Journées Passiflore 10-14-1041

Un beau jour de printemps, je reçois un mail de Passiflore. Nous correspondons depuis des années et relevons de concert avec une fine équipe les défis du 20, faisons le point sur nos en-cours le 10... Le mail est intitulé "invitation". Est-ce possible ? J'ouvre le message le coeur battant...Et oui, Passi l'a fait ! Elle nous invite à fêter avec elle les 10 ans de son blog en nous rencontrant à Strasbourg.

C'est irréel, inattendu et merveilleux. Alors bien sûr c'est oui, mille fois oui. Reste à caler une date car certaines de nos retraitées sont très occupées. Puis nous parvient un programme plus qu'alléchant. Les choses se précisent, les modalités pratiques se mettent en place, l'impatience nous gagne.

La route est longue depuis Chinon. Marie-Paule me propose de la rejoindre chez elle mardi. Le lendemain son époux nous déposera au Mans où nous retrouverons Maryline et son époux qui ont la gentillesse de nous amener à bon port. Depuis longtemps nous voulions nous voir mais nous n'avions pas encore réussi à concrétiser cette envie, un rendez-vous prévu avait capoté à la dernière minute. Enfin, nous y étions.

Journées Passiflore 10-14-1040

Je découvre donc la maison et le jardin de Dame Uranie ainsi que la fabuleuse collection de bonsaïs de son époux, qu'il façonne lui-même. Côté collection Marie-Paule n'est pas en reste entre ses oeufs décorés, ses wakouwa, ses dés, ses cousettes, ses tricotins...Voyez son blog.

Journées Passiflore 10-14-10

Mercredi matin, Maryline et son époux nous rejoignent et nous faisons connaissance. Maryline et Marie-Paule se sont déjà rencontrées. Pour moi c'est une première. Le long trajet nous permet d'apprécier leur trè agréable compagnie. Mercredi, en fin d 'après-midi, nous atteignons notre but et sommes accueillis par nos hôtes charmants que nous ne connaissions Marie-Paule et moi que virtuellement. Par contre avec Maryline et son mari, les liens d'amitié sont anciens et solides. Premiers contacts chargés de rires et d'émotion !

Après un succulent diner et la découverte de certain pinot gris très enthousiasmant, il est temps de regagner l'hôtel, une belle et grande journée nous attend, et de nouvelles copines à rencontrer.

Nous sommes logés à Entzheim dans une superbe maison ancienne et typique avec sa cour et son arrière-cour qui déploient les bâtiments en arrière de la rue. Les chambres sont modernes et très agréables, le personnel aux petits soins. Une adresse que je vous recommande : l'hôtel du père Benoît. Et le village vaut la balade.

Le lendemain, nous filons chez Claude et son HDM rencontrer les deux matinales : Mamylor et Soène. A nouveau, c'est la ronde des rires et des embrassades.

Journées Passiflore 10-14-1043

Nous reprenons nos esprits et nous retrouvons devant le musée d'art moderne pour une visite guidée de Strasbourg, juste pour notre petit groupe. Moment passionnant. Nous apprenons plein de choses dans un cadre magnifique.

Journées Passiflore 10-14-101

Journées Passiflore 10-14-103

Journées Passiflore 10-14-102

Notre promenade se concentre sur la Petite France, le long des bras de l'Ill où nous découvrons les quartiers respectifs des moulins, tanneurs et pêcheurs.

Journées Passiflore 10-14-104

Journées Passiflore 10-14-105

Regardez bien sous le pont. Vous voyez le mécanisme ? Le pont pivote afin de laisser le passage aux bateaux.

Journées Passiflore 10-14-106

Journées Passiflore 10-14-107

Beaucoup de géraniums somptueux mais aussi d'autres végétaux et décorations. Les habitants mettent en valeur leur patrimoine.

Journées Passiflore 10-14-108

L'église protestante Saint-Thomas. En face un joli bâtiment avec un de ces oriels typiques, suspendu à l'angle de la maison.

Journées Passiflore 10-14-109

Les toits sont percés de colombiers.

Journées Passiflore 10-14-1010

Nous arrivons place Gutenberg. Le socle de la statue représente des célébrités de chaque région du monde.

Journées Passiflore 10-14-1011

Face à l'inventeur, dominant l'espace, voici la cathédrale.

Journées Passiflore 10-14-1012

Tant de décorum et de travail m'ahurissent. Je songe à tous ces gens qui ont mis leur vie au service de sa construction, il faut tout un peuple pour porter une pareille nef.

Journées Passiflore 10-14-1013

Journées Passiflore 10-14-1014

Journées Passiflore 10-14-1015

Journées Passiflore 10-14-1016

Les yeux éblouis, la tête pleine, il est temps de songer à se restaurer. Nos GO de choc ont réservé un petit salon dans une des plus anciennes maisons de la ville à l'angle de la cathédrale. Nous y savourons une choucroute d'une grande finesse accompagnée pour ma part des trois poissons. Un délice !

