Une confortable nuit de sommeil et un petit déjeuner agréable à l'hôtel Robinson d'Auch (dont le personnel est aux petits soins pour ses clients), et nous étions prêts pour de nouvelles aventures.

Au menu de ce dimanche, fête des plantes à Ordan-Larroque et visite du jardin d'Entêoulet à Lasseube Propre.

Ordan-Larroque 14-10

Organisation au top, exposants choisis, cadre très agréable que ce joli village perché, beau soleil, tout est réuni pour que notre équipe de jardiniers en goguette y prenne plaisir. Nous nous dispersons, retrouvons, croisons durant cette jolie matinée. Puis nous regroupons pour déjeuner et faire route vers le mythique jardin d'Entêoulet.

Entêoulet 14-1017

Sa créatrice et jardinière, Renée Boy-Faget, que nous avons croisé à plusieurs reprises à Ordan-Larroque, charmante et infatigable, nous accueille chaleureusement.

Entêoulet 14-10

Déjà nous sommes happés par la beauté du lieu, l'espace grand ouvert sur les collines voisines dont la couleur dénudée rehausse celle des plantations.

Entêoulet 14-101

L'ampleur du souffle qui inspire ce jardin est pleinement perceptible, en parfait accord avec le puissant panorama environnant.

Entêoulet 14-102

Des massifs légèrement resserrés nous guident vers le Jardin Intime qui habille le côté terrasse de la maison.

Entêoulet 14-104

Entêoulet 14-103

Nous découvrons la richesse et la densité des plantations,

Entêoulet 14-105

le soin apporté à la décoration de chaque espace.

Entêoulet 14-106

Jamais en manque d'inspiration, Renée le dit elle-même, elle fourmille d'idées !

Entêoulet 14-107

Entêoulet 14-108

Entêoulet 14-109

Partout des accords de formes, teintes, textures, particulièrement réussis.

Entêoulet 14-1010

Entêoulet 14-1011

Entêoulet 14-1012

Une petite allée nous conduit au Jardin Méditerranéen.

Entêoulet 14-1013

Un rosier liane "Cedric Morris" de toute beauté surplombe le bassin. Imaginez-vous dompter un tel "monstre" ?

Entêoulet 14-1014

Entêoulet 14-1015

En admirant les arbres superbes aux pieds ornés de vivaces nous cheminons vers le Petit Jardin.

Entêoulet 14-1016

Entêoulet 14-1018

Très attrayant, ce jardin aux forts accents italiens a, comme beaucoup, subi les méfaits de la pyrale. Renée s'emploie à dénicher les meilleures alternatives aux buis décimés.

Entêoulet 14-1019

Entêoulet 14-1020

Entêoulet 14-1021

Attention, magie ! Le jardin traverse la route !

Entêoulet 14-1022

Entêoulet 14-1023

Une bifurcation à l'entrée de la pergola nous offre l'accès au Jardin Sud.

Entêoulet 14-1024

Entêoulet 14-1025

Un passage gravillonné nous invite à traverser un énorme massif autour duquel nous avons baguenaudé à loisir comme autour de ses voisins.

Entêoulet 14-1026

Entêoulet 14-1027

Entêoulet 14-1028

Entêoulet 14-1029

Entêoulet 14-1030

Entêoulet 14-1031

Le vent forcit, le ciel se charge et se contracte. Nous tendons le dos et croisons les doigts. Pourvu que notre visite ne soit pas écourtée !

Entêoulet 14-1032

Entêoulet 14-1033

Entêoulet 14-1034

Entêoulet 14-1035

La luminosité des miscanthus reste intacte malgré la lumière incertaine.

Entêoulet 14-1037

Un abri de charme est prêt à nous accueillir si le ciel nous fait défaut.

Entêoulet 14-1038

Mais nous sommes irrésistiblement attirés par la mare que l'on aperçoit en contre-bas, derrière les arbres du Verger du Haut.

Entêoulet 14-1039

Entêoulet 14-1036

La voici cette mare, dont l'aspect si naturel cache le fait qu'elle n'a pas toujours existé.

Entêoulet 14-1040

Entêoulet 14-1041

Nous nous arrachons à ses charmes pour descendre vers le Jardin de Graminées.

Entêoulet 14-1042

Entêoulet 14-1043

Une échaappée splendide vers le village et son château du XI°en cours de restauration nous attend. L'arboretum ferme le jardin sans oblitérer la vue.

Entêoulet 14-1044

Entêoulet 14-1045

Dans ce jardin, l'art de mettre en scène les graminées est poussé à son plus haut.

Entêoulet 14-1046

C'est merveilleux de les voir épanouies, à leur summum.

Entêoulet 14-1047

Entêoulet 14-1048

Entêoulet 14-1049

Entêoulet 14-1050

Entêoulet 14-1051

Entêoulet 14-1052

Entêoulet 14-1053

Vite un coup d'oeil vers la vigne. Mais j'ai trop trainé dans le fabuleux jardin de graminées, le ciel est de plus en plus menaçant. Quelques photos souvenirs de notre équipe et de Renée.

Entêoulet 14-1054

Nous remontons la pergola et profitons d'un dernier regard sur le Jardin Sud.

Entêoulet 14-1055

Entêoulet 14-1056

Je ne verrai pas le potager. Zut ! Il faut que j'y retourne !

Quel talent dans l'art de la composition, quelle maitrise des masses et volumes ! Le jardin d'Entêoulet affiche une superbe unité d'esprit tout en présentant une énorme richesse variétale, Renée étant toujours à la recherche de nouvelles pépites végétales.

Travail et magie se mêlent intimement dans ce jardin qui comme sa jardinière touche profondément. Merci Renée d'ouvrir les portes de ton paradis, merci de ton bel accueil.

Il nous fallait cependant reprendre la route, quitter Ingrid et Joël, Maryse et J-L, le reste de l'équipe retournant en Gironde.

Notre week-end jouait les prolongations !

A tout de suite