Vaste thème proposé par Passiflore pour ce rendez-vous du 20.

Images pour bricoler2

Instantanément m'est venue à l'esprit cette expression, entendue à ce jour une seule fois, "Il en était bleu". J'avais été saisie par cette façon de dire en un mot un amour fou !

Bien sûr, j'ai eu en tête ces "mots bleus que l'on dit avec les yeux...", cette douceur qui n'exclut pas bleus à l'âme ou au corps, blues et hématomes...

Qui parfois venaient d'un choc reçu d'un "Petit bleu", ces pneumatiques disparus dans la préhistoire des modes de communication. Certains "rêves bleus" ne sont pas si gais d'ailleurs si l'on en croit la chanson de Sacha Distel pour Piaf, et le Bleu Horizon s'est avéré largement aussi mortel que le rouge Garance précédent. Peut-être, sans doute, trop de bleus dans ces troupes...dont la mémoire se célèbre à grand renfort de bleuets.

Le bleu, s'il a pris corps dans le langage est avant tout une couleur. Une des trois couleurs primaires qui a mis longtemps à gagner son intemporelle faveur contrairement à ce que l'on imagine.

Difficile à fabriquer, cette couleur est peu employée et a même mauvaise réputation dans certains pays jusqu'à ce que l'évolution des idées religieuses fasse virer le ciel, noir, blanc, rouge ou doré au bleu, ciel où habite la Vierge dont le manteau se pare d'azur. Il faut de la lumière et de la clarté, le bleu vient aux vitraux et aux peintures, et le changement ne se fait pas sans querelles et oppositions. Mais de Saint-Denis en 1130, au Mans puis à Vendôme et Chartres, sa progression est irrésistible.

Les rois de France s'emparent de la couleur symbolique à leur tour, Philippe Auguste puis Saint-Louis, et seront bientôt imités par les seigneurs. Cependant la couleur blanche reste l'apanage de la royauté et des monarchistes tandis que le bleu tombe du côté des révolutionnaires et de la république. Revanche des cols bleus et bleus de travail, avant l'heure ? Suprématie du réaliste blue jean sur le bleu romantique dont le XVIII° a fait sa couleur préférée ? N'était-il pas romantique aussi ce jean de James Dean dans la fureur de vivre ?

Images pour bricoler4

Images pour bricoler

Pratique et mis à toutes les sauces, ce bleu jean populaire voisine dans l'habillement avec des collègues réputés plus chics, comme le bleu marine que j'ai porté sans enthousiasme sous forme d'uniforme scolaire les jours de remises de prix et de diplômes, et que j'apprécie désormais pour sa sobriété. Et que dire de la profondeur d'un bleu nuit qui se pose sur un smoking d'Yves Saint-Laurent ? Qu'il ne figure pas dans ma garde-robe mais me mène à ce bleu majorelle si évocateur du Sud, de chaleur...Un comble pour une couleur "froide".

Images pour bricoler3

Images pour bricoler1

cette illustration et les 4 précédentes sont issues du net

Dans l'art comme dans la vie, j'ai une préférence pour les tons nuancés et peu d'attrait pour les couleurs saturées comme le Bleu Klein ou le bleu électrique. J'apprécie les bleus paon et bleus canards qui ont fait un joli retour dans la décoration.

Le Rivau 12-08

J'ai un disque bleu dans la voiture pour profiter des stationnements en zone bleue et fais en sorte que ma carte bleue, elle, ne passe pas en "zone rouge". Je ne suis pas un cordon bleu et préfère la cuisson des viandes à point plutôt que bleue, n'aime guère les fromages de la famille du roquefort et autres bleus à moins que ce ne soit en sauce.

Les bleus qui me comblent appartiennent à la nature, air et eau, Grande Bleue ou ciel azuré, larges inflorescences ou minuscules corolles, là tous me plaisent.

PHOTOfunSTUDIO395

mimizan 05

 

Du bleu ?

  

Du bleu ? J'en ai plein mon enfance

Où fleurissaient des champs immenses

De lin.

Du bleu ? J'en ai dans ma rivière

Où je trempais , dans la lumière ,

Mes mains.

 

 J'ai aussi du bleu de bleuets

Mûri au creux chaud de juillet

De lune,

Du bleu de fable et de faisan

Que l'on allait cueillir sans

Fortune.

 

Du bleu de ciel et d'ancolie,

j'en ai l'âme toute remplie

Aussi,

Et , débordant de tous mes coffres,

Du bleu de Chat botté que j'offre

Ici.

 

Mais mon bleu le plus délectable,

Autour du pain bis sur la table,

Luisait

Lorsque, pour nos humbles agapes,

Ma mère déployait la nappe

De mai.

Maurice Carême

2001

Candes 12-07

 

Je vous souhaite beaucoup de plaisir à découvrir les élucubrations des autres défieurs dont la liste se trouve chez PassifloreMamylor nous donnera le thème du défi de juin auquel vous êtes tous et toutes invités à participer. 

Très bon week-end