L'édition 2019 du Festival International des Jardins de Chaumont-sur-Loire, réunissait les créateurs de tous métiers et tous horizons autour du thème "Jardins de Paradis".

Nous désignons volontiers les jardins que nous aimons comme des paradis, mais qu'entendons nous au juste, qu'y voyons-nous, ressentons-nous ? S'agit-il du corps de l'âme ou de l'esprit ? Quel parcours nous y mène ? Quel cheminement ? Le connaissons-nous avant notre naissance, après notre mort, ou sur cette terre ? Le paradis est-il simple, ludique, mystérieux ? Est-il sobre, apaisant, déroutant ? Ses représentations terrestres vont-elles comme la société, comme les pratiques des jardiniers, comme leurs aspirations, évoluer ? Nos jardins pourront-ils être encore des paradis ? Satisfaction des sens, réalisation des désirs, élévation de l'âme, philosophie, spiritualité, religion, le paradis est à la jonction de tout ce qui fait l'être et le jardinier.

Du paradis persan au 2.0, de l'infini à la plénitude des sens, un florilège des versions que ces jardins proposent.

PHOTOfunSTUDIO226

Agapé, carte verte de Pierre-Alexandre Risser évoque l"amour sous toutes ses formes.

PHOTOfunSTUDIO227

Agapé

PHOTOfunSTUDIO228

Agapé

PHOTOfunSTUDIO229

Mirage, paradis oriental, tapis persan

PHOTOfunSTUDIO231

Le jardin qui chante, où l'on peut goûter paix et harmonie, allongés au milieu des arbres en écoutant les chants des oiseaux.

PHOTOfunSTUDIO232

Tous les strelizias vont au paradis. Le ciel est un paradis enfantin qui descend jusqu'à terre et s'emplit de fleurs extraordinaires.

PHOTOfunSTUDIO233

Eden. Un parcours initiatique même à l'arbre de la connaissance, connaissance du bien et du mal, connaissance de soi-même.

PHOTOfunSTUDIO235

Eden

PHOTOfunSTUDIO236

Voyage vers un paradis tropical. Comme la crosse d'une fougère se déploie, ce jardin évoque un renaissance, et dans son exotisme l'amour et la fertilité.

PHOTOfunSTUDIO237

Le paradis de la pie. Celui qu'on se crée ici en accueillant tous les beaux instants du présent.

PHOTOfunSTUDIO238

Cultivons notre paradis. Qui se trouve dans le quotidien et pas nécessairement dans l'extra-ordinaire.

PHOTOfunSTUDIO239

Jardin suspendu 2.0. Moderne version des jardins de Babylone qui entend remettre le végétal au coeur des villes.

PHOTOfunSTUDIO240

Le jardin de sous-bois. Ce jardin pérenne, organisé autour de son arbre de vie, change de couleur à chaque saison.

PHOTOfunSTUDIO241

20 portes. Comme autant de conceptions du paradis, chacun ayant la sienne.

PHOTOfunSTUDIO242

20 portes

PHOTOfunSTUDIO243

20 portes

Au sortir du Festival quelques pistes se dessinent. Le paradis est multiple, inspiré, luxuriant, foisonnant, onirique, intime, fragile et personnel.

Belle fin de semaine.