Juillet nous avait gâté déjà en nous offrant un bel été, chaud, sec et parfois meurtrier pour nos tendres plantes. Août s'empressa de lui emboiter le pas s'efforçant même de le surpasser. Il y parvint et le tuyau d'arrosage devint mon meilleur ami. Que je ne fréquentais toutefois qu'à doses modérées, tout le monde sachant qu'il ne faut pas abuser des bonnes choses !

Trêve de plaisanterie, les jardins de certains ou certaines d'entre vous ont beaucoup souffert et il ne me viendrait pas à l'idée de m'en moquer. Mon jardin a été conçu dès l'origine dans un souci d'économie d'arrosage faute d'effort suffisant du ciel et en raison d'une terre très drainante. Mes premières années ici m'ont apporté une sécheresse telle que j'envisageai la plantation de méditerranéennes quand gel et neige consécutifs l'hiver suivant me faisaient oublier l'intention. Me restait à sélectionner des végétaux supportant de -10°à 30° et quelques avec un minimum d'aide.

Je suis habituée à voir la pelouse en mode paillasson, les arbustes se délester de certaines branches, les feuilles tomber prématurément, les fleurs s'évanouir. Les années d'opulence sont d'autant plus appréciées mais les disettes d'eau moins ravageuses.

Alors quid du jardin de la chineuse en ce mois d'août ?

PHOTOfunSTUDIO948

La pelouse a peaufiné son aspect paillasson relevé fort opportunément de quelques jolies sauvageonnes.

PHOTOfunSTUDIO958

Les plantes ont pour la plupart cessé de fleurir. Mention spéciale pour les minces plumets du calamagrostis acutifolia "Overdam" dont les ondoiements me charment autant que sa sobriété.

Mais certaines faisaient de la résistance pour mon plus grand plaisir.

PHOTOfunSTUDIO950

Persicaire amplexicaule alba

PHOTOfunSTUDIO951

Persicaire "Red Dragon"

PHOTOfunSTUDIO952

Persicaire scoparium

PHOTOfunSTUDIO953

Persicaire spéciosum

Les persicaires dont les premières feuilles avaient grillé lors d'un coup de gel tardif se sont amplement rattrapées. Même si elles ne reçoivent pas encore l'ombre légère qu'elles sont en droit d'attendre, la couche épaisse de brf dans laquelle elles ont été plantées les protège probablement car je n'ai pas eu à les arroser fréquemment pour obtenir ce résultat. Même la dernière, éclat reçu de Maryse, plantée en juin se porte comme un charme !

La légère scoparia multiplie ses adorables fleurettes pour lesquelles je craque complètement et l'alba me fait doucement languir en prenant tout son temps, parfaitement indifférente à son récent déplacement.

Les sedums plus tardivement entrés en scène avancent leurs jolies têtes, heureux dans cette chaleur intense parfois.

PHOTOfunSTUDIO962

PHOTOfunSTUDIO963

Sedum ?, sedum spectabile "Carmen", sedum "José aubergine"

Quand nous nous absentâmes, la situation était délicate pour le jardin et j'appréhendais de devoir l'abandonner à son sort.

PHOTOfunSTUDIO961

Au retour, divine surprise !

PHOTOfunSTUDIO966

Le jardin enfin abreuvé en suffisance se portait comme un charme, certaines plantes en meilleure forme que je ne les avais vues depuis ces deux derniers mois.

Mes semis même m'étonnaient.

PHOTOfunSTUDIO959

Les cosmos avaient attendu que j'aie le dos tourné pour enfin produire les corolles doubles espérées.

PHOTOfunSTUDIO960

Les zinnias se paraient de nouveaux étages de pétales.

PHOTOfunSTUDIO955

Les petits ballons du cardiospermum s'étaient multipliés, allant chatouiller le lierre en pleine expansion.

PHOTOfunSTUDIO957

Plus loin la dolique pourpre, jouait au haricot magique. Où va-t'il se promener ensuite ?

PHOTOfunSTUDIO956

Ces deux découvertes du Sol sont séparées par le jasmin officinal qui a adoré cet été et démarre de nouvelles pousses. D'autres végétaux également se sont vraiment bien comportés face à la brutalité implacable des températures et l'absence d'eau.

PHOTOfunSTUDIO967

Iris "Midnight revelry", teucrium hircanicum, callicarpa "Purple pearls", panic virgatum "Heiliger Heim"

Le carex acidulé, les grands iris, la germandrée et la graminée bleutée ont très bien résisté. Seul, le jeune arbuste a dû être aidé ici.

PHOTOfunSTUDIO968

Nandina "Gulfstream", eleagnus ebbingei, sphaeralcea "Munroana", buddleia alternifolia "Unique"

Autre coin sans souci avec ce groupe composé, en partant du fond, d'un nandina, du rosier 'Bougainville' derrière les linarias purpurea, un eleagnus, un carex, une sphaeralcea, et un petit buddleia.

PHOTOfunSTUDIO969

Dans l'allée des lierres, les pennisetum macrourum et verveines de buenos-aire ont magnifiquement tiré leur épingle du jeu, le petit cornus et l'euphorbe ayant demandé à peine plus d'attention.

PHOTOfunSTUDIO970

Loropetalum, euonymus japonicus "Emerald gaiety", styrax japonica, begonia grandis "Evansiana"

Dans "yin", mon trio a failli perdre l'un de ses membres. Si le fusain n'a pas pipé, le loropetalum procédé à un ajustement de ramure, le styrax a vu griller l'intégralité de son feuillage. Il a fallu jouer du tuyau pour lui mais le dommage est à présent réparé et le bégonia voisin tout réjoui.

PHOTOfunSTUDIO971

Rosier "Félicité Parmentier", physocarpus opulifolius "Little devil", lonicera pileata "Lemon beauty", stipe tenuifolia, panic "Heavy metal"

Côté pile, ni le rosier, ni le physocarpus pourpre, encore moins le panic et les lonicera panachés ne se sont laissé intimider par ces journées torrides d'août. Seul le grand cornus s'est résigné à laisser choir une partie de son feuillage.

PHOTOfunSTUDIO965

Helleborus foetidus, berberis insignis ssp.incrassata, salvia Berggarten, westringia fruticosa

Nombreux sont finalement les végétaux à avoir fait mieux que survivre, comme l'hellébore fétide de Maryse, le jeune berberis incrassata, la belle sauge Berggarten et le westringia dont quelques branches avaient pourtant cuit...cet hiver.

Si les fleurs manquent à l'appel, de nouvelles couleurs s'insinuent subrepticement dans le jardin, l'automne approche à pas feutrés.

PHOTOfunSTUDIO972

Les nuits fraichissent, le matin nimbe la pelouse de rosée, le jardin soupire d'aise, je mène à bien quelques menus travaux.

PHOTOfunSTUDIO947

La taille des conifères est terminée, les buis attendent leur tour.

La vie ralentie au jardin m'a permis de procéder à de nouveaux essais déco.

PHOTOfunSTUDIO949

Les rosiers entament une jolie remontée, les asters s'élancent, de nombreux bonheurs s'annoncent à cueillir, au jardin de la chineuse, que je compte partager avec vous.

PHOTOfunSTUDIO954

Bonne rentrée à tout ceux qui sont concernés, Belle semaine à tous et toutes.