le thé de même provenance vers nos pays. Cette obtention marque l'avènement des roses dites modernes, rosiers à grandes fleurs, floribunda, rosiers anglais...Qui se distinguent de leurs ancêtres, roses dites anciennes, galliques, centifolia, mousseuses, bourbons, damas...nées ou découvertes avant 1867.

Aujourd'hui encore, nombre d'amoureux des roses se consacrent à la création de nouvelles variétés plus saines, plus solides...Comme Meilland, Kordes, Tantau, Delbard, Lens, Warren Millington, Sauvageot, Orard, Jean-Lin Lebrun, Jérôme Rateau, Daniel Schmitz, et le regretté André Eve que j'avais eu le plaisir de rencontrer au Rivau et dont l'oeuvre se poursuit dans son jardin de Pithiviers et à Chamerolles.

Rose9

Je suis tombée en amour pour les roses anciennes dès que j'ai eu mon propre jardin, mais n'ai cependant pas encore eu l'occasion de visiter un jardin ou une roseraie qui leur soit entièrement dédié. Je songe à combler cette lacune en allant l'an prochain à Doué-la-Fontaine et Chédigny. Puis un jour peut-être Bagatelle, Fontaine-Chaalis, la Roseraie de Berty, Chamerolles...

Plaisir des yeux, plaisir du nez, ce sont principalement les roses de Damas et les centifolia, si bien portraiturées par Redouté que l'on utilise en parfumerie. Depuis près de 1500 ans ! Ce que je préfère en la matière est de plonger mon nez au coeur de mes roses après l'averse quand le soleil les rassérene tout juste...Quel bonheur !

En parlant de bonheur, un aperçu des notes roses de la décoration  des salles et tables du mariage de ma filleule chérie. Les arrangements floraux sont l'oeuvre de son amie Apolline. les déco ont été fabriquées par les mariés aidés de leur entourage, le tout installé avec l'aide des cousins-cousines. Enormément d'amour dans tout ça dont la rose symbolise toutes les nuances selon la couleur, le nombre que l'on en offre à l'élu (e) de son coeur !

Rose3

Rose4

Je vous quitte avec ces mots, on ne peut plus pertinents de Pierre Dac : "Si la matière grise était plus rose, le monde aurait moins d'idées noires".

Rose10

Thème du prochain défi à découvrir chez Mamylor, participant(e)s au défi chez Passiflore.

Belle et rose journée.