Quelle bonne idée a eu Passiflore de nous proposer pour thème aujourd'hui : deux poètes.

 

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est logo-defi-du-20-22.jpg

Je viens de passer des heures délicieuses à baguenauder dans mes bouquins, retrouver souvenirs et SENSATION.

"Par les soirs bleus d'été, j'irai dans les sentiers,

Picoté par les blés, fouler l'herbe menue :

Rêveur, j'en sentirai la fraïcheur à mes pieds.

Je laisserai le vent baigner ma tête nue.

 

Je ne parlerai pas, je ne penserai rien :

Mais l'amour infini me montera dans l'âme,

Et j'irai loin, bien loin, comme un bohémien,

Par la nature, - heureux comme avec une femme."

Mars 1870 Arthur Rimbaud

Tant de modernité dans l'expression des sentiments, la vie déchainée, le destin fulgurant, l'éblouissante poésie aussi fugace que l'adolescence.

DSCN4391

SABLES MOUVANTS

Démons et merveilles

Vents et marées

Au loin déjà la mer s'est retirée

Et toi

Comme une algue doucement caressée par le vent

Dans les sables du lit tu remues en rêvant

Démons et merveilles

Vents  et marées

Au loin déjà la mer s'est retirée

Mais dans tes yeux entrouverts

Deux petites vagues sont restées

Démons et merveilles

Vents et marées

Deux petites vagues pour me noyer.

1945 "Paroles" Jacques Prévert.

La liberté absolue de ses vers m'enchante, comme ses histoires. Ses mots qui jouent de la réalité sans la farder. Ses scénarios et dialogues pour les films de Marcel Carné qui sont autant de pépites.

DSCN4395    DSCN4393

 

J'ai hâte de découvrir les élus de mes camarades de jeu. Les liens seront listés chez Claude, il suffira de les suivre.

Bon dimanche.