Orages et trombes d'eau, chaleur brutale et subite, vent fou ont accompagné tour à tour les trente jours de ce mois écoulé si vite.

Au jardin de la chineuse, peu de dégâts à déplorer. Les orages n'ont d'abord fait que passer et les roses sont restées fièrement sur leurs arbustes. Ceux qui démarraient timidement en mai ont poursuivi leur progression, rejoints peu à peu par les plus tardifs de l'équipe.

PHOTOfunSTUDIO618

Dans le grand massif, 'Lavender Dream' a fait de jolis efforts pour croiser la tardive 'Cuisse de nymphe'.

PHOTOfunSTUDIO617

Cette dernière ayant pour une fois réussi à se joindre aux derniers pompons d''Apollon moss' et aux papillons gracieux de 'Mutabilis chinensis'.

PHOTOfunSTUDIO620

'Bougainville'

PHOTOfunSTUDIO629

comme 'Auberge de l'Ill' affichait une croissance insolente. A l'instar de toutes les plantes des bords de la rivière sèche.

PHOTOfunSTUDIO902

Devant la maison, 'Ghislaine de Féligonde',

PHOTOfunSTUDIO625

'Buff Beauty',

PHOTOfunSTUDIO616

et 'Golden Celebration' ensoleillaient les journées maussades du début de mois.

PHOTOfunSTUDIO630

Le tout petit 'Jacques Cartier' prenait place au pied de l'arceau.

PHOTOfunSTUDIO626

'Félicité  et Perpétue'

PHOTOfunSTUDIO621

rejoignait son compère 'Cardinal de Richelieu' au pied du cerisier

PHOTOfunSTUDIO631

devant lequel 'Burgundy Ice' se révélait exceptionnellement tolérant à l'averse. Je l'appelle "mon rosier agaçant" car il peut se montrer aussi moche que beau et rien ne laisse présager de la figure qu'il affichera.

PHOTOfunSTUDIO632

J'ai été d'autant plus agréablement surprise de le voir si bien s'accorder avec 'Belle de Crécy', la giroflée et le physocarpus "Diabolo", en fleurs au même moment, cette conjonction se présentant pour la première fois.

PHOTOfunSTUDIO900

A sa gauche, 'Ballerina' la douce préparait ses fleurettes avec soin.

PHOTOfunSTUDIO627

'Francis E.Lester'

PHOTOfunSTUDIO622

et 'Guirlande d'amour' prenait le relais de 'Thalia remontant' dans l'allée des lierres.

PHOTOfunSTUDIO623

Malgé un  ciel chagrin, j'ai eu le privilège de profiter amplement de mes rosiers. Sur cette vue d'ensemble se trouvent, en haut, à gauche du cerisier, 'Félicité et Perpétue', plus basse devant elle 'Ballerina'. A sa droite, 'Burgundy ice', puis 'Belle de Crécy'. Enfin, sur le côté droit, au fond, 'Francis E. Lester' et au premier plan 'Guirlande d'amour'.

PHOTOfunSTUDIO895

De plus 'Rose-Marie Viaud' m'a gratifiée d'une floraison. L'an prochain peut-être songera-t'elle à décoller du sol ?

PHOTOfunSTUDIO628

La pluie tombant sporadiquement mais avec vigueur et finit par avoir raison des têtes les plus lourdes. Les 'Pierre de Ronsard' tournaient en éponges, les boutons de 'Yolande d'Aragon' et 'Salet' refusaient de s'ouvrir.

PHOTOfunSTUDIO901

'Félicité Parmentier' faute de tuteur, s'effondrait dans une inélégance totale.

PHOTOfunSTUDIO624

C'en était fait de la belle opulence ! Si les rosiers appréciaient cet arrosage exceptionnel, les roses finirent par se lasser et je dus comme nombre d'entre vous jouer du sécateur plus vite et plus longtemps que prévu. D'ordinaire, je peux les nettoyer au fur et à mesure, voire me contenter d'ôter les pétales flétris en attendant de faire un véritable nettoyage. Devant l'importance de l'hécatombe florale, il fallait agir.

Le jardin ne perdait pas tout attrait pour autant, arbustes et vivaces se succédant au gré des pluies et coups de chaud ponctuant les journées de cet  été naissant.

PHOTOfunSTUDIO896  PHOTOfunSTUDIO899

PHOTOfunSTUDIO897

L'itea, toujours aussi petit,

PHOTOfunSTUDIO635

affichait comme le seringat et les penstemons des floraisons sans précédent.

PHOTOfunSTUDIO637

PHOTOfunSTUDIO892

PHOTOfunSTUDIO893

La clématite de Mandchourie, si elle n'avait pas encore atteint le sommet de la cabane faisait montre d'une belle générosité

PHOTOfunSTUDIO638

mais était battue à plate couture par le deutzia du Setchouan qui arborait d'incroyables corymbes. Un bonhomme de neige floral !

PHOTOfunSTUDIO639

Le callicarpa s'enroulait de perles tendres

PHOTOfunSTUDIO640

les hostas au frais dans leurs bassines prospéraient.

PHOTOfunSTUDIO641

L'hémérocalle parait apprécier son déménagement.

PHOTOfunSTUDIO643

La sphaeralcea est ravissante mais complètement avachie bien que je lui ai fourni un support.

PHOTOfunSTUDIO645

Je dois me baisser pour profiter de ses fleurs, pas autant cependant que pour débusquer celles des ophiopogons !

PHOTOfunSTUDIO642

Un joyeux fouillis à base de linaria, achillées, echinacea, stipes, lysimaques, lychnis, knautia accompagne tout ce joli monde et résiste vaillamment aux températures qui ne cessent de grimper en cette fin de mois.

PHOTOfunSTUDIO658PHOTOfunSTUDIO659PHOTOfunSTUDIO660PHOTOfunSTUDIO890

 

Les petites nouvelles aussi se montrent courageuses.

PHOTOfunSTUDIO651PHOTOfunSTUDIO654PHOTOfunSTUDIO655

Dierama trichorrizhum, echinacea simulata, houttynie à fleurs doubles,

PHOTOfunSTUDIO656PHOTOfunSTUDIO657

verveines hastées, persicaire equisetum.

Je croisais nombre de bestioles dont la plupart me sont inconnues.

PHOTOfunSTUDIO903  PHOTOfunSTUDIO904

Les grappes des arbres à papillons (buddleia "Empire blue", buddleia alternifolia "Unique", buddleia lindleyana) s'ouvrant largement,

PHOTOfunSTUDIO636

je pus enfin me régaler du spectacle gracieux tant attendu des papillons virevoltant, se poursuivant, dansant...

PHOTOfunSTUDIO906

Etonnée de ne voir d'abord que des paons de jour,

PHOTOfunSTUDIO905

j'ai été un peu rassurée de voir arriver ensuite d'autres espèces fréquentant d'ordinaire le jardin.

La pelouse regorgeant actuellement de trèfle nous avons suspendu les tontes. D'ailleurs, les graminées ne poussent plus après plusieurs journées à 30°. Mais je ne vois pas autant de butineurs qu'escompté.

Et les pyrales sont de retour après une pause appréciée à sa juste valeur.

Belle semaine.