Journées Passiflore 10-14-1017

Moment délicat : Mamylor doit déjà nous quitter, c'est la période des concerts pour les chorales. Bientôt les 2000. Après des au-revoirs répétés, nous finissons par nous séparer.

Nous reprenons nos déambulations pour gagner le port d'attache des bateaux touristiques.

Journées Passiflore 10-14-1018

Journées Passiflore 10-14-1019

La visite commence par une sombre histoire de condamnés trempés dans l'eau mais se poursuit au fil de l'eau et des siècles jusqu'aux institutions européennes.

Journées Passiflore 10-14-1020

Journées Passiflore 10-14-1021

Journées Passiflore 10-14-1022

Journées Passiflore 10-14-1023

Revenus sur la terre ferme nous découvrons l'intérieur de la cathédrale, moins ostentatoire qu'on aurait pu l'imaginer.

Journées Passiflore 10-14-1024

Journées Passiflore 10-14-1025

On photographie, on se photographie...Entre rires, papotages et découvertes, la journée s'est écoulée. Nous retournons diner tous ensemble à l'hôtel.

Journées Passiflore 10-14-1026

Le lendemain un soleil radieux nous accompagne sur la route des vins. Claude nous a dit qu'un proverbe raconte si je ne me trompe pas que ce sont les petits anges qui font  ce beau temps, ils ont certainement des accointances avec eux. Le paysage est rutilant sous la lumière qui se déverse à flots, la vigne brille de tous ses ors.

Journées Passiflore 10-14-1027

Monsieur Passiflore est au volant et aux petits soins avec notre équipe multipliant les arrêts pour nous ravitailler en bretzels, nous faire découvrir ces superbes villages fortifiés qui ont conservés ces grandes portes de pierre sous lesquelles nous passons pour découvrir les maisons colorées. Ici, Bergheim.

Journées Passiflore 10-14-1028

Nous atteignons notre première destination : Riquewihr.

Journées Passiflore 10-14-1029

Une merveille ce village !

Journées Passiflore 10-14-1030

C'est dans cette jolie maison bleue que nous déjeunerons d'une cuisine traditionnelle, familiale et copieuse !

Journées Passiflore 10-14-1031

Journées Passiflore 10-14-1032

Rien de tel qu'une balade en petit train pour se reposer les gambettes et faire une pause en beauté.

Journées Passiflore 10-14-1033

Journées Passiflore 10-14-1034

Journées Passiflore 10-14-1035

Nous reprenons la route. Un petit crochet à la chapelle Saint-Sébastien et son ossuaire. Rien de triste là dedans, nous connaissons suffisamment notre condition pour savoir prendre la vie par tous ses bons côtés : la preuve en est, nous sommes ici. La suite de la journée le montrera.

Journées Passiflore 10-14-1036

Panorama depuis Itterswiller.

Journées Passiflore 10-14-1037

Journées Passiflore 10-14-1038

Un dernier bout de route joyeuse pour gagner Andlau et le Domaine des Marroniers où nous attend Madame Wach. Nous avons la chance de visiter la cave et voir le circuit complet du vin aux bouteilles que nous allons déguster ici, les vignes juste au-dessus. Pas moins de dix vins nous serons présentés, tous plus intéressants les uns que les autres, certains carrément emballants. J'ai sur le bout de la mémoire certain goût velours si proche du fruit...A tomber ! Et un beau souvenir de l'accueil qui nous a été fait.

Comme nous n'avions pas été encore assez gâtés par nos hôtes, Michel a jugé bon de nous offrir un souvenir supplémentaire. Que je laisse reposer et attend l'opportunité d'une aussi bonne compagnie que la leur pour la déguster en pensant bien fort à eux.

Journées Passiflore 10-14-1039

Pas pris la photo assez vite, les bretzels ont déjà disparu et le kougloff sérieusement attaqué.

Je garde précieusement un joli sac lorrain fait main, des graines de radis, d'amitié ?, un stylo lyonnais et tous ces mots échangés, ces regards, cette affection qui nous a unis pendant ces jours si intenses.

On se sépare à gros regrets mais persuadés de se revoir.

Retour la tête dans les étoiles, ces journées vont illuminer les miennes très longtemps. C'est merveilleux de rencontrer des gens comme vous, Claude et HDM. Vous êtes les cadeaux de cet anniversaire inoubliable.

Journées Passiflore 10-14-1044

A se revoir sans attendre 10 ans !

Journées Passiflore 10-14-1042

Suivre les liens pour avoir des échos complémentaires chez les copines !

Très belle journée à tous et toutes