Hiver ou printemps, beau ou mauvais temps ? Entre les deux, mars balance mais le mouvement est amorcé.

PHOTOfunSTUDIO47

Fin février, je profitais de cette vue "sur viorne" depuis mon fauteuil favori. Après le passage des intempéries du week-end dernier, la douceur et le soleil retrouvés, le jardin m'appelait.

PHOTOfunSTUDIO50

La viorne pomponnait à qui mieux mieux, tandis que l'hellébore déployait ses tutus pleins de frous-frous. Un tel élan suscitait l'émulation.

PHOTOfunSTUDIO48

Chez les violettes, dont je finis par constater qu'elles offrent à elles toutes, un camaïeu délicat.

PHOTOfunSTUDIO54

Chez les primevères, si jolies alors qu'elles ne sont pas encore à leur apogée.

PHOTOfunSTUDIO55

Elles s'entendent à composer des scènes charmantes quelles que soient leurs compagnes.

PHOTOfunSTUDIO56

De jour en jour de nouvelles plantes les rejoignent. Euphorbes, stachys laineux, pulmonaire...Des bulbes aussi, tulipes, aulx...En enlevant les feuilles mortes qui les ont protégé pendant l'hiver, je constate que les petits cyclamens ont gagné du terrain.

PHOTOfunSTUDIO65

Campanules, asters, géranium vivaces se manifestent également.

PHOTOfunSTUDIO62

Au-dessus de leur tête, on s'active aussi, viorne plicata, physocarpus, rosiers débourrent.

PHOTOfunSTUDIO51

Mais surtout le délicieux cerisier japonais 'Kojo-No-Mai".

PHOTOfunSTUDIO52

Le pied fiché dans les glaïeuls, sur fond de campanules, une ode au printemps !

PHOTOfunSTUDIO53

Du côté de "Ré", le nandina tient toujours la vedette.

PHOTOfunSTUDIO57

Ce n'est pas du côté végétal qu'il faut chercher la nouveauté.

PHOTOfunSTUDIO58

Mon fils a commencé à concrétiser mon rêve d'arches pour la glycine. Maintenant, elle peut pousser !

PHOTOfunSTUDIO60

Derrière "Lune", l'autre progrès technique de ce début de mois : le composteur.

PHOTOfunSTUDIO67

Sans fleurs, à l'exception des muscaris, ce petit massif prend couleur par ses feuillages. Et ce n'est qu'un début.

PHOTOfunSTUDIO59

Au fond du jardin, l'abeliophyllum s'est fait entièrement déshabiller par les bourrasques furieuses qui l'ont secoué. Le sambucus et les vivaces qui l'accompagnent vont bientôt le relayer.

PHOTOfunSTUDIO61

Au pied du cerisier, c'est la giroflée qui se montre toute guillerette.

PHOTOfunSTUDIO68

Dans "l'allée des lierres", l'euphorbe de Carine, en pleine forme, prépare une première fleur.

PHOTOfunSTUDIO69

Très étonnée, je découvre que le carex de l'entonnoir de barrique est plein d'épis.

PHOTOfunSTUDIO70

Chez "yin", floraisons imminentes.

PHOTOfunSTUDIO76

Chez "yang", l'hellébore argutifolius reste reine.

PHOTOfunSTUDIO71

Sous la fenêtre de la cuisine, ciboulette et persil ont passé l'hiver douilletement, les myosotis se sont ressemés à l'envi.

PHOTOfunSTUDIO66

Le lonicera est toujours plus fleuri et parfumé.

PHOTOfunSTUDIO63

Dans la haie, les forsythias fleurissent mais c'est la spirée thunbergii qui fait mon bonheur.

PHOTOfunSTUDIO64

Des étoiles plein les mirettes !

PHOTOfunSTUDIO77

L'hellébore se cache, peut-être pour échapper aux têtes chercheuses des petites euphorbes.

PHOTOfunSTUDIO74

Un pari ! Je teste deux sanguisorbes à qui je ne suis pas sûre que les conditions de vie offertes par le jardin conviennent. 'Pink Tanna' pour le grand massif, tenuifolia Alba pour "l'allée des lierres".

PHOTOfunSTUDIO72

En attendant de savoir s'il réussira, quelques bonnes surprises déjà. Quand j'ai planté mon cornus 'Ivory Halo' je l'ai raccourci et j'ai mis en terre les tiges coupées autour d'un lierre. Elles sont toutes en train de développer des feuilles. Si les racines suivent, j'aurai plein de petits cornouillers !

PHOTOfunSTUDIO73

Là, ce sont des fritillaires, plantées il y a deux ou trois ans, que je croyais disparues, et qui tout à coup, apparaissent.

PHOTOfunSTUDIO75

Enfin, je découvre trois feuilles sur mon lilas microphylla que je pensais être fichu !

En voilà un beau début de presque printemps ! Vivement la suite.

PHOTOfunSTUDIO79

Il me faudra toutefois être vigilante et sévir car des centaines et des centaines de graines de l'érable voisin, portées par le vent dominant, commencent à germer ; auxquelles s'ajoutent celles des lauriers-palmes à présent exposées à la lumière.

Suite des aventures du jardin de la chineuse dans une paire de semaine,  le temps de laisser le printemps éclore au calendrier.

Belle semaine.