De retour sous la pluie qui avait heureusement attendu la fin de nos visites pour se manifester, nous avons passé une douce soirée et excellente nuit chez notre camarade Rouge Cabane.

Le lundi matin, Françoise et Jean devaient retrouver leur beau jardin des violettes et leurs chambres d'hôtes.

Hélène tenait à me faire les honneurs de sa magnifique région dont l'histoire riche et ancienne a laissé de multiples traces. La sobriété de lignes des constructions qui ont traversé les siècles est d'une grande élégance. Villages, chapelles, châteaux sont superbes.

Chez Hélène et environs 15-1013

Chez Hélène et environs 15-1012

Chez Hélène et environs 15-1011

Il faisait nuit quand nous sommes rentrées et ce n'est que le lendemain matin que j'ai enfin pu explorer à loisir le jardin que j'avais brièvement arpenté la veille après une averse. Si je subodorai l'exploit, j'en mesurai à présent l'ampleur.

Hélène me racontait son jardin arraché d'abord aux énormes pierres du lieu dont elle a dû et su ensuite se faire d'encombrantes alliées. Même si elle manie la pioche en experte, il était plus sage, si pas plus facile, de travailler avec que contre. Comme si le terrain lui-même où la roche affleure à tout-va ne suffisait pas, d'anciennes constructions démolies ont été abandonnées sur place. Ainsi naquit au creux des arbres, un jardin parmi les pierres dôté de son propre jardin de pierres.

Chez Hélène et environs 15-10

Chez Hélène et environs 15-101

De tout ce minéral émergent des scènes d'une grande douceur, comme une envie de se lover dans ces beaux coussins végétaux douillets.

Chez Hélène et environs 15-102

De se poser sur la terrasse avec un bon bouquin et lever fréquemment les yeux pour admirer les hydrangeas somptueux.

Chez Hélène et environs 15-103

Se gâver des appétissantes odeurs des aromatiques. Y mettre les mains aussi.

Chez Hélène et environs 15-104

Se régaler du talent de la jardinière à animer l'espace par ses choix judicieux de feuillages juxtaposés.

Chez Hélène et environs 15-105

Chez Hélène et environs 15-106

Goûter l'étagement végétal harmonieux.

Chez Hélène et environs 15-107

Les moutonnements des uns,

Chez Hélène et environs 15-108

la liberté des autres.

Chez Hélène et environs 15-109

Se dire que ce jardin qui sort tout juste d'une interminable période sèche a bien de la chance d'avoir une telle jardinière.

Chez Hélène et environs 15-1010

Et surtout la remercier encore et encore pour son hospitalité, son sens aigu du partage, et ses boutures que je vous montrerai. Remercier aussi toute "l'équipe" chaleureuse et drôle qui a contribué au bonheur de ces journées.

Ainsi s'achève ce génial week-end girondo-gersois qui autour des jardins fut aussi l'objet de rencontres, bavardages, rires...

Belle semaine.