Quelle manière plus plaisante aurions-nous pu trouver pour changer d'année, qu'accepter l'invitation de Françoise et Jean à les retrouver dans leur beau Jardin des Violettes ?

Ainsi après avoir arpenté dans la brume le jardin de leurs amis de la Maison Pervenche, que je remercie pour leur chaleureux accueil,

PHOTOfunSTUDIO128

PHOTOfunSTUDIO130

PHOTOfunSTUDIO131

nous être régalés des plats délicieux, jeux et charades concoctés par les uns et les autres, merci les amis, avoir échangé moultes embrassades, souhaits et cadeaux, dormi comme des loirs, ce fut un bonheur d'ouvrir les yeux ce premier jour de l'année sur le jardin de nos hôtes.

PHOTOfunSTUDIO132

La matinée nous vit déambuler dans le jardin, admirant la belle présence variée des persistants,

PHOTOfunSTUDIO133

les jeux des couleurs se répondant,

PHOTOfunSTUDIO134

la grace des silhouettes libres,

PHOTOfunSTUDIO135

PHOTOfunSTUDIO136

la subtilité des pleins et déliés,

PHOTOfunSTUDIO137

les respirations,

PHOTOfunSTUDIO138

les rythmes et dénivellés,

PHOTOfunSTUDIO139

les notes vives semées avec justesse.

PHOTOfunSTUDIO140

Il fallait un attrait puissant pour nous arracher au jardin, ce ne pouvait qu'en être un autre.

La Mansonière.

PHOTOfunSTUDIO141

Ayant eu le plaisir d'apprécier le jardin au printemps, j'étais impatiente de le découvrir en habits d'hiver.

PHOTOfunSTUDIO142

Dès l'entrée, j'étais touchée par la magie des invisibles, mousses, lierres, lichens, racines, rendus à la vie par l'effacement des floraisons.

PHOTOfunSTUDIO143

Séduite par l'ampleur majestueuse des ramures

PHOTOfunSTUDIO144

émue par la beauté dépouillée des structures ourlées de brume.

PHOTOfunSTUDIO145

Emballée par la beauté des jeux de formes, taillées et libres si justement associées, entre élan des silhouettes nues et plénitude des feuillages, 

PHOTOfunSTUDIO146

ombres et lumières portées des frondaisons persistantes,

PHOTOfunSTUDIO147

la douceur évanescente des objets et végétaux se soumettant aux éléments,

PHOTOfunSTUDIO148

les éclats de couleur intenses sous le ciel en berne.

PHOTOfunSTUDIO149

PHOTOfunSTUDIO150

Le jardin dans son écrin de brouillard invoquait des jours anciens, robes longues glissant le long des massifs,

PHOTOfunSTUDIO151

masques se faufilant sous les pergolas,

PHOTOfunSTUDIO152

un monde clos d'une infinie poésie que la pluie protégeait.

PHOTOfunSTUDIO153

PHOTOfunSTUDIO154

Quel bel accueil nous firent en ce premier jour de l'an, le jardin et ses créateurs. Merci à vous, Michèle et Philippe Manson pour ce superbe moment avec vous.

Merci à toi, Françoise d'avoir eu cette magnifique idée de nous faire goûter aux charmes certains des jardins en hiver.

A tous qui passez ici, merci et tous mes voeux.

PHOTOfunSTUDIO155