Février a tracé son chemin dans le jardin.

PHOTOfunSTUDIO1

Inspirée par Maryse, j'allais à sa rencontre, passés givre et gelées, pour y dénicher

PHOTOfunSTUDIO

de ces trésors vers lesquels il faut se pencher, tout près, pour les admirer.

PHOTOfunSTUDIO3

 

PHOTOfunSTUDIO2

 

PHOTOfunSTUDIO5

 

PHOTOfunSTUDIO8

D'autres découvertes suivirent.

PHOTOfunSTUDIO12

 

PHOTOfunSTUDIO22

Qui, sans être des surprises, me ravirent. Comblant, pour certaines, des semaines d'attente.

PHOTOfunSTUDIO15

 

PHOTOfunSTUDIO23

Et d'autres que moi.

PHOTOfunSTUDIO16

 

PHOTOfunSTUDIO19

Suscitant de nouvelles attentes et espoirs.

PHOTOfunSTUDIO28

Chaque jour, chaque rayon de soleil dévoilait de nouvelles feuilles, éveillait de nouvelles plantes.

Trois arbustes à présent se disputent pour attirer l'attention sur eux, et je pense qu'ils le méritent amplement.

La viorne de Bodnant qui m'a tant fait languir.

PHOTOfunSTUDIO20

 

PHOTOfunSTUDIO21

Le lonicera fragrantissima, si vaporeux, dont le parfum me chavire quand le vent et la pluie cessent.

PHOTOfunSTUDIO25

 

PHOTOfunSTUDIO24

Enfin le dernier arrivé de ce trio de charme, le forsythia blanc, abéliophyllum disticum.

Avec ses petits boutons paraissant tout grillés, j'avais craint de planter un arbuste moribond.

PHOTOfunSTUDIO26

Vous dire à quel point je suis heureuse de l'avoir tout de même installé dans les règles de l'art...

Même si Mars s'annonce sous des auspices autrement chaotiques, je pourrai, tant que le vent ne leur arrache pas toutes leurs corolles, en profiter depuis les fenêtres de la maison.

Mais je suis bien prête à parier qu'il nous donnera lui aussi de multiples occasions de nous réjouir et apprécier nos jardins, balcons, fenêtres. Et ceux des autres.

Belle fin de journée.