Vonnette nous propose pour ce 20 août de nous retrouver autour de nos lectures.

J'ai su lire dès mes premiers mois d'école à 5 ans et je n'ai plus arrêté. J'aime l'odeur de l'encre et du papier, le contact des pages, leur bruit quand on les tourne, leur poids dans ma main. Après les albums du Père Castor et compagnie, j'ai zappé la bibliothèque rose pour la rouge et or, survolé quelques bibliothèques vertes et vite trouvé mon bonheur dans des lectures plus consistantes. L'année de sixième, j'ai lu l'intégralité de la bibliothèque du collège chez les Ursulines où je suivais les cours, alors que je n'aurais dû avoir accès qu'au rayon 6°. Les 5°, 4°, 3° y sont passés. Dans le même temps j'ai attaqué la bibliothèque des mes parents, classiques de la littérature reliés, l'histoire de France d'André Castelot, en je ne sais plus combien de volumes...Tout y est passé. Une bonne partie de l'argent gagné en cours ou baby-sitting s'est transformé en livres de poche...Je lis comme je respire !

Mes journées commencent immuablement par un petit déj-lecture. Je suis seule à ce moment et en profite pleinement. Je ne lis que seule ou dans les transports en commun. A moins qu'il ne s'agisse de magazines. Qui en général, concernent la déco ou le jardinage et accompagnent le café du début d'après-midi.

Je n'ai pas vraiment d'auteur ou de style de prédilection, je demande juste une bonne qualité d'écriture et si possible de l'inventivité. Mais une réelle inclinaison pour les polars à consonnance sociétale, et j'ai lu pratiquement tous les ouvrages d'Elizabeth George, Michael Connelly, et Henning Mankel.J'apprécie les classiques, les romans, les policiers, thrillers, biographies, récits, théatre, poésies mais goûte peu la science-fiction qui présente souvent des réalités alternatives ou un futur bien trop moche pour que cela  me convienne.

Je lis des auteurs français, anglais, américains, quelques russes, des nordiques avec la montée des auteurs de polars des pays froids, et d'un tas d'autres pays que j'apprends à connaitre par le regard des écrivains. Périodiquement, je passe un long et exquis moment à choisir des ouvrages au rayon littérature étrangère.

J'ai besoin de garder les livres que je lis, presque tous, aussi ne suis-je toujours pas inscrite à la médiathèque, n'envisage pas l'achat d'une liseuse et n'achète pratiquement que des formats poche pour pouvoir les caser plus facilement dans les bibliothèques de la maison.

"Le rouge et le noir", "Le grand Meaulnes" continuent à me faire rêver. "Germinal" a forgé ma conscience sociale, les vers de Prévert me comblent, Rimbaud m'enchante. J'ai lu pratiquement tous les romans de Michel Déon et adoré le "taxi mauve", navigué avec bonheur entre Zola,Flaubert et Maupassant. Calé sur Robinson Crusoé et pas encore pris mon élan pour Proust. J'arrête là car mon billet ne partira pas aujourd'hui.

Quelques photos de livres de la maison, on en trouve un peu partout.

PHOTOfunSTUDIO620

A côté de mon bureau, un rayon de classiques, un rayon de livres concernant le jardin, un rayon de livres sur les loisirs que j'apprécie et la région. Dans le salon, la petite bibliothèque avec mes dico, encyclopédies...poésie, langage, histoire, arts, nature se partagent les étagères. Dans le guéridon, mon dictionnaire historique offert par mes enfants à Noël.

PHOTOfunSTUDIO621

Dans le séjour, des magazines et mes "livres de chevet" depuis que ma fille est en Australie. Dans la cuisine, la moitié des lectures des derniers mois qui attend que je vous fasse une petite chronique avant d'être rangée.

PHOTOfunSTUDIO622

Dans le bureau-chambre d'amis, une première étagère de poches variés classés par ordre alphabétique, pas par maniaquerie mais pour les retrouver plus facilement car ils sont nombreux. Puis toute une série de classiques pour enfants et adolescents appartenant à mon mari. Dans le casier à clapets les bouquins en attente de lecture.

PHOTOfunSTUDIO623

Sur le palier deux bibliothèques de poches en tous genres.

PHOTOfunSTUDIO624

Dans la chambre, un trio sur le jardin, le plus gros reste à lire, celui sur les jardins de Russel Page. Je ne lis jamais au lit, mon dos et le fait que mon mari dorme avant moi m'en empêchent.

PHOTOfunSTUDIO618

Les deux derniers livres achetés après une nouvelle visite à Azay. J'ai déjà plusieurs dictionnaires à propos de l'histoire mais celui-ci est un abrégé qui permet de trouver rapidement les grands dates, figures et évènements, c'est un fil conducteur. Celui de l'archi peut-être emmené en balade pour un décryptage au fil des rues et bâtiments.

PHOTOfunSTUDIO625

Mes lectures du moment.

Liste des participants au défi chez Vonnette, thème du prochain chez Marie-Paule, auquel vous pourrez participer si le coeru vous en dit.

Beau dimanche