En octobre, feuilles et asters ont conjugués leurs talents pour en faire voir de toutes les couleurs au jardin de la chineuse.

PHOTOfunSTUDIO1064

Le fusain ailé a réussi à allumer ses flammèches écarlates.

PHOTOfunSTUDIO1070

Le rosier 'Thérèse Bugnet' se pare de somptueux orangés.

PHOTOfunSTUDIO1066

Et l'aster mauve aux mille petites étoiles vient soutenir les premiers fleuris.

PHOTOfunSTUDIO1069

PHOTOfunSTUDIO1067

Le bord de la rivière sèche arbore des semis bleus, d'où viennent-ils ?

PHOTOfunSTUDIO1072

Différents asters bleus vivent au jardin, la plupart sans carte de visite.

PHOTOfunSTUDIO1073

Je profite de leur épanouissement concomitant pour organiser un comparatif. Surprise ! S'ils sont proches, tous diffèrent. Celui du haut est légèrement plus clair que les trois suivants qui arborent une couleur identique même si cela ne parait pas sur la photo. Par contre, ces trois asters en question présentent chacun une taille et un nombre de pétales qui leur sont propres.

PHOTOfunSTUDIO1071

Dans le double massif Yin-Yang, les asters s'activent également pour animer l'espace. "Pink star" et bébé 2017 ont assuré la première partie.

PHOTOfunSTUDIO1074

Bébés un et deux 2018, leur ont emboité le pas. Aucun identique à l'autre, de plus un petit trois vient de se manifester. Son rose tendre est plus affirmé que celui de bébé deux, à peine perceptible ci-dessous mais si joli avec ses coeurs framboise.

PHOTOfunSTUDIO1075

Bébé un a, quant à lui, connu un développement fulgurant qui lui vaudra un déplacement vers l'allée des lierres afin qu'il y exprime sans entrave son potentiel.

PHOTOfunSTUDIO1076

Seule "Lady in black" a peiné sous le cornus.

PHOTOfunSTUDIO1084

Près d'eux la sauge "Amistad" prend enfin de l'ampleur.

PHOTOfunSTUDIO1081

"Blush Noisette" est fabuleux, si remontant et parfumé.

PHOTOfunSTUDIO1082

La sauge "Violette de Loire" en pleine refloraison, fait, comme ses voisins, le bonheur des butineurs.

PHOTOfunSTUDIO1083

Dans Lune, les tendres corolles de "Marie Pavié" se mêlent aux perles du callicarpa. L'adorable cordifolius "Ideal" se joint à eux. Ce petit bijou sait se faire désirer.

PHOTOfunSTUDIO1077

Dans l'allée des lierres, l'évènement tant espéré s'est produit. Les toutes premières anémones du Japon au jardin ont déployé leurs délicates corolles.

PHOTOfunSTUDIO1085

Côté haie, les arbustes continuent à pousser les couleurs, j'en suis à la fois étonnée et ravie.

PHOTOfunSTUDIO1078

PHOTOfunSTUDIO1079

Les quelques fleurettes sont celles de la sauge qui ne parait pas avoir gardé de séquelles de son séjour prolongé sous une imposante touffe de camomille.

PHOTOfunSTUDIO1080

Les asters de septembre abandonnent peu à peu la place aux derniers arrivants qui trouvent un écrin de choix dans l'éclat automnal des viornes, berbéris, rosiers, malus, physocarpus...

PHOTOfunSTUDIO1088

Les matinées s'embrument, les soirées fraichissent, la rosée désaltère le jardin.

PHOTOfunSTUDIO1089

Même Sibelius se remet de son malaise estival. Quelques rares averses émaillent le ciel venteux.

PHOTOfunSTUDIO1090

Les feuillages s'éclaircissent. Tout à coup l'hiver dégringole en grelons inopinés, flocons fondants. Le froid subit fige pour quelques jours le jardin.

PHOTOfunSTUDIO1091

L'automne pourtant n'a pas dit son dernier mot. Ni le jardin.

Belle semaine